Benjamin Button : l’histoire renversante écrite à l’envers

Publié pour la première fois en 1922, L’étrange histoire de Benjamin Button fête cette année ses 95 ans. L’occasion idéale pour les éditions Tendance Négative de s’emparer de l’œuvre de F. Scott Fitzgerald et lui donner une nouvelle résonance à travers un graphisme inédit.

Dans la célèbre nouvelle, Benjamin Button nait vieil homme de 70 ans et mesure 1,83 m. Au fil des années, son corps rajeunit de manière insolite, jusqu’à finir ses jours dans les bras d’une nounou. Une vie à l’envers qui se matérialise dans cet ouvrage, par une mise en page renversante.

La première astuce graphique imaginée par l’Agence Miracle est de faire subir au texte un jeu d’inversion. Ce dernier n’est lisible qu’avec l’aide d’un miroir, glissé dans l’ouvrage sous la forme d’un marque-page. Toute la lecture des parties où le physique du personnage est totalement à rebours de son existence est contrarier par ce principe. L’effet pousse le lecteur à prendre mesure de ce décalage.

Moins perceptible, mais tout aussi pertinente, l’utilisation de différents papiers renforce également ce récit surréaliste. En devenant de plus en plus blanches et lisses, les pages font « peau vieille » puis « peau neuve », appuyant le propos de la transformation physique, central dans la nouvelle.

Ce petit format a été bien pensé et la typographie étudiée pour permettre de le rendre lisible malgré les contraintes. En ce qui concerne, la manipulation du miroir, le pli se prend rapidement. Il ne reste plus qu’à décrypter les reflets pour s’imprégner du texte qui pour l’occasion a été entièrement retraduit par Audrey Fournier et Malika Baaziz.

Par Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

24 avril > 5 septembre – Balade en ville, design des bancs

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac) de Lausanne organise plusieurs promenades en ville à la découverte d’un élément central du mobilier urbain : les bancs. Lieux de passage ou de rassemblement, ils sont indispensables à la ville, à ses usagers et doivent avoir une visée avant tout…

19 & 20 avril – Écrire l’intelligence artificielle, deux journées de conférences en ligne

L’ÉSAD d’Amiens propose en ce mois d’avril une dizaine de conférences, trois jours de workshops et une exposition afin d’ouvrir une réflexion sur la thématique : Le champ du signe [Écrire l’intelligence artificielle]. À travers des perspectives créatives, critiques, prospectives et pédagogiques