News Les sorties graphiques de novembre #4

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

News Salon, Festival, Expo Publié le 22.11.2018

[Agenda] Les sorties graphiques de novembre #4

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique.

Le Festival les Inrocks ambiance la Gaité Lyrique

Pour sa 31ème édition, Les Inrocks festival réinvestit la Gaité Lyrique pour 4 jours de concerts, conférences, projections et rencontres. Côté musique, il y en aura pour tous les goûts avec une première soirée éclectique portée par la présence de Miossec. La deuxième soirée sera consacrée à la nouvelle scène rock de Grande-Bretagne (Fontaines D.C, Touts…) et les deux soirées finales accueilleront les nouvelles figures de la pop, du hip hop et de la musique électronique (Myth Syzer, Octavian, Loud…). Les après-midis auront lieu des discussions et des rencontres autour d’un thème : "Fête Faîtes", où il sera question d’obscurité, d’utopie et de liberté. Côté projection, vous aurez la chance de voir le court métrage de Yann Gonzalez, « Nous ne serons plus jamais seuls » et « LETO », long métrage de Kirill Serebrennikov, présenté au dernier festival de Cannes et en avant-première ce vendredi 23 novembre.

Jusqu'au 24 novembre
La Gaité Lyrique
3 bis rue Papin - 75003 Paris
http://festival.lesinrocks.com


Rem Koolhaas signe son livre Elements of Architecture

L'architecte et théoricien Rem Koolhaas sera à Paris le dimanche 25 novembre pour une signature de son livre Elements of Architecture. Cette publication met en valeur les fragments de l'architecture qui par leur singularité forme l'œuvre. Elle est issue de l’exposition exhaustive et remarquée de Koolhaas à la Biennale d’architecture de Venise en 2014.

Dimanche 25 novembre de 14h30 à 16h30
Lafayette Anticipation
9 rue du Plâtre - 75004 Paris
http://bit.ly/2QaUT2a


Cschiiï, comme le bruit de l’encre étirée

Dans le prolongement de « Ricochets » Marine Lefebvre et l’Atelier Co-op présentent « Cschiiï ». Cette nouvelle exposition rassemble les estampes de onze jeunes artistes plasticiens, cinq d’entre eux sont édités par ou travaillent à l’Atelier Co-op. Avec : Blexbolex, Manon Cezaro, Alice Gauthier, Lauren Januhowski, Alexis Jamet, Marine Lefebvre, Antoine Marquis, Rob Miles, Lucas Ribeyron, Hugo Ruyant et Maxime Sabourin

13 rue Taylor 75010 Paris
Metro République Strasbourg-Sai
http://bit.ly/2zi4quA


Le Festival Phonetics : embarquez comme pass'Alger !

Phonetics est un festival pluridisciplinaire résolument tourné vers l’art sonore, les pratiques musicales novatrices et l’échange culturel. Pour faire sens pour sa première édition, le festival Phonetics a choisi Alger comme ville d’accueil. Résolument original et expérimental, le festival rassemble concerts, expositions et workshops qui seront pour la plupart des restitutions de résidences entamées deux semaines plus tôt.
La direction artistique du festival vaut également le détour. Assurée par le studio Akakir, la communication de l’évènement a été enrichie de visuels reprenant une réflexion linguistique déjà initiée pour créer un alphabet phonétique unique compilant les trois langues parlées à Alger (Tamazight, Arabe et Français). Le résultat est un système regroupant 41 sons transcrits en 41 lettres. Langage visuel composé de signes plutôt fantaisistes, il offre des pistes de réflexion à la problématique locale d’avoir une langue orale riche et variée à laquelle ne correspond aucun alphabet ni mode d'écriture.
Ce travail sera exposé aux Ateliers Sauvages d’Alger, pendant le festival Phonetics.

Du 22 au 24 novembre
Lieux divers - Alger
http://phonetics.fr


Des Signes, Vernissage "Ping Pong Process" #2

"Ping Pong Process" revient en version enrichie...

Élise Muchir & Franklin Declouds, anciens élèves de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris (Ensad), ont fondé le Studio Des Signes en 2003. Ce tandem créatif est invité à investir les murs du 34Greneta. « Ping Pong Process », traduit leur univers à la fois enjoué et rigoureux et ce jeu de double lecture qu’ils affectionnent dans leurs compositions graphiques. Enchainant gestes manuels et numériques, ils déconstruisent, entrecroisent, effets de courbe et de matière, pour mieux structurer jusque dans l’abstrait.

Projets de commande et créations libres se côtoieront et inviteront le visiteur à la découverte de leur partition graphique.

Vernissage le mardi 20 novembre à 18h30
Galerie 34Greneta
34 rue Greneta - 75002 Paris
http://bit.ly/2DlrjA


Pierre Faucheux - Espaces de lecture, lectures d’espaces

Le centre du graphisme Le Signe s’intéresse à une figure majeure du 20ème siècle : Pierre Faucheux, auteur de milliers de couvertures et maquettes de livres pour le Club Français du Livre et le Livre de Poche. Il y faisait figurer ses compositions typographiques et ses célèbres écartelages surréalistes qui consistaient à distordre une image par la répétition. A côté de son goût pour l’harmonie de la mise en page, le français a entretenu une fascination pour les rapports géométriques. Passionné d’architecture et proche du Corbusier, il animait des revues d’art, d’architecture et conçut des expositions. Celle qui nous concerne ici, « Espaces de lectures, lectures d’espaces », n’est évidemment pas conçue par Pierre Faucheux mais met en lumière cet aspect moins connu de son travail, qui a généré de multiples collaborations et l’a amené à mener une réflexion globale sur l’espace, de celui de la page jusqu’à celui du bâti.

Du 22 novembre au 27 janvier 2019
Le Signe, Centre National du Graphisme, Chaumont
http://bit.ly/2Ksb1H4


BUILDING SITE, Cinq installations de Richard Niessen

Le Signe poursuit son exploration des liens entre l’espace et le graphisme, en exposant un bâtisseur : Richard Niessen. Le célèbre affichiste, deux fois lauréat du Festival international de l’affiche de Chaumont (2013 et 2017), imagine les affiches comme constituantes d’une ville imaginaire qui serait le lieu de leur mise en espace physique et réelle. Il concrétise cette idée à travers l’installation, « Le Palais de la Maçonnerie Typographique ». Une première version a été présentée à Chaumont en 2007 et a réuni 150 affiches, chacune constituant une « brique typographique » d’une façade. Dans une deuxième réalisée en 2014, il conçoit une installation aux allures de mikado géant, 26 affiches se propageant hors de leur cadre, se retrouvant en équilibre flottant, embrochées et malmenées. Pour l’exposition au Signe, Trois installations inédites complèteront ces mises en scène spatiale de l’affiche.

Du 22 novembre au 17 février 2019
Le Signe, Centre National du Graphisme, Chaumont
http://bit.ly/2OVsM2g



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1544025644

étapes: 246

1537782132

étapes: 245

1530611850

étapes: 244

1525871271

étapes: 243

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers