News Tom Gauld met en musique la dernière couverture du New Yorker

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

1520241274
News Publié le 11.04.2018

[Design Flux] Tom Gauld met en musique la dernière couverture du New Yorker

Le dessinateur Tom Gauld réalise la nouvelle couverture du New Yorker et célèbre le printemps en y intégrant quelques notes de musique.

Hier, encore, au cours du Talk, dessin & storytelling, nous évoquions comment les dessinateurs et illustrateurs développent une narration à partir de leur image et comment les nouveaux moyens comme la réalité augmentée peuvent offrir de nouvelles possibilités de narration en incluant du mouvement ou encore du son.

En misant sur la partition musicale, le New Yorker joue avec la dimension sonore pour renforcer l'imaginaire qui se dégage de sa couverture. Tom Gauld explique avoir eu cette idée en assistant au cours de violon de sa fille. Pendant cette séance, les notes de l'instrument se mélangeaient à celles des oiseaux à l'extérieur. Il s'est alors dit qu'il serait intéressant de représenter cette ambiance en image, et d'essayer de retranscrire les sons agréables de la ville et non ceux qui nous dérangent. Le son fait son irruption dans l'image via les notes qui remplacent le contenu des bulles de texte.

Pour intégrer le son dans l'image, il remplace les bulles de texte par des notes de musique, en s'astreignant à ce qu'elles correspondent aux sons qui sont déclenchés lors du survol de l'image (dans sa version web). Un travail réalisé avec le choriste Fergus McIntosh qui tour à tour nous fait passer d'une sonate de Beethoven, du printemps de Vivaldi, à un bruit de sonnette, l'ensemble formant un agréable air de printemps.

http://bit.ly/2HsudmS

Par Charles Loyer



Ajouter un commentaire

La revue

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers

1516980505

étapes: 241

1511450340

étapes: 240

1504270271

étapes: 239

1499771791

Génération Y étapes: 238