Reportage Mise au vert avec l'illustratrice Lucille Clerc

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

1493298314
Lancer la galerie 14 images
Grand format Reportage Illustration, Photo, Botanique, Expo Publié le 13.09.2016

Mise au vert avec l'illustratrice Lucille Clerc

Un nid de verdure en plein cœur de Paris pour une Garden Party toute en finesse, avec son exposition de rentrée, la Slow Galerie nous fait voyager dans l'univers singulier de l'illustratrice Lucille Clerc. Un passage obligé pour les amateurs de botanique et de sérigraphie, à découvrir jusqu'à la fin du mois de septembre.

L'entrée dans la galerie nous plonge tout de suite dans une atmosphère particulière, comme une impression d'entrer dans un espace à mi-chemin entre le cabinet de curiosités et la serre végétale. Les œuvres de la jeune illustratrice française recouvrent les murs et révèlent une production prolifique. Pour une fois, il y a de la matière et en plus, pour notre plus grand bonheur, Lucille est présente en personne pour nous expliquer sa démarche.

Ancienne diplômée d'Olivier de Serre, elle a poursuivi ses études de graphisme au Central Saint Martins College of Art and Design et c'est à Londres, profitant de la prolifération des ateliers ouverts, qu'elle a eu l'occasion d'approfondir sa passion pour le dessin et l'illustration. Elle s'initie à la sérigraphie et pousse la technique jusqu'à combiner 6, 7 ou 8 couleurs, à y ajouter des grilles nécessitant des calages extrêmement précis. Un exercice qu'elle perfectionne des nuits durant au sein du Print Club London.


Quand on l'interroge sur ses inspirations, elle répond qu'elles prennent source dans le passé comme le présent, qu'elles proviennent de livres anciens, de parcs urbains ou encore d'éléments d'architecture. La mixture qu'elle en fait donne naissance à des formes qui s'interpénètrent créant presque, parfois, un effet kaléidoscopique. Approchez-vous un peu et vous découvrirez de multiples détails. Les plantes, lettres ou ornements qu'elle dessine acquiert, au passage de son trait, leur propre histoire. Les compositions qui en résultent font preuve d'une volonté de voir le monde sous un meilleur l'angle. Monde dans lequel la ville serait réconciliée avec la nature.

Le meilleur moyen de s'en rendre compte est d'aller admirer son travail sur place, en attendant on vous propose un petit tour rapide de l'expo en photo.

Photos et texte parCharles Loyer



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1493971500

UX design & interfaces étapes: 237

1489758286

étapes: 236

1484062455

étapes: 235

1479307215

étapes: 234

1473942432

étapes: 233

1467377648

European Creative Cities étapes: 232