L’heure du Pride Month 2019 sonne et les marques en jouent

50 ans déjà que la communauté LGBTQ+ s’est levée contre les forces de police au Stonewall Inn. Les émeutes signent le début historique d’une lutte globalisée avec pour enjeux : l’égalité des droits des personnes de toutes orientations sexuelles, représentations et identités de genres. Le Pride Month naît alors comme une nécessité de célébrer la communauté, pour la représenter dans sa plus grande pluralité et lui donner une visibilité internationale. Comme toujours, les marques restent à l’affût des grands mouvements sociaux et se réapproprient les codes de la Pride, plus ou moins intelligemment…

Laissons donc de côté la flopée de projets manqués : Budweiser et sa théorie du genre, Disney et l’invisibilité des personnages LGBTQ+ ou la « Pride Collection » signée Converse dont l’absence de profits rétribués à des associations pèche. Regardons plutôt les collaborations aux côtés des membres de la communauté queer et la visibilité qui, même si profondément marketing, est donnée au Pride Month. Pour l’activiste Rosie Hewitson, « peu importe si les marques tirent profit de la Pride tant que la communauté LGBTQ+ en bénéficie la première. »


The Babadook est une icône queer

Pride Month étapes:

En 2014, Jennifer Kent présente Mister Babadook. Le film met en scène Babadook, créature diabolique qui hante les rêves de Samuel, 6 ans. La communauté LGBTQ+ joue avec humour de ce personnage monstrueux et l’élève au rang d’icône. Alors quand est demandé à la réalisatrice si son personnage horrifique est gay, la cinéaste répond sans hésitation : « Évidemment. » Ainsi, repenser pour ce mois de Pride la couverture de l’édition Blu-ray est un clin d’oeil obligé et bienvenu ! Au prix de $19.99,  un pourcentage de ses ventes est donné au Los Angeles LGBT Center. Pour Shout Factory, qui a conduit le projet, c’est « grâce à l’imprévisibilité des réseaux sociaux, des vidéos virales et des fans passionnés, que The Babadook est devenu une mascotte LGBTQ+ inattendue en 2017. Cette année, nous détruisons les portes de tous les placards et renforçons son statut d’icône queer ! »


FRAKTA du bleu à l’arc-en-ciel

Pride Month étapes:

Le cabas signature d’IKEA FRAKTA arbore l’arc-en-ciel. Au prix de $3.99 USD, les profits de sa vente sont destinés à l’Human Rights Campaign Foundation en faveur de la jeunesse et des familles LGBTQ+. Sur le projet, Rafael Fantauzzi, le Directeur IKEA US de la Diversité et de l’Inclusion, il s’exprime : « Nous croyons que l’égalité est un droit humain fondamental et que tous les foyers sont créés égaux. Chacun mérite une maison à aimer et un lieu de travail où être soi-même. »


Starbucks collabore avec un designer de la communauté…

Pride Month étapes:

« Comment designer un objet pour la Pride, dont on serait fier de brandir, sans qu’il soit trop cliché ? » se demande Brenden Mendoza. Designer et membre de la communauté queer, il pense un gobelet « LOVE » tout en rayures. Il veut sa tasse assez classique pour être pérenne, pop, festive et surtout représentative de la pluralité des fiertés. Il explique : « L’arc-en-ciel est un symbole incroyable qui détient une force intrinsèque. En concevant ce design, je souhaite que tous les membres de la communauté se sentent inclus. Pas seulement la communauté gay mais aussi mes frères et soeurs transgenres. Ce design est pour eux tous. »


… Harry’s collabore avec un illustrateur LGBTQ+…

Pride Month étapes:
Pride Month étapes:

L’illustrateur José Roda, en collaborant avec la compagnie de rasage Harry’s, « espère vous faire sentir représenté ». Il rejoue l’arc-en-ciel en tâches de couleurs et dessine la pluralité des utilisateurs de son trait net et frais. « Shave With Pride » est un packaging qui s’éloigne des représentations genrées et porte avec fierté des personnalités belles, fortes et égales. Si les marques surfent sur la vague de l’inclusivité, c’est pour José Roda une évidence qu’il met en pratique dans l’intégralité de son travail et qu’il rejoue habilement pour la Pride.


