Grand format Appelle Moi Papa, ovni dans le ciel graphique de Nantes

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

1528816686
Lancer la galerie 19 images
Grand format gràffica, nantes, Graphisme Publié le 06.06.2018

Appelle Moi Papa, ovni dans le ciel graphique de Nantes

Kevin, Marie, Tom, Jonathan et Lucie se rencontrent pendant leurs études. Après leurs diverses expériences professionnelles, ils se retrouvent dans le bassin Nantais où ils créent l'association Appelle moi papa en 2010. Cet ovni du graphisme à 5 têtes tente d'apporter des réponses en image, entre créativité et réflexion, à des commandes très variées dans la vie culturelle nantaise et nationale (Cantine du voyage à Nantes, les Rendez-
vous de l'Erdre, Arte Concert Festival...)

Appelle moi papa est au départ une structure associative, ensuite transformée en société coopérative (scop), avec une volonté commune d'indépendance et de liberté. Le fonctionnement est horizontal : chacun a le même poids dans la balance.

Parallèlement à cette évolution, les 5 designers investissent une ancienne usine textile de 400m2 à Rezé, à proximité de Nantes. Après 6 mois de travaux pour l'aménager, ils partagent désormais La Bonneterie avec d'autres structures : designers, joaillière, costumiers... Actuellement, 9 associations et entreprises, soit une vingtaine de personnes y travaillent au quotidien. Le lieu, façonné de toute pièce par les 5 créatifs et leurs acolytes sérigraphes de Parades, est un environnement très stimulant. Marie raconte : "Il n'y a aucune obligation de collaboration, mais il y a une entente générale. Ça fait partie de la démarche globale du collectif, on essaye souvent de faire des ponts pour travailler avec les autres." S'ils ont été reconnu principalement pour leurs images dans la communication culturelle, ils travaillent cependant dans des horizons beaucoup plus larges. En effet, les graphistes, print de formation, sont friands de tous types de projets (allant du graphisme à la scénographie en passant par l’illustration et l’édition).


La Colline, Appelle-moi papa, la Cantine du Voyage, le Voyage à Nantes 2018 © Philippe Piron LVAN

Un des derniers projets réalisé dans le cadre de leur collaboration avec le Voyage à Nantes, (VAN) est la réalisation d'un espace de jeu pour la Cantine du voyage. En continuant d'apporter leur regard sur ce lieu, pour en transformer l'identité visuelle mise en place quelques années auparavant. Ils ont bénéficié d'une véritable carte blanche, comme l'explique Marie : "Le VAN nous a laissé beaucoup de liberté, demandé de la créativité et leurs équipes nous ont fait pleinement confiance. C'est super de travailler comme ça !" De la conception au suivi de chantier, ils ont pu se jouer des limites techniques pour rebondir créativement. Ainsi, ils ont imaginé une immense colline à escalader au rendu visuel très fort, inaugurée fin avril.


Fresques géantes à colorier imaginées pour la Journée nationale de l'architecture dans les classes.

Ce collectif décalé réussit à concilier ses valeurs et ses convictions avec son
amour de l'image, en développant une démarche de travail qui lui est chère. "On
essaie toujours de dialoguer avec nos clients et de les éduquer à l'image,
comprendre leurs attentes réelles, les faire participer en les intégrant à la réflexion avant de se lancer dans la création graphique. On établit une relation de confiance, et une vraie transparence" raconte Kévin.


L'affiche des Rendez-vous de l'Erdre 2017

Au moment de se lancer, en 2010 donc, le studio découvre la sérigraphie : "à
Nantes il y a beaucoup de gens doués qui créent un beau réseau indé autour de
la micro-édition. C’est super pour faire des rencontres et se faire connaître. À ce moment, la sérigraphie était très connotée rock-garage" explique Kévin. Eux se dirigent alors vers une dimension plus pop. La dimension manuelle anime cette passion : "c'est super cool, les vernis, les paillettes, les odeurs, la
phosphorescence..." s'amuse Marie. S'ils faisaient beaucoup de sérigraphie au
début, ils la considèrent maintenant comme une valeur ajoutée sur certains projets, mais avant tout comme une partie de plaisir et d’expérimentation artistique qu’ils dévoilent lors d’expositions.


La Bonneterie, ancienne usine textile de 400m2 qu'occupe désormais le collectif, en compagnie d'autres créatifs

Pour Appelle Moi Papa, la scène graphique est de plus en plus riche, il y a de plus en plus de monde, et beaucoup de gens doués. L'équipe félicite la démarche culturelle de la ville, avec le Voyage à Nantes : "ramener l'art contemporain au coeur de la ville, tout en le diversifiant et le rendant hyper accessible permet aux nantais d’élargir leur regard sur l’art et surtout de se réapproprier l’espace public" ajoute Kévin. La cité des Ducs fait en effet un choix à la fois pointu et très large, en sélectionnant tout un panel artistique, qui va toucher à la fois les touristes mais aussi les Nantais. La ville impulse des dynamiques, des passerelles de sensibilisation au public dont bénéficient indirectement les différents acteurs de la scène graphique locale car elle ouvre le regard du grand public sur des démarches artistiques.


Création du système graphique, de la charte et des supports de communication pour la Soufflerie, scène locale.

Travailler à cinq permet d'avoir du recul dans l'immédiat. Ce projet à la fois
artistique, humain et entrepreneurial leur permet d'avancer à leur manière. "C’est un projet qui se vit. On a une démarche créative très fusionnelle, on passe de bons moments, tout en accordant ce projet professionnel à nos vies
personnelles." raconte Marie. "L’idée est avant tout d'être contents de ce que
l'on produit, tout en étant libres de faire ce que l'on a envie."


Le 10 juin, la Bonneterie organise une soirée électro avec Les Trucs et The Brain Radioshow.

Pour un aperçu élargi de leurs travaux, rendez-vous sur leur site, leur compte Instagram ou leur page Facebook.



Quelques projets supplémentaires.



L'identité visuelle réalisée pour l'ADDRN, agence d'urbanisme de la région de Saint-Nazaire




La Cantine du Voyage à Nantes, dont ils réalisent l'identité visuelle (signalétique, décors, sets de tables, tickets, goodies...) depuis 2015





Les affiches réalisées pour le Stereolux et le festival annuel Scopitone, de 2011 à 2015

Photo de couverture : © Élisa Gomez

Par Lisa Darrault



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1525871271

étapes: 243

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers

1516980505

étapes: 241

1511450340

étapes: 240

1504270271

étapes: 239