Aurélie Pollet, réalisatrice de la série « Culte, lecteurs sous influence »

En ligne depuis quelques jours, la websérie « Culte, lecteurs sous influences » raconte dans 15 épisodes animés, comment certains romans cultes ont pu changer la vie d’un lecteur, d’un groupe d’individus voire même de la société. Derrière ce chouette projet diffusé par Arte, il y a toute une petite équipe, dont l’illustratrice et réalisatrice Aurélie Pollet fait partie. Nous lui avons demandé comment synthétiser l’effet que provoque un livre en un concept visuel.

Comment avec David Brun-Lambert, vous êtes-vous retrouvés autour de ce projet de websérie ?

Avec David, nous nous connaissons depuis quelques années. Nous avions déjà travaillé ensemble sur « Pop City New York », une collection de city guides dont la particularité est que chaque parcours se découvre à travers les pas de grands artistes ou personnalités culturelles comme Jack Kerouac, Andy Warhol ou encore Robert De Niro. Suite à ce projet, d’autres idées de collaborations ont germé dans notre esprit, dont une que David nourrissait depuis longtemps : résumer en quelques mots les grands romans cultes qui ont marqué la société.
Nous avons présenté l’idée à une boite de production, puis à Arte et de là, avons pu affiner notre angle. Aujourd’hui, la websérie raconte des histoires autour de romans cultes. Elle révèle l’impact qu’ils ont pu avoir sur un groupe de personne ou même la société entière.

En partenariat avec étapes: deux épisodes de la série :

Comment avez-vous orienté la direction artistique pour raconter ces romans sans aborder leur trame narrative ?

Les deux premières idées qui me sont venues pour traiter ce projet ont été celle de la réaction en chaîne et de la formule mathématique. Réfléchir aux éléments qui font qu’un roman devient culte revient à résoudre une équation complexe dans un ensemble cohérent. Cela m’a donc donné envie de partir sur le principe de tableau. Le fait que ces romans font écho à un patrimoine culturel collectif est un autre thème qui m’intéressait. Qu’une œuvre puisse faire penser à une autre et ainsi de suite… Toutes ces passerelles permettent de développer un univers constitué d’une multitude de références. Le tableau est en fait un patchwork de gifs animés. Ces petites animations matérialisent cette idée, elles sont comme plein de petits souvenirs uniques, mais unis par le roman.
Pour les lier et donner de la cohérence, le choix et l’ordre des illustrations répond à une suite logique. Enfin, il y a également des petits clins d’œil, puisés dans la culture commune, qui viennent se glisser dans cette suite.

D’un point de vue technique comment avez-vous procédé ?

Je travaille sur un logiciel qui permet de faire de l’animation au trait, image par image. Au niveau du processus, j’ai récupéré des extraits de films, de vidéos trouvées sur Youtube. Je les ai découpées et remontées pour créer des Gifs, puis j’ai utilisé la technique de la rotoscopie [relever image par image les contours d’une figure filmée] pour établir les bases des illustrations animées.
C’est un travail assez répétitif, qui demande jusqu’à dix jours pour monter un épisode. Heureusement, nous sommes une petite équipe. Gustavo Almenara s’occupe du compositing. Il anime le tableau en promenant la caméra d’une illustration à une autre. Toutes les typographies ont été faites par le designer graphique Michael Prigent.

Le traitement visuel peut faire penser à la méthode du scribing, de la facilitation graphique. La réalisation de cette websérie a-t-elle été inspirée par d’autres projets ?

Le principe des Gifs rotoscopés, je l’avais déjà utilisé dans le clip Moonless Night. Sinon je me suis rendue compte après, que le concept de réalisation ressemblait à la série #DATAGUEULE, dans le principe d’éléments infographiques sous forme de tableau.


Clip Moonless Night

Ce projet a-t-il vocation à avoir une suite ?

On aimerait bien oui, même en abordant d’autres médias que la littérature. On aimerait faire un projet sur des films cultes les grands hits ou des œuvres qui n’ont jamais vu le jour. Toujours à partir d’une histoire singulière.

Par Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

17/12 – « Conception à long terme » avec Peter Bil’ak

Le 17 décembre prochain, le cycle de conférences « Entrevue(s) » invite le graphiste et créateur de caractères Peter Bil’ak, à parler de son travail et de la manière dont il conçoit dans une temporalité à long terme. Les rendez-vous « Entrevue(s) », initié par Francesca Cozzolino ont un double objectif. Celui de proposer des rencontres autour d’éminences du design, mais surtout d’entrevoir comment la création contemporaine en design graphique évolue au fil du temps. C’est un espace de réflexion et d’échanges, qui suspend le temps d’une conférence, le rythme de la production pour mieux cerner les enjeux du design et le…

5/12 > 8/12 – Derniers jours de l’exposition « Foncteur d’Oubli » au FRAC Île de France

L’exposition collective sous commissariat de l’artiste Benoît Maire rassemble des artistes, designers et architectes qui réexaminent, à partir de leurs pratiques, les rapports de l’art au design et à l’architecture ainsi que le postulat selon lequel les arts sont libres et les objets de design sont contraints. Le principe de fonctionnalité qui régit l’objet de design ou d’architecture, n’en est pas moins un principe poreux. « Foncteur d’oubli » scrute ainsi le basculement qui peut s’opérer entre ces diverses classifications. En mettant en exergue le caractère non reproductible de certaines pièces de design, l’ambiguïté de notre relation à des objets de design…

7 & 8 / 12 – Les Puces de l’Illu #7, le salon de l’illustration contemporaine

Comme chaque année depuis maintenant 7 ans, le premier week-end de décembre est celui des incontournables Puces de L’Illu. 60 exposants installeront leurs étals au Campus Fonderie de l’Image pour 2 jours de découvertes de l’illustration sous toutes ses formes et ses pratiques. Maison d’édition, collectifs, illustrateurs indépendants, sérigraphes, graveurs, lithographes seront ainsi au rendez-vous les 7 & 8 décembre. On retrouvera Mathieu Pauget (qui réalise l’affiche de cette édition), Groduk & Boukar, Marie-Pierre Brunel, Anna Wanda Gogusey, Maison Tangible, Atelier Bingo et plein d’autres dont vous trouverez la liste exhaustive ICI. L’occasion idéale pour découvrir et chiner la création…

Flux

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

Helen Musselwhite, aux origines du papier

Dans ce film tourné par l’agence d’illustrateurs Handsome Frank, on découvre un petit bout de la vie d’Helen Musselwhite. L’artiste spécialiste du papier découpé construit et déconstruit des éléments inspirés par ses pérégrinations dans la campagne britannique pour se créer son propre univers. Elle nous invite à la suivre dans…

Et la couleur de l’année Pantone 2020 est…

… Le Classic Blue. Cette teinte de bleu immuable succède au living Coral et entend inspirer la sérénité, la confiance et le partage dans vos créations. Chaque année, la couleur de l’année Pantone apporte aux professionnels de la création une tendance colorimétrique répondant aux attentes et enjeux de notre époque.…

Ressources

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

L’image animée dans les interfaces numériques par Ryan McLeod

Voici un nouveau venu dans la série « Best practices for Better Design » proposée par l’outil de maquettage en ligne In Vision. L’ouvrage « Animation handbook » par Ryan McLeod propose de parcourir l’univers de l’animation sur plusieurs coutures. « L’impact de l’animation dans vos créations », « comment rendre un élément unique grâce à l’animation…