Reportage À la Gaité Lyrique, le design donne de la voix

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

1507019480
Lancer la galerie 32 images
Grand format Reportage Design, Expo, Objet Publié le 07.04.2015

À la Gaité Lyrique, le design donne de la voix

Après le graphisme , la mode, le game design ou encore le character design, c'est au tour du design de s'exposer à la Gaité Lyrique. L'exposition Oracles du design : un regard sur la collection du Centre national des arts plastiques est ouverte depuis quelques jours au public et propose une succession de visions et d'interprétations du paysage domestique, à travers différentes créations marquantes des deux dernières décennies.

Montrer le design et le faire parler n'est pas toujours l'exercice le plus évident. La Gaité Lyrique a, pour atteindre cet objectif, fait appel à la chercheuse de tendances néerlandaise Lidewij Edelkoort. L'ancienne Directrice de la Design Academy Eindhoven, dont les services sont sollicités au quatre coins du monde, a pioché dans la gigantesque collection du Cnap pour construire ce parcours autour de 10 thèmes. Simple, Humble, Curieux, Gonflé, Abstrait, Naïf, Nomade, Mutant, Archaïque et Organique, chacune de ces parties raconte une histoire et tente de formuler un style de vie. Les différentes pièces traduisent une expression de leur créateur, un éclairage sur le monde, sous une forme fonctionnelle.

Une scénographie de Clémence Farrell accompagne toutes ces pièces signées par des noms prestigieux comme les Ronan & Erwan Bouroullec, Les Frères Campana, Philippe Stark, Maarten Baas, François Azambourg ou encore Mathieu Lehanneur. À l'étage, les Oracles noirs sont racontés par une petite voix venue d'en haut. Au sous sol, chaque thématique fait l'objet d'un texte spécifique, élaboré par la commissaire, et visant à donner du sens à ce défilé de créations.

L'exposition rassemble un nombre important d'œuvres et fait parfaitement état de la diversité de la collection du Cnap. Des pièces que l'on découvre ou redécouvre avec plaisir. Sur cet évènement, la Gaité Lyrique se positionne plus dans la contemplation que dans l'interactivité, malgré une volonté manifeste de transmettre et expliquer le sens véhiculé par ces objets du quotidien.

http://bit.ly/1GjPgU7

Photos : Charles Loyer



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1504270271

étapes: 239

1499771791

Génération Y étapes: 238

1493971500

UX design & interfaces étapes: 237

1489758286

étapes: 236

1484062455

étapes: 235

1479307215

étapes: 234