Actu Logos #7

Régulièrement des marques apparaissent, et d’autres font peau neuve. Institutions publiques, refontes de marque ou commandes privées, étapes: passe en revue quelques actualités en matière d’identité visuelle.


Slate US, entre sérieux et fun

Pour 2018, la version américaine du magazine d’actualité économique, politique, technologique et culturelle s’est offert une identité visuelle plus personnelle, plus pointue, plus visuelle. Le violet initial du logo a été foncé, pour devenir le fond sur lesquelles se détachent les lettres du nom du magazine, dans une typographie bold en haut de casse. Pour illustrer l’esprit tranchant de Slate, le A ne conserve que sa partie droite, comme si son côté gauche avait été sectionné. Mais la refonte ne s’arrête pas là : le site adopte aussi une identité plus colorée, pour rendre visuellement ludique un contenu sérieux.


Une superunion optimiste et joueuse

Superunion est la fusion des cinq agences de design et de branding du numéro 1 mondial de la pub WPP. Pour porter ce nom, l’identité visuelle est créative, détonante, et originale. La typographie élégante et vive fonctionne parfaitement avec la fusion du -u et du -n du « un » de « superunion », pour illustrer cette fusion historique. Une grenade de fleurs, une pompe à savon cerveau, un diodon qui fait une bulle avec son chewing-gum, ou encore des coccinelles à touches numérotées… toutes ces images aux couleurs vives et aux formes simples font échos à la « créativité optimiste », et l’impact positif de l’union sur la création. Combinaisons inattendues d’éléments, ces images illustrent aussi le nom même de l’agence, fusion de « super » et « union ».


Rayonnante Bayonne

La ville change d’identité visuelle, pour une image plus moderne et univoque. Fini les flèches qui représentaient la cathédrale et la vision historique, le nouveau logo met d’avantage l’accent sur la singularité de cette ville plurielle. La nouvelle typographie est plus souple, plus arrondie, et moins stricte : un B défait, et l’inclusion du nom basque de la ville et de sa localisation, pour l’ancrer dans sa région. Ce logo est plus ouvert, plus complet aussi (peut-être un peu trop) : en plus du nom, on trouve une étoile, qui illustre le rayonnement de la ville, et un slogan « plurielle et si singulière ». Venant faire échos à cette pluralité, des nuances de violet et de rose ont été ajoutées aux couleurs du drapeau basque.


Yellow House : endroit ou concept ?

L’espace, inspiré des mouvements sociaux et du design activiste, se veut être un véritable catalyseur, proposant des expositions qui font réfléchir, accueillant des événements publics, et promouvant le dialogue local autour de thèmes comme le racisme, l’égalité des sexes, les droits de l’homme, le développement durable, et l’histoire du quartier. C’est l’endroit où l’art, additionné à l’action, entraîne le changement. The Yellow House est à la fois une vraie maison, matériel, espace d’échange, mais aussi un concept, avec son sens figuratif, de maison comme endroit dédié aux idées, aux artistes et aux découvertes. L’idée du pouvoir de l’art pour façonner et transformer les communautés. C’est cette idée que retranscrit le logo, en reprenant les flancs jaunes du toit, et en en faisant le symbole protecteur et vecteur de création, par ses nombreuses déclinaisons.


Mais où se trouve l’Argentine ?

L’Argentine laisse tomber ses rubans festifs pour un nouveau logo mettant à l’honneur son A. Placée en bas d’un cercle bleu reprenant les couleurs du pays, la majuscule indique sa position sur le globe. L’indication géographique est un choix intelligent et qui sort du lot, même si le logo reste sobre, pour être facilement déclinable : le fond bleu disparaît, laissant place à des paysages, ouvrant une petite fenêtre circulaire sur le pays.

Lien de la vidéo.

Par Lisa Darrault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

04/03 – Typographie et jeu-vidéo, comment en faire un mariage réussi ?

Aujourd’hui, chaque jeu-vidéo représente un travail colossal et rien n’est laissé au hasard. Du gameplay au motion design, ce sont des compétences multiples et diverses qui sont sollicitées. Parmi eux, les designers graphiques ont fort à faire, tant les nombreuses informations présentes dans un jeu-vidéo nécessitent différentes organisations et mises…

Feed

Time Book, des serre-livres comme specimen typographique

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître ce mois-ci et disponible en pré-commande ici jusqu’au 15 mars, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». Projet issu du Type Directors Club #66TIME BOOK Quinsay Design, Hangzhou Située dans la ville de Hangzhou, non loin de Shanghai, Quinsay est une agence…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…