Agenda Claude Baillargeon, un poète graphiste

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

Lancer la galerie 5 images
Agenda Politique, Affiche, photomontage, culturel Publié le 20.01.2015
Claude Baillargeon, un poète graphiste 2015-01-26T00:00 2015-02-15T00:00

Staticmap?center=48.8781,2.37154&zoom=13&size=170x150&maptype=roadmap&markers=color:red%7clabel:s%7c48.8781,2 Espace Niemeyer 6-8 avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
Jusqu'au 15.02.2015

Claude Baillargeon, un poète graphiste

En parallèle du programme de la Fête du graphisme, l'espace Niemeyer accueille l'exposition "Claude Baillargeon, un poète graphiste" à l'initiative de Jean-Paul Bachollet, Alex Jordan, Guillaume Lanneau, André Lejarre.
Le parcours part sur les traces du graphiste français, reconnu comme un des plus grands auteurs d'affiches culturelles et politiques. Les posters et photomontages exposés traduisent de son engagement pour des causes humanitaires et montrent la puissance de ces images assemblées, conçues bien avant l'arrivée des logiciels informatiques.

« L’image est une rencontre qui interroge et dérange. Il m’est impossible de parler de mes images sans parler de mes idées pour la bonne raison que mes images sont l’expression de ce que je pense.
Je me considère comme affichiste et comme photographe. En un mot, on pourrait dire photographiste. Prendre une photo, c’est conserver la trace d’un lieu et d’un moment, c’est une mémoire vitale dans un monde où tout disparaît de plus en plus vite.
Un jour, à la campagne, j’ai découvert un arbre enchaîné que je me suis empressé de photographier. La nature dans laquelle j’ai grandi et que je respecte, est pour moi une source d’inspiration inépuisable.
Malheureusement, je n’ai pas toujours la chance de trouver dans la rue ou dans la nature des images qui illustrent mon propos. C’est pourquoi je recours souvent au photomontage qui permet d’oublier la frontière entre la fiction et le réel.
Je crée mes images à la manière d’un prestidigitateur et le meilleur compliment qu’on puisse me faire, c’est de me demander comment je m’y suis pris.
Certaines personnes pensent que je travaille avec un ordinateur. L’ordinateur, c’est ma tête. »
Extraits d’une conversation avec Claude Baillargeon

http://bit.ly/1KXtWEm



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1537782132

étapes: 245

1530611850

étapes: 244

1525871271

étapes: 243

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers

1516980505

étapes: 241