… et GAP crée aux côtés de l’activiste Jodie Patterson

Pour Gap, le Pride Month est l’occasion de laisser la parole à l’activiste LGBTQ+ Jodie Patterson, auteur et mère de cinq enfants, dont un fils transgenre. Dans cette courte pub en noir et blanc, Jodie Patterson présente sa famille, celle qu’elle a choisi : ses enfants, ses amis, ses mentors et ses voisins. À la campagne « Love All Ways » s’ajoute une collection de vêtements dont 15 % des bénéfices vont directement à U.N Free & Equal pour promouvoir l’égalité des droits et des traitements de la communauté queer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

17/12 – « Conception à long terme » avec Peter Bil’ak

Le 17 décembre prochain, le cycle de conférences « Entrevue(s) » invite le graphiste et créateur de caractères Peter Bil’ak, à parler de son travail et de la manière dont il conçoit dans une temporalité à long terme. Les rendez-vous « Entrevue(s) », initié par Francesca Cozzolino ont un double objectif. Celui de proposer des rencontres autour d’éminences du design, mais surtout d’entrevoir comment la création contemporaine en design graphique évolue au fil du temps. C’est un espace de réflexion et d’échanges, qui suspend le temps d’une conférence, le rythme de la production pour mieux cerner les enjeux du design et le…

5/12 > 8/12 – Derniers jours de l’exposition « Foncteur d’Oubli » au FRAC Île de France

L’exposition collective sous commissariat de l’artiste Benoît Maire rassemble des artistes, designers et architectes qui réexaminent, à partir de leurs pratiques, les rapports de l’art au design et à l’architecture ainsi que le postulat selon lequel les arts sont libres et les objets de design sont contraints. Le principe de fonctionnalité qui régit l’objet de design ou d’architecture, n’en est pas moins un principe poreux. « Foncteur d’oubli » scrute ainsi le basculement qui peut s’opérer entre ces diverses classifications. En mettant en exergue le caractère non reproductible de certaines pièces de design, l’ambiguïté de notre relation à des objets de design…

7 & 8 / 12 – Les Puces de l’Illu #7, le salon de l’illustration contemporaine

Comme chaque année depuis maintenant 7 ans, le premier week-end de décembre est celui des incontournables Puces de L’Illu. 60 exposants installeront leurs étals au Campus Fonderie de l’Image pour 2 jours de découvertes de l’illustration sous toutes ses formes et ses pratiques. Maison d’édition, collectifs, illustrateurs indépendants, sérigraphes, graveurs, lithographes seront ainsi au rendez-vous les 7 & 8 décembre. On retrouvera Mathieu Pauget (qui réalise l’affiche de cette édition), Groduk & Boukar, Marie-Pierre Brunel, Anna Wanda Gogusey, Maison Tangible, Atelier Bingo et plein d’autres dont vous trouverez la liste exhaustive ICI. L’occasion idéale pour découvrir et chiner la création…

Flux

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

Helen Musselwhite, aux origines du papier

Dans ce film tourné par l’agence d’illustrateurs Handsome Frank, on découvre un petit bout de la vie d’Helen Musselwhite. L’artiste spécialiste du papier découpé construit et déconstruit des éléments inspirés par ses pérégrinations dans la campagne britannique pour se créer son propre univers. Elle nous invite à la suivre dans…

Et la couleur de l’année Pantone 2020 est…

… Le Classic Blue. Cette teinte de bleu immuable succède au living Coral et entend inspirer la sérénité, la confiance et le partage dans vos créations. Chaque année, la couleur de l’année Pantone apporte aux professionnels de la création une tendance colorimétrique répondant aux attentes et enjeux de notre époque.…

Ressources

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

L’image animée dans les interfaces numériques par Ryan McLeod

Voici un nouveau venu dans la série « Best practices for Better Design » proposée par l’outil de maquettage en ligne In Vision. L’ouvrage « Animation handbook » par Ryan McLeod propose de parcourir l’univers de l’animation sur plusieurs coutures. « L’impact de l’animation dans vos créations », « comment rendre un élément unique grâce à l’animation…