Reportage Les poèmes symphoniques des élèves du Campus Fonderie de l'Image,...

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

Lancer la galerie 27 images
Grand format Reportage Publié le 14.03.2018

Les poèmes symphoniques des élèves du Campus Fonderie de l'Image, workshop de Samuel Eckert

Le travail de l'illustrateur Samuel Eckert ne nous est plus inconnu. S'il semble exister pour dessiner, l'éducation s'inscrit aussi dans ses priorités. Après avoir animé différents workshops, dont il parle volontiers, et auquel il se réfère souvent, il s'est cette fois adressé aux étudiants du Campus Fonderie de l'Image. Retour sur la présentation qu'il a proposé aux élèves, avant de se lancer avec eux dans l'atelier "Poème symphonique" pour quelques heures.

En préalable au workshop, Samuel Eckert présente son métier, son approche à travers le récit de son expérience. Sur son écran, une ligne qui serpente représente le fil chronologique de son parcours. Pour résumer les années clés de sa carrière, il évoque successivement les composantes principales de son activité, représentées par des mots-clés : dessin, illustration, direction artistique, édition, workshops.

"J'ai insisté sur l'importance de l'impression, sur le fait de voir ses images prendre vie". Tout en ponctuant par ce qu'il a appris de ses expériences, et expliquant pourquoi il fait ce métier.


La Galeria, dont il a réalisé l'identité visuelle, déclinée dans tous les formats et supports.

Il a ainsi évoqué une de ses premières expériences en direction artistique, pour La Galeria, et comment réaliser une histoire intelligente par rapport au lieu (idée, message, structure, support), ou encore pour Aujourd'huidemain, concept store végane, dont la DA vise à démystifier et humaniser le véganisme. Mais aussi son travail d'édition, pour des publications et fanzines, ainsi que le lancement de LIMO, et le travail de distribution et de communication qui accompagne la micro-édition.

L'éducation a toujours fait partie de sa vie : né et élevé dans une famille d'enseignants, "on était toujours dans le dialogue, c'est d'ailleurs pour ça que je fais ce métier, pour trouver du sens dans la commande en échangeant avec les commanditaires, l'écoute est primordiale. L'importance de la réflexion sur ce dialogue permanent."


Sa direction artistique pour Aujourd'huidemain, vise à ramener l'humain au centre du concept du véganisme, en proposant un alphabet composé de
personnages.

Avant d'enchaîner sur le workshop, il a aussi donné quelques tips aux élèves, conseils incontournables pour s'imposer : faire des projets personnels, ne pas avoir peur de les montrer, être curieux, faire des rencontres, et s’amuser. Pour transmettre l'idée qu'il faut toujours créer en s'amusant, mais que le travail et la méthode restent très importants, Samuel Eckert a ensuite enchaîné le workshop "Poème symphonique", sur le thème de l'écriture graphique et de la rédaction.

Accompagnés par l'illustrateur, les élèves ont composé des posters en collages à la manière de partitions, les formes abstraites ou narratives incarnant les notes de musique. Pour démarrer et débloquer l'inspiration, ils ont chacun, au préalable, rédigé un petit texte de 40 lignes, poème suggestif destiné à accompagner la narration, sans en justifier l'intention.

Ces collages, simples, efficaces et colorés issus des quelques lignes écrites par les élèves ont surpris et émerveillé Samuel, autant que leurs auteurs eux-mêmes.


Poster realisé par Mélina Joab

Poster realisé par Lucas Tesseron

La suite des réalisations produites lors du workshop est visible dans la galerie de l'article. Nous remercions Samuel Eckert et le Campus Fonderie de l'Image d'avoir partagé avec nous cette expérience pédagogique.

Par Lisa Darrault



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1544025644

étapes: 246

1537782132

étapes: 245

1530611850

étapes: 244

1525871271

étapes: 243

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers