Analyse Coca Cola : des millions de bouteilles uniques ou pas

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

1539856192
Lancer la galerie 5 images
Grand format Analyse Packaging, Communication Publié le 29.10.2014

Coca Cola : des millions de bouteilles uniques ou pas

Le géant de la boisson Coca Cola vient de révéler une collection de bouteilles collector pour le marché israélien. L'idée de cette campagne est d'offrir aux consommateurs, un objet unique qui se distingue par une étiquette différente sur chacune des 2 millions de bouteilles de Diet Coke conçue pour l'occasion.

Ça fait partie de la communication des marques de boissons, personnaliser les bouteilles avec un emballage plus "arty" est une stratégie adoptée par tous les grands du marché pour étendre leur sympathie auprès des consommateurs. Proposer un emballage dit "unique" est censé déclencher une part de satisfaction, celle d'avoir entre ses mains, une pièce de collection, d'autant qu'elle est signée par un créateur de renom. Ces interventions éphémères sont aussi l'occasion de nous sortir du quotidien. La bouteille classique hérisse le poil, le simple fait d’être toujours là, occupant la même place et habillée de la même manière, à force, ça finit par faire un peu potiche. Stop à la morosité, un peu de gaîté ne peut que faire du bien. En plus, il faut voir les choses du bon côté, cette bouteille unique aura une durée de vie plus longue. La jeter tout de suite serait une offense à la culture. L'environnement peut lui dire merci.

Bref les bouteilles collector sont monnaie courante et en ce moment les marques s’acharnent à se distinguer l’une de l’autre en reproduisant souvent la même chose…
Parmi les dernières opérations notables, Perrier a confié à 3 street artistes le graphisme de ses étiquettes ou encore la marque Évian a demandé aux directeurs artistiques de la maison Kenzo, de personnaliser ses bouteilles d’eau minéral.


Dans cette période où chacun y va de son édition limitée, Coca Cola a tenté de se différencier et se gargarise de proposer 2 millions de bouteilles différentes l’une de l’autre et par la même occasion titille les collectionneurs avec le slogan « Une collection de bouteilles extraordinaires, pour des gens extraordinaires ». Une opération savamment menée, en collaboration avec Q Digital et HP Indigo qui repose sur la création d’un algorithme capable de produire tous ces graphismes. Les plus fervents sont d’ailleurs invités à jouer avec cet algorithme pour créer leurs produits dérivés sur mesure.

Jusque là tout va bien. Mais face à la volonté affichée par Coca de revendiquer cette idée "extraordinaire", on ne peut s’empêcher de notifier que le concept n’est pas nouveau. Créer un graphisme personnalisé pour un grand nombre de bouteilles commerciales a déjà été expérimenté par Absolut.

En 2012, la marque suédoise de Vodka lançait sur le marché 4 millions de bouteilles au design unique fabriquées par le mélange aléatoire de 38 couleurs et 51 formes graphiques prédéfinies. À qui le tour ?



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1544025644

étapes: 246

1537782132

étapes: 245

1530611850

étapes: 244

1525871271

étapes: 243

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers