20 clips musicaux interactifs pour les 10 ans de Because

En rencontrant les 84.Paris l’an dernier, nous avions découvert une jeune équipe enthousiaste et dynamique, motivée par une réelle volonté de créer et une envie de toujours repousser les limites du possible. Pour ses dix ans, Because a donné à l’agence la possibilité de s’exprimer pleinement. Tout juste sorti, le projet Because Recollection prend la forme d’un voyage intéractif qui donne vie aux disques les plus marquants de l’histoire du label.

Des cadeaux et du plaisir ! Les deux ingrédients voulus par la tradition en matière d’anniversaire sont réunis dans ce projet. Because n’a pas manqué d’offrir une carte blanche aux créatifs de 84.Paris, qui, en retour, ont tout misé sur l’expérience, sur le plaisir que peut procurer la réunion délicate interaction, son et image. 3 mois de travail intensif pour faire revivre les disques les plus marquants de l’histoire du label et rendre hommage à tous les artistes qui forment ce catalogue prestigieux, avec ni plus ni moins, Major Lazer, Justice, Les Rita Mitsouko ou encore Manu Chao.


Chacun des 20 clips intéractifs a été pensé pour correspondre à l’univers de l’artiste qu’il représente, faire revivre de superbes pochettes tout en proposant un système de lecture sans fin, dans lequel l’utilisateur peut se laisser aller à l’exploration. L’autre tour de force, c’est la réalisation. La plate-forme Because Recollection est autant adaptée pour le desktop, que pour une lecture sur tablette ou téléphone mobile. Avant de commencer ce voyage, Olivier Bienaimé (Creative Director) et Jean-Vincent (Creative Technologist Director) nous éclaire sur les points fondamentaux de ce projet.

http://www.because-recollection.com
http://www.84paris.com
http://www.because.tv

Peux-tu nous expliquer rapidement le brief et le process de ce projet ?

Olivier Bienaimé : En juin 2015, Because Music nous a sollicités pour communiquer sur leur dixième anniversaire. Il n’y avait pas vraiment de brief précis, juste une envie de faire de belles choses. On a donc décidé très vite de se lancer dans l’aventure, en ayant l’intuition que tous les éléments étaient réunis pour faire un projet qui marquerait les esprits. Because Recollection, c’est environ trois mois de production avec une équipe de 10 personnes, de la conception des interactions à la production de chaque tableau, en passant par le motion design et le développement. Quand on travaille sur une expérience interactive comme Because Recollection, les processus créatif et de production peuvent ressembler à ceux utilisés dans les jeux vidéo.

Quelle était votre ambition initiale ? Pensez-vous être allés sur de nouveaux terrains ?

OB : Le projet Because Recollection tient en trois mots : plaisir, plaisir, plaisir.
Plus on mêlera plaisir et liberté sur les projets digitaux et nextgen, plus on développera de nouvelles pratiques d’interaction. Il ne faut pas oublier que c’est un domaine d’expression jeune et fragile, et qu’il faut à tout prix se préserver du grand méchant loup du marketing, parfois trop rationnel et rigide.


Quelle importance a pour vous le lien – visuel – animation – musique, comment le voyez vous dans le futur ?

OB : Les vidéos les plus consultées sur YouTube aujourd’hui sont sans conteste les clips musicaux. Au-delà de l’association de l’image et de la musique qui existe depuis longtemps et qui permet aux artistes de construire des univers, la dimension interactive va devenir, et on l’espère parce que c’est ce qu’on aime faire, le troisième maillon du triptyque musique-image-interaction. Si on peut jouer à tout moment avec un morceau, un clip ou un concert et donc s’approprier quelques minutes l’univers d’un artiste que l’on aime, le lien qui nous unit avec lui deviendra encore plus intime et donc plus fort. Ce n’est qu’une histoire d’émotion et de sensation.

D’un point de vue technique ? Quelle sont les composantes qui rentrent en compte dans la réalisation de chaque anim ?

Jean-Vincent Roger : Aujourd’hui, la musique s’écoute partout : sur son mobile dans les transports, sur sa tablette dans son canapé ou au boulot sur Spotify… Il était donc essentiel que Because Recollection soit visible absolument partout et sur tous les devices. Il a ainsi fallu prendre en compte cette problématique dès la conception de chaque interaction, pour pouvoir jouer à la fois sur son MacBook, son iPad ou son smartphone. Cela a aussi influencé nos choix technologiques, et nous nous sommes tournés très vite vers le WebGL qui nous a permis d’effectuer des animations complexes sur tous les supports.

Y a-t-il une des anims qui a été particulièrement difficile à réaliser ?

OB : Je repense au tableau de Laurent Garnier qui reprend l’illustration de SoMe pour l’EP Timeless, une sorte de mécanisme de montre. Il a fallu découper chaque élément et chaque rouage, pour donner la possibilité aux utilisateurs de contrôler la musique en cliquant sur l’artwork. On a également recréé la fameuse explosion atomique de Major Lazer, présente sur la pochette d’Apocalypse Soon, ou encore animé Catherine Ringer et Fred Chichin des Rita Mitsouko, tous les deux illustrés façon robot par Emek. Autant dire un travail long et fastidieux, mais tellement jouissif !

L’idée développée dans ce projet a t-elle vocation à se prolonger ?

OB : On aime la musique comme tout le monde, mais on aime aussi jouer avec. Développer des idées pour cette industrie est passionnant, l’expression est plus libre, les contraintes moins présentes, la liberté de ton plus évidente. Because Recollection devrait voir de nouveaux artworks rejoindre sa collection, comme Sebastian, Uffie, ou encore Moby. D’autres projets dans l’univers de la musique et de l’entertainment sont aussi en cours de développement chez 84. et ils devraient vous rendre fou d’ici quelques mois !

Propos recueillis par Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

19/03 > 21/03 – Colloque international « In-Between : pour une hybridation des pratiques artistiques et nouvelles pédagogies »

Un « In-Between » se définit comme un entre-deux, un espace interstitiel entre deux composantes, une jonction. C’est en partant de ce postulat sur l’existence d’espaces de cet acabit que le colloque ‘In-between » propose d’explorer ce qui fait l’hybridation, l’échange et la transdisciplinarité entre les arts, l’architecture et le design ainsi que…

26/3 > 36/4 – Amandine Urruty présente « Made in the dark »

La galerie Dorothy Circus accueille l’exposition Made In The Dark d’Amandine urruty du 26 mars au 26 avril. À travers 10 œuvres rassemblées ensemble pour la première fois, l’artiste française rebondit sur le thème de l’année de l’espace d’exposition : « The Year of Love ». L’occasion pour la prodige du dessin de nous livrer sur papier une vision ambigue de l’amour, entre…

Flux

Jusqu’au 26 mars pour envoyer vos projets aux D&AD Awards 2020

Jusqu’au 26 mars à 23h59, designers indépendants, agences et studios peuvent déposer leurs candidatures sur le site des D&AD Awards. Pour rappel, le concours international basé à Londres récompense depuis 1962 les meilleures créations dans 39 catégories, allant de l’animation à la typographie en passant par l’illustration, le branding, la…

Le garde-manger du web et du design #53

Chaque début de semaine, le garde-manger propose une sélection de liens autour du graphisme et du design. Image de couverture : Lola Dupre Un mini site tout en scroll dédié à Andy Warhol. http://waaarhol.com/ L’illustratrice Claire Prouvost raconte comme les réseaux sociaux lui ont permis de transformer sa passion en…

Ressources

30 bougies ! Happy Birthday Photoshop !

Logiciel phare du Creative Cloud, Adobe Photoshop fête aujourd’hui ses trente ans ! Cela fait maintenant 3 décennies que le logiciel innove pour aider les créateurs d’images à donner vie à leurs idées. Pour marquer le coup une série de nouveautés vient d’être dévoilée : Cette mise à jour festive concerne aussi…

Comment bien foirer sa carrière de créatif

Réussir ou foirer sa carrière, à vous de choisir. Pendant tout le mois de décembre, l’illustrateur Mike Stefanini a convié 24 professionnels de la création à délivrer leur meilleur conseil pour surtout ne pas atteindre ses objectifs. Jérémie Claeys, Geneviève Gauckler, Aurélien Jeanney, Joe La Pompe, Cruschiform ou encore Jack…