News 300 étudiants de l'ECV Digital imaginent une solution pour...

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

Lancer la galerie 3 images
News hackaton, digital design, Eco Design Publié le 05.12.2018

[Design Flux] 300 étudiants de l'ECV Digital imaginent une solution pour améliorer la relation entre l'homme et les éléphants

Le 12 et 13 novembre dernier, les étudiants de l'ECV digital se sont installés dans les murs de la Fondation GoodPlanet, organisateur d'un hackathon de 48h avec l'ONG "Elephant For Africa". Tous ont œuvré avec un objectif précis : relever un défi technologique et environnemental afin d'agir pour la coexistence entre l’Homme et la Faune.

3e manifestation de ce type, organisée par l'ECV digital, le cadre de cette mission était donc d'imaginer une solution low-tech capable de s'adapter aux problématiques locales. Et au Botswana, elles sont nombreuses (équipement téléphone type Nokia 3310, analphabétisme, sécurisation des données de localisation des éléphants, 90% de la population locale parle le Tswana…).

C'est donc à partir de ce brief précis que les 300 étudiants ont cogité pendant deux jours. Accompagnés par une vingtaine de coachs, leurs travaux se sont articulés autour de quelques grands piliers : design global, low-tech & langage visuel, Dataviz & sécurité et innovation & marketing. Répartis en groupe et dans une logique de co-création, les élèves ont pu ainsi faire émerger un certains nombres d'idées et cas d'usages. Au milieu de la myriade d'ordinateur et des feuilles de papiers volantes barbouillées de notes, les cerveaux s'organisent et trouvent des réponses. Site internet, cartographie simplifiée, système d'alerte SMS, jusqu'à la sécurisation des données pour éviter qu'elles ne tombent entre les mains des braconniers, tout a été mis en place pour que la population locale et notamment les agriculteurs puissent se prévenir de l'apparition d'un éléphant sur un territoire et de permettre de gérer cette présence avec bonne intelligence.


Chaque groupe a pu rendre ses conclusions et les projets nés de ces deux jours seront présentés en septembre 2019 par le fondateur de GoodPlanet, Yann Arthus-Bertrand, auprès des Nations Unies. Toute cette énergie créative est bien le signe que la technologie et le design peuvent ensemble trouver des solutions à des problèmes environnementaux et sociétaux.



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1544025644

étapes: 246

1537782132

étapes: 245

1530611850

étapes: 244

1525871271

étapes: 243

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers