Interview Le Print Van Paris fait sa première au 6b

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

Lancer la galerie 12 images
Grand format Interview Serigraphie Publié le 11.11.2014

Le Print Van Paris fait sa première au 6b

Avant l'été, nombreux sont les internautes et parisiens à avoir soutenu le Print Van Paris sur la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank. L'idée de transformer un ancien camion de glace en atelier de sérigraphie ambulant avait séduit et après quelques semaines de mise en état, l'initiateur du projet Oschon Wespi-Tschopp a pu se confronter au public lors d'un samedi ensoleillé au 6b. Débarqué de Londres, le jeune designer qui vient remettre la sérigraphie au goût du jour dans la capitale, témoigne de cette première expérience et de ses objectifs ambitieux pour l'avenir.

Comment s'est passée cette première au 6b ?
Nous étions invités dans le cadre de la soirée d'ouverture des ateliers au public. C'était un évènement idéal pour nous car il y avait une belle émulation artistique. Les gens étaient très curieux de découvrir de nouvelles choses. Le public a donc été super réceptif à notre projet. Nous avons imprimé jusqu’à tard dans la soirée sur de la bonne musique et avec le sourire. Bref super première.

Quelle a été la réaction du public ? Était-il familier de la sérigraphie ?
Dans un premier temps les gens étaient attirés par le van et les motifs des T-Shirts. Ensuite comme peu d'entre eux connaissaient ce médium ils restaient assez longtemps pour regarder et comprendre avant de se lancer.

Il y avait aussi des personnes qui connaissaient la sérigraphie mais n'avaient pas pratiqué depuis leurs études . Cela a été l'occasion pour eux de relever leur manches et se rappeler de bons souvenirs. Nous avons même rencontré quelqu'un qui imprimait en 68 les affiches de protestations aux beaux arts. Il n'avait pas retouché à un cadre depuis, c'était vraiment une super rencontre. Nous avons aussi reçu beaucoup de soutien de la part des artistes résidents .

Avez-vous rencontré des difficultés à travailler dans un petit espace ?
Nous étions un peu nerveux car nous n'avions pas vu la van en pleine action et appréhendions un peu la capacité rapidité de production. Mais tout s'est très bien passé, l'espace est petit mais fonctionnel . Il convient bien à l’impression de motifs en une couleur.


Avec le recul, depuis la campagne KissKissBankBank, votre projet initial a-il évolué ?

KissKissBankBank a permis de faire naître le projet. On a l’impression que le concept est frais et nouveau donc pour le moment on aimerait continuer à le devellopper dans cette direction..

Après cette première expérience, quels sont vos projets, prochains rendez-vous ? Y'aura t-il des changements, des choses à optimiser ?

Nous continuons a rechercher des lieux dans Paris pour le van afin de faire connaitre nos artistes. Les suggestions sont d’ailleurs les bienvenues :info@printvanparis.com
En parallèle nous développons des collaborations avec des marques de mode, galeries et boutiques.

Nous économisons afin de pouvoir retravailler la peinture et la signalétique de l’estafette. En termes de changements nous proposons maintenant aussi des affiches et sacs en plus des T-Shirts: On aimerait offrir de nouveaux produits à imprimer afin de varier les possibilités surtout à l’approche de l’hiver.

Prochain stop du Print Van Paris le 18 septembre au : Expographe, Café de la Presse, Bastille, 18:00
On vous attend et n’hésitez pas apporter vos T-shirts on se fera un plaisir de leur donner un petit coup de jeune .

http://www.printvanparis.com
http://www.facebook.com/printvanparis

Photos : Juliette Roché et Ingi Lecuyer



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1511450340

étapes: 240

1504270271

étapes: 239

1499771791

Génération Y étapes: 238

1493971500

UX design & interfaces étapes: 237

1489758286

étapes: 236

1484062455

étapes: 235