Avec L’inclusif-ve, Tristan Bartolini remporte le prix Art Humanité

En octobre dernier, la Croix Rouge Suisse et la Head récompensaient L’inclusif-ve, projet de diplôme de Tristan Bartolini, du Prix Art Humanité. En s’attaquant au sujet épineux de l’écriture inclusive, l’étudiant de la Head s’engouffre dans une brèche déjà ouverte par le collectif Bye Bye Binary et d’autres chercheurs. Depuis plusieurs années, ces typographes féministes/queer/trans-pédébi-gouines explorent ce terrain de recherche et mettent en débat l’ajout de caractères non binaires à notre alphabet latin.

Pour que les choses soient claires, il faut d’abord préciser que Tristan Bartolini n’invente pas une nouvelle police de caractère à proprement parlé. Ce qu’il propose ici est un principe typographique adaptable à diverses polices. En s’inspirant des néologismes créés par l’écriture inclusive (comme la superposition d’il et elle « iel ») et en se reposant sur les ligatures, il crée de nouvelles lettres, mélanges du masculin et du féminin. Par superposition des principales terminaisons masculines et féminines, il suggère ainsi de nouveaux signes en complément à l’alphabet latin, à l’interstice des deux genres.

Pour présenter son projet de diplôme, l’étudiant applique son principe à des textes et listes de mots de natures différentes. Non sans une pointe d’ironie et de provocation, il choisi les pages de la Bible présentant le mythe d’Adam et Ève. En ce qui concerne l’iconographie, Tristan Bartolini ponctue les pages de son projet d’images de figures mythologiques androgynes ou au sexe non défini (comme les anges ou Hermaphrodite), pour démontrer la permanence de figures non binaires dans l’histoire de l’humanité.


Pour sonder les questions des créations typographiques qui se sont emparées des questions d’inclusivité et des enjeux sociaux qui en découlent, étapes: proposera dans son numéro 259 une interview du collectif Bye Bye Binary.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

24 avril > 5 septembre – Balade en ville, design des bancs

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac) de Lausanne organise plusieurs promenades en ville à la découverte d’un élément central du mobilier urbain : les bancs. Lieux de passage ou de rassemblement, ils sont indispensables à la ville, à ses usagers et doivent avoir une visée avant tout…

19 & 20 avril – Écrire l’intelligence artificielle, deux journées de conférences en ligne

L’ÉSAD d’Amiens propose en ce mois d’avril une dizaine de conférences, trois jours de workshops et une exposition afin d’ouvrir une réflexion sur la thématique : Le champ du signe [Écrire l’intelligence artificielle]. À travers des perspectives créatives, critiques, prospectives et pédagogiques, les intervenants questionneront la conception «avec» et «par»…

18 > 31 mars – 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg

Rare évènement à être maintenu en 2021, les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg auront bel et bien lieu du 18 au 31 mars dans la capitale européenne. Grand rendez-vous dédié à l’Illustration, elles invitent chaque année plusieurs milliers de spectateurs à visiter les expositions réparties entre le Musée Tomi Ungerer,…

Feed

Les éditions Pyramyd fêtent leurs 20 ans !

20 ans que les éditions Pyramyd publient des ouvrages graphiques et artistiques, pédagogiques et didactiques, mais surtout, nous font découvrir le meilleur de la création visuelle ! Parmi les centaines de livres édités, nous nous souvenons du récent Conversation avec Paul Cox de Sarah Mattera, de leur tout dernier Guide…

Les candidatures pour la 52e édition du Club des DA sont ouvertes

Il va sans dire que cette 52e édition du Club des DA sera spéciale. Recueillant les créations parues entre le 1er avril 2020 et le 30 avril 2021, les diverses opérations de communication réalisées pendant cette période ont pour la plupart été impactées par la Covid-19. Il est peut être encore un…

Ressources