Andreea Robescu détourne les photos de mode

Talents à Suivre part à la rencontre de la jeune génération de créatifs à travers le monde et les disciplines du design graphique. Une rubrique en partenariat avec Adobe.


D’origine roumaine, Andreea Robescu s’installe à Barcelone en 2015. Avec un regard pop et onirique, elle détourne les photographies de mode à coup de marqueurs, d’acrylique et de formes abstraites. Les marques telles que Nike, Gucci ou Sephora ont déjà chaviré pour l’illustratrice dont le passe-temps est devenu marque de fabrique.

Suivre le travail d’Andreea Robescu
Site Internet : http://andreearobescu.com
Instagram : @andreea.robescu


Pouvez-vous nous parler de votre parcours étudiant et de votre expérience en studio ?
Je suis diplômée en architecture d’intérieur avec une spécialisation en design retail, mais j’ai toujours été intéressée par le graphisme. Après l’université, j’ai rejoint l’agence de branding Robu Studio, fondée par celui qui est devenu mon associé. Pendant six ans, j’étais chargée de la direction artistique pour les clients corporate. Ce n’est que récemment que je me suis recentrée sur l’illustration.

Comment êtes-vous devenue illustratrice ?
J’ai toujours aimé dessiner. J’ai participé à ma première exposition de dessin au collège, mais je ne réalisais pas à l’époque que je pourrais y consacrer ma vie. J’ai commencé par étudier l’architecture, car une carrière dans cette discipline me semblait plus sûre. Après la première année, j’ai compris que je passais à côté de mes rêves. Pourtant, après avoir tant travaillé, il était difficile de laisser tomber. J’ai donc décidé de continuer. En parallèle de mes études, je me suis intéressée au design graphique, et j’ai poursuivi dans cette voie.

Dans quel contexte avez-vous commencé à travailler sur les photographies des revues de mode ?
À l’origine, il s’agissait d’un projet artistique qui me permettait d’explorer un éventail de techniques tout en conservant un fil créatif entre chaque projet. Le magazine est un médium sur lequel je peux m’exprimer pleinement, sans règles et sans brief. Les photographies m’inspirent, en particulier les représentations de mannequins à l’attitude prononcée. Je ressens une proximité avec chaque personnage que j’ai choisi de dessiner.

Vous travaillez presque exclusivement sur des modèles féminins. Pour quelle raison ?
La beauté féminine est une source d’inspiration sans fin. Pourtant, les femmes sont réduites à des objets sexuels par l’industrie de la mode et des médias. À travers mes créations, j’essaye d’avoir une approche plus amusante et détachée de la représentation de la femme.

Pourtant, cette même industrie constitue l’essentiel de votre clientèle. Comment analysez-vous votre succès dans le secteur ?
Mon travail ne critique pas nécessairement l’industrie dans sa globalité. Les choses évoluent. De plus en plus de marques s’efforcent de faire évoluer les normes du Beau. Avec mes illustrations, je prends part à cette évolution. Les clients qui choisissent de travailler avec moi attendent des images disruptives qui génèrent un message fort.

Pouvez-vous nous parler du projet YouTube Cultural Review ?
YouTube souhaitait créer un médium imprimé pour présenter ses créateurs les plus influents. J’ai conçu les illustrations et la couverture du premier numéro. L’idée était de se concentrer sur le processus créatif de chacun. On s’est orienté vers un design graphique qui évoque la gestuelle.


Des motifs tribaux aux formes abstraites et colorées, comment construisez-vous votre répertoire formel ?
Je m’inspire beaucoup de la culture africaine. L’utilisation de la couleur, les ornements du visage et les scarifications corporelles me laissent sans voix. Quant aux formes abstraites, elles me viennent naturellement. Quand j’étais enfant, j’avais l’habitude de peindre différentes formes sur les murs de ma chambre, puis j’imaginais qu’elles se transformaient en créatures imaginaires. Mes illustrations ont cette même vocation : stimuler l’imagination du spectateur.

Quelles techniques utilisez-vous ?

Je travaille à la fois sur des techniques analogiques et digitales. Pour mes illustrations, je peins en suivant mes instincts, je ne m’impose aucune règle. J’expérimente tous les outils, du marqueur à la bombe de peinture. Pour les clients, en revanche, je combine les techniques. Je commence avec des essais sur mon iPad pro et je finis le tout sur Photoshop et Illustrator.

Travaillez-vous sur d’autres types d’objets ?

Je suis attachée au design retail, car j’aime voir mes projets déclinés en magasin. Cette année, pour célébrer la fête des Mères, Sephora a créé dans ses boutiques une installation de fleurs en papier à partir de mes dessins. En parallèle, je continue mon activité de direction artistique à Robu Studio.


Pourquoi avez-vous décidé de vous installer à Barcelone ? Qu’est-ce que la ville apporte à votre démarche à votre travail ?

Barcelone est une ville fantastique, qui a tout ce dont on peut rêver : une architecture magnifique, un climat de rêve et des gens chaleureux. Je commence chaque journée par une marche matinale. J’observe les détails qui m’entourent, puis j’essaie de transmettre cette énergie dans mon travail.




Retrouvez le timelapse de cette création réalisée avec des images Adobe Stock en cliquant sur l’image

Propos recueillis par Astrid Fedel


Avec Adobe Creative Cloud,
trouvez l’inspiration et faites-vous connaître.
Découvrez les dernières créations de designers et d’artistes renommés sur behance, la plus grande communauté de créatifs au monde. exposez vos travaux sur un site web adobe portfolio. ces deux services sont inclus dans l’abonnement adobe creative cloud qui donne également accès à l’ensemble des applications adobe pour postes de travail et terminaux mobiles, qu’il s’agisse des incontournables tels que photoshop, illustrator ou indesign ou de nouveautés comme adobe Xd. donnez vie à toutes vos idées. puisez votre inspiration dans les ressources adobe stock directement depuis vos applications creative cloud. bénéficiez également de modèles intégrés dans photoshop et illustrator pour gagner du temps au début de vos projets ainsi que de tutoriels détaillés pour être rapidement opérationnel et affiner vos compétences.

Découvrez Creative Cloud ! http://adobe.ly/1Mtkdgr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

04/03 – Typographie et jeu-vidéo, comment en faire un mariage réussi ?

Aujourd’hui, chaque jeu-vidéo représente un travail colossal et rien n’est laissé au hasard. Du gameplay au motion design, ce sont des compétences multiples et diverses qui sont sollicitées. Parmi eux, les designers graphiques ont fort à faire, tant les nombreuses informations présentes dans un jeu-vidéo nécessitent différentes organisations et mises…

Feed

Tonight at Merlin, une collection d’affiches signées Mark Bohle et Raffael Kormann

Publié par Prima.Publikationen, Tonight at Merlin rassemble toutes les affiches de concert conçues durant une année par Mark Bohle et Raffael Kormann pour le Kulturzentrum Merlin de Stuttgart. Croquis préparatoires, échanges de messages, réflexions sur la composition, les 80 posters présentés sont soigneusement documentés. L’ouvrage comporte également les références des groupes…

Librairie sans titre, nouveau bastion de l’édition indépendante

Photographe, diplômée de l’école des Gobelins et du CEPV en Suisse, Mathilde de Galbert débute sa carrière de libraire comme une activité parallèle à sa passion pour la photographie et le livre d’artiste. Après plusieurs expériences chez Yvon Lambert, au Centre Culturel Suisse et à la librairie de la Maison Rouge,…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…