News Un kit intuitif pour apprendre aux enfants à se faire des piqûres...

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

1520241274
Lancer la galerie 7 images
News Design, design médical, Couleur, Tatouage, Pédagogie Publié le 17.04.2018

[Design Flux] Un kit intuitif pour apprendre aux enfants à se faire des piqûres d'insuline

La designer Renata Souza a imaginé un kit pédagogique et intuitif, pour aider le traitement des enfants diabétiques. Composé d'un stylo injecteur coloré et un tatouage illustré, il leur permet de faire leur injection quotidienne eux-même, en toute autonomie, tout en rendant la tâche moins pénible.

L'idée de ce projet est venue à la designer, après que son neveu Thomas, agé de 6 ans, fut diagnostiqué d'un diabète de type 1. Elle a alors conçu le prototype Thomy, afin de lui faciliter la prise de son traitement au quotidien.


D'une taille adaptée à celle d'une main d'enfant, le stylo à injection violet arbore une poignée aérodynamique, d'une aiguille raccourcie pour ne pas effrayer et d'un indicateur coloré permettant d'indiquer quand le produit est administré. Le changement de couleur ajoute un côté ludique à ce processus d'administration quotidienne d'insuline.

La dimension pédagogique ne s'arrête pas là : en plus de leur apporter une certaine indépendance, le kit sert aussi d'aide-mémoire aux enfants. Le tatouage temporaire et effaçable leur permet de se souvenir à quel endroit ils ont effectué la dernière piqûre. Une des difficultés est en effet le fait de devoir toujours l'effectuer à un endroit différent, pour ne pas créer de lipodystrophie (phénomène d'accumulation de tissu adipeux si elles sont trop rapprochées). Le tatouage, noir, comprend différents points d'injections colorés, que les enfants peuvent effacer avec un tampon d'alcool, avant d'effectuer la piqûre. En plus de tenir lieu d'aide-mémoire, cela permet de désinfecter la peau avant l'injection.


Le kit réussit le pari de proposer un appareil simple qui remplit une double mission : donner aux enfants l'envie d'être indépendant en faisant eux-même leurs injections, tout en leur apprenant à accepter cette maladie et ne pas en avoir honte, grâce au tatouage notamment.

En passant des stylos injecteurs actuellement sur le marché, qualifiés de non-naturels et robotiques par la designer, à un Thomy ludique, et attractif, Renata Souza montre une nouvelle fois que la manière dont est conçu un objet peut transformer le quotidien de celui qui l'utilisera.

Par Lisa Darrault.



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1520958637

étapes: 242

1520588502

Work & Design : L’univers du travail réinventé par les designers

1516980505

étapes: 241

1511450340

étapes: 240

1504270271

étapes: 239

1499771791

Génération Y étapes: 238