Reportage Bureau Patio, plantes et illustrations s'acoquinent pour célébrer...

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

Lancer la galerie 12 images
Grand format Reportage vegetal, Illustration, risographie, pop-up store Publié le 27.03.2018

[Reportage] Bureau Patio, plantes et illustrations s'acoquinent pour célébrer les beaux jours

Les belles histoires familiales sont toujours agréables à raconter, surtout quand l'accroche se construit autour de thèmes qui nous sont chers, à savoir, la nature et l'illustration. Depuis septembre dernier, Laure, mère d'Oscar et Tanguy (ses deux rejetons tout droit sortis de Peninghen) a lancé Bureau Patio, un atelier centré sur le design végétal, et plus particulièrement les plantes grasses. Ensemble, ils s'attachent à développer un univers d'inspiration visuelle pour offrir de nouvelles couleurs aux cactus et autres succulentes. Le printemps pointant son nez, ils décident de le célébrer en grande pompe le temps d'un pop-up store et d'une exposition "Les Beaux jours". 25 illustrateurs ont répondu à cet appel du vert !

Au sein de cet écosystème, chacun à sa spécialité. Laure maîtrise la plante, connait tous les secrets pour les choyer. C'est donc naturellement que lui incombe la responsabilité de dénicher et sélectionner des espèces singulières. "Nous sommes tous les trois très sensible au graphisme, on peut d'ailleurs trouver dans certaines variétés des formes très inspirantes", confie-t-elle.

https://www.instagram.com/p/Bgf0PkmgJQt

De son côté, Oscar a un faible pour le graphisme et le papier. À la sortie de l'école, il s'est doté d'un risographe avec lequel ils expérimentent tous types de tirages : illustrations, photos, magazines. Un savoir-faire grandissant qu'il partage avec sa propre structure Quintal éditions, qui lui permet, à côté de sa production personnelle, de se confronter à la patte et aux besoins d'autres designers. En novembre dernier, il fait un premier grand pas en s'associant avec l'atelier d'Hauteville pour monter l'exposition Tambour. Il y invite peintres, illustrateurs, graphistes ou encore typographes à se confronter à l'univers coloré et vibrant de la risographie. "Au début du projet, j'ai contacté des personnes d'horizons variés, et j'ai été surpris par le nombre de réponses positives. Nous avons décidé de tous les montrer, c'est pourquoi cette première exposition présente des créations de 65 artistes différents." Parmi eux, des noms bien connus des colonnes d'étapes: comme Brest Brest Brest, Des Signes, My Name is Wendy, le studio Irradié, Laura Normand, Victoria Roussel ou encore Sheina Szlamka. Bref, que du beau monde !

Si les expos lui demandent beaucoup d'investissement, le succès de cette expérience collective le pousse à continuer et à établir plus de passerelles avec Bureau Patio. Pour la Saint Valentin, les illustrations des sœurs Sorlet (Agathe et Lorraine) accrochées aux murs, sont venues rappeler que les plantes ont la capacité de véhiculer une atmosphère poétique, tout en s'encrant dans un quotidien rassurant. La nouvelle exposition "Les Beaux jours" vient de son côté évoquer l'énergie qui s'empare de nous à l'arrivée du printemps. Un grain de folie qui prend forme sous les traits de 25 illustrateurs, dont Simon Landrein, Maxime Mouysset, Alexis Grasset, Laho, Aline Zalko...

https://www.instagram.com/p/Bg0KKsYDIdr
https://www.instagram.com/p/BgA2J1hg4-A

Enfin, Tanguy participe également à l'aventure. Avec son frère jumeaux, ils ont élaboré l'identité visuelle de Bureau Patio et continuent d'œuvrer ensemble à développer une direction artistique cohérente autour de la marque. Il en assure principalement la partie photographique, discipline de l'image vers laquelle il s'oriente. "Tanguy est actuellement assistant plateau dans un studio photo, il parcourt des kilomètres par jour, mais apprend beaucoup au niveau de la technique de composition, la gestion des lumières. Les compétences qu'il acquiert, il les transmet au niveau de Bureau Patio", explique Laure. En effet, la communication digitale de ce type de marque artisanale passe souvent par l'image et Tanguy a bien saisi les enjeux qui résident dans le développement d'une esthétique photographique. Les compositions qu'il élabore font le focus sur le produit, mais en ce qu'il a de plus noble : ses textures, ses formes et sa mise en scène dans l'espace.

Pour conclure simplement, nous vous invitons donc à venir les voir au Lieu 37 (37 rue des petites écuries), jusqu'au 31 mars.

Par Charles Loyer



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1544025644

étapes: 246

1537782132

étapes: 245

1530611850

étapes: 244

1525871271

étapes: 243

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers