News En signe de paix, ils peignent sur les toits de Tripoli

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

News grafittis, Street Art, Architecture Publié le 07.11.2017

[Design Flux] En signe de paix, ils peignent sur les toits de Tripoli

À Tripoli, deux artistes de rue ont réalisé un graffiti géant sur les toits des immeubles : "paix" en langue arabe.

En bordure de la Méditerranée, la ville libanaise est le théâtre de nombreux affrontements liés au conflit syrien. Les façades sont criblées d'impacts de balles, les débris de murs jonchent les rues, mais le calme revient progressivement. Y compris dans les quartiers de Bab el-Tebbeneh et Jabal Mohsen, particulièrement touchés.
Les jumeaux Omar et Mohamed Kabbani, avec l'aide des habitants, ont déblayé les toitures des gravats pour y peindre le mot "سلام" [salam]. Courant sur plus de 80 immeubles, la "paix" réunit d'un mot les deux quartiers.

Pour les deux graffeurs du studio Ashekman, la pacification par l'art et le verbe est devenu une pratique coutumière. En témoigne leurs nombreuses réalisations à Beyrouth. Les habitants des zones ravagées par la guerre sont sensibles à ces démarches, qui à leur échelle, rendent un semblant de vie et d'espoir.

Par Florian Bulou-Fezard



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1504270271

étapes: 239

1499771791

Génération Y étapes: 238

1493971500

UX design & interfaces étapes: 237

1489758286

étapes: 236

1484062455

étapes: 235

1479307215

étapes: 234