Amélie Patin, dessin à dessein

L’atelier d’illustration de la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg est un foyer de talents. Diplômée en 2015, Amélie Patin navigue entre les différents réseaux et évènements de l’illustration. Son univers ? Une infinité de détails. Des contes sans paroles. Des mondes parallèles.


Durant ses études, l’illustratrice a conçu Trois Loporellos, ces livres en qui se déploient en accordéon. « Je créé des narrations, mais pour autant je ne suis pas scénariste. Le loperello est un format intéressant pour s’entrainer, à la fois très allongé, et divisible en séquence. »


Deux des trois planches lauréates du Concours Jeunes Talents du festival de la BD d’Angoulême

En 2017, Amélie Patin retient l’attention du jury du Concours Jeunes Talents du festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Pour autant, la nantaise d’adoption est coutumière de l’évènement. La maison d’éditions Proches, dont elle fait partie, expose chaque année au SPIN OFF, qui, en marge du festival officiel, rassemble des éditeurs indépendants, collectifs d’illustrateurs et artistes auteurs.


Planche de La Belle Mort, édité avec les éditions Proches

Avec cette petite maison d’édition, qui réunit spontanément ses auteurs, autour de projets communs ou pour promouvoir leurs travaux personnels, Amélie a notamment édité des ouvrages illustrés collectifs Le Merou, 48 centimètres, La Belle Mort, et participé à des évènements tels que Central Vapeur.

Central Vapeur est devenu à travers ses 7 années d’existence une institution de la scène culturelle strasbourgeoise et un incontournable pour l’illustration indépendante. La jeune illustratrice a été bénévole durant 4 ans pour l’organisation du festival, qu’elle considère comme « une importante porte d’entrée dans le monde de l’auto-édition. »

S’impliquer dans des collectifs ou dans des projets en duo anime la jeune femme. Originaire de la région parisienne, elle a aujourd’hui posé ses crayons à Nantes, « une ville à taille humaine, cool et dynamique ». Elle vient de participer au festival Fumetti, qui a lieu dans à la Manufacture des Tabacs. Il est dédié à « la bande dessinée curieuse », et a accueilli un salon d’illustrateurs et éditeurs indépendants. Ces évènements sont aussi l’occasion de communiquer avec le grand public sur la réalité du monde de la bande-dessinée en France. « Généralement, les gens sont assez sensibles à l’illustration. Dans les festivals, le public est initié. Au-delà de çà, il est nécessaire d’entamer un travail de pédagogie et d’explication, notamment sur le statut des artistes. »

Coté technique, les couleurs jaillissent des crayons mais sont aussi parfois apposées numériquement. Après avoir dessiné en nuances de gris, Amélie colorise sur Photoshop, pour passer ensuite à la sérigraphie, apprise au sein de l’atelier de la HEAR Strasbourg. « Toutefois, je m’intéresse aujourd’hui à la risographie, ou aussi pourquoi pas à l’animation. »


Entre deux mondes (juin 2018)

Pour dépeindre son univers, dans lequel les protagonistes sont confrontés à des éléments ou des personnages fantastiques, elle puise dans plusieurs références. « Je m’intéresse à l’univers inspiré de Myasaki, j’ai apprécié aussi le dessin calme et posé du livre Quartier Latin de Jiro Taniguchi, ou le trait de Nicolas de Crécy. »


Illu pour un article culinaire de la revue 303

Illu pour Psychologies

Se défininissant elle-même comme encore jeune dans la sphère de l’illustration, Amélie tient à poursuivre son travail d’auto-édition et espère multiplier les collaborations, notamment pour la presse. Elle a récemment illustré les pages d’un numéro de Psychologies magazine et d’un article de la revue 303.

Alors qu’elle clame : « Je ne vois pas ma vie sans travailler le dessin », espérons que la plume ne vienne jamais à manquer d’encre afin de concrétiser les narrations de la jeune illustratrice et ainsi bercer les imaginaires.


Par Stéphanie Thiriet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

28/01 – Conférence en ligne du Signe : «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire

Dans le cadre de son cycle de conférences pour l’accompagnement des artistes, Le Signe vous propose d’assister en Facebook Live à la conférence «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire. «L’Atelier Téméraire est un collectif de graphistes-artistes à visages multiples. Une multitude oscillante. Dans cette multitude, nous tentons de…

20/01 – Conférence en ligne du Signe : «Petit vadémécum de l’activité de graphiste professionnel-le: un métier au croisement des savoirs»

Première conférence en ligne pour Le Signe – Centre national du graphisme en cette rentrée. Grégory Jérôme, responsable Formation continue Informations juridiques pour les artistes à le Haute Ecole des Arts du Rhin, intervient ce mercredi 20 janvier à 18h30 sur la page facebook du Signe pour une conférence intitulée…

16/01 – 25/02 – Exposition « Tout un film ! » au Drawing Lab

Pensée avec l’aide de la Cinémathèque, l’exposition « Tout un film ! » fait le lien entre dessin et cinéma. Durant un mois, le Drawing Lab présente une série de storyboards issue des collections de la Cinémathèque, des artistes et leurs galeries. Les liens entre graphie et cinématographie se dévoilent de façons…

20/01 – Journée d’étude : « Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé, 1840-1940 »

« Cette journée d’étude se propose de fédérer les chercheurs, chercheuses et étudiant·e·s francophones dont les travaux portent sur des objets, textuels ou iconiques, imprimés entre la décennie 1840 et la fin de l’entre-deux-guerres. Un des objectifs sera de réfléchir collectivement à la définition d’une culture de l’imprimé qui ne soit…

7/01 > 23/01 – Photo Saint-Germain

La 10ème édition de Photo Saint Germain réunit comme à l’accoutumée une sélection de musées, centres culturels, galeries et librairies pour un parcours photographique. Entre rencontres, projections, signatures et visites d’ateliers, la déambulation dans le quartier mythique de la rive gauche parisienne donne l’occasion d’appréhender les tendances de la photographie…

16/12 – « Écologie des villes », une conférence d’Audrey et Myr Muratet au Signe suivie du lancement du livre « Paris Nord »

À l’occasion de sa ré-ouverture au public, le Signe inaugure l’exposition du photographe Myr Muratet «Zone de Confort», prévue initialement en novembre. Dans un premier temps, vous pourrez assister à la conférence «Écologie des villes», de l’écologue Audrey Muratet et de l’artiste. Cette conférence sera suivie du lancement de l’ouvrage…

Feed

Oripeau diffuse le graphisme dans l’espace public

L’affichage dans l’espace public est rarement gratuit. Mis à part les graffeurs, qui outrepassent les règles pour le bonheur des uns, le malheur des autres et l’indifférence de certains, l’affichage dans l’espace public est toujours réglementé. Certains acteurs locaux (mairies, associations…) tentent malgré cela de faire vivre un vieux principe,…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…

Fedrigoni regroupe tous ses papiers dans la Paper Box

La célèbre marque italienne de papier créatif Fedrigoni vient tout juste de lancer sa Paper Box, un catalogue contenant l’ensemble des papiers créatifs de la marque. Présentée dans le cadre de la Packaging Première Collection, un événement sur deux jours (29 et 30 octobre) consacré au packaging de luxe au…