Interview Victoria Roussel Rock'Art #5

Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

1507019480
Lancer la galerie 6 images
Grand format Interview Illustration, Interview, Music Publié le 06.08.2014

Victoria Roussel Rock'Art #5

Né en 2009, le projet Rock’Art propose une série d’affiches originales créées par des illustrateurs, graphistes ou dessinateurs de BD pour les artistes programmés au festival de Rock en Seine. Une sélection de 10 illustrations est exposée pendant la semaine du festival pour accueillir le public arrivant par la station Boulogne – Pont de Saint-Cloud ligne 10, en partenariat avec la RATP.

C’est au tour de Victoria Roussel , illustratrice et graphiste basée à Paris , auteur de l’affiche Junip pour Rock’Art, de répondre à nos questions. 


Quel est votre rapport à la musique ? Avez-vous déjà travaillé pour un festival de musique ? Était-ce de la communication (affiche, supports) ou une création spéciale ?

N’ayant jamais su jouer d’un instrument, je me contente de rester contemplative et admirative. La musique me permet d’extirper mes émotions, surtout quand je dessine, elle me donne un rythme. Dans mon casque, ce peut être la frénésie totale comme la lenteur, mais toujours dans une application absolue. C’est comme un gros guronzang. J’ai récemment fait un reportage illustré du Weather Festival pour Beware Magazine, le but était de retranscrire mon expérience de ces trois jours par trois illustrations. J’ai vraiment voulu imager les impressions de formes et de couleurs que m’évoquait la musique et l’ambiance sans être  trop dans le figuratif.

Pour Rock'Art, qu'avez-vous choisi de montrer ? Quelles ont été vos inspirations ? Quel univers visuel avez-vous développé ? et avec quelle technique ?

Pour Rock’Art je n’ai pas voulu faire quelque chose de trop narratif, mon rapport à l’illustration est presque abstrait. Cela tombe très bien car Junip fait dans la folk psyché, il y a quelque chose d’astral dans leur musique, un rapport à l’immensité, au voyage. C’est ce que j’ai voulu retranscrire, ce rapport à l’immense. Pour cela j’ai développé des formes, des couleurs qui évoquent les astres, les planètes, et même un amoncellement d’astéroïdes. J’ai l’habitude de mélanger les techniques dans mes travaux, ça va de la peinture, du feutre au crayon, le tout passant sur photoshop. Pour Junip j’ai utilisé du feutre et de la peinture, très peu de couleurs malgré une légère superposition bleu et rouge (mon obsession), mais j’ai quand même voulu rester dans quelque chose d’épuré, propice à ce sentiment de contemplation que l’on retrouve dans les sonorités de Junip.

Connaissiez-vous Junip ? Pourquoi les avez-vous choisis ?
 Sur quels projets travaillez-vous actuellement ?

Je ne connaissais pas Junip avant que l’on m’attribue ce groupe pour Rock’Art, c’était donc une découverte, mais une sacrée découverte ! Dans leurs sons il n y a pas de fioritures, c’est simple, mélodieux, prenant et envoûtant. Depuis je dessine beaucoup en écoutant leurs albums, le rythme est parfait.

En ce qui concerne mes projets, j’ai récemment illustré sur une long board pour l’exposition Ride My Art au Tiny café, et je pense explorer ce support et faire d’autres boards. J’ai pas mal d’idées de fanzines, je vais vraiment essayer de développer des illustrations sur ce support. Me remettre à la sérigraphie serait aussi super.

http://victoriaroussel.tumblr.com

http://www.facebook.com/victoriarousseldessine

Dépêchez-vous, il reste encore des pass journée http://rockenseine.com/billetterie/acheter-son-billet
Plus d’informations sur la programmation et les horaires sur le site : http://rockenseine.com



En images

Ajouter un commentaire

La revue

1504270271

étapes: 239

1499771791

Génération Y étapes: 238

1493971500

UX design & interfaces étapes: 237

1489758286

étapes: 236

1484062455

étapes: 235

1479307215

étapes: 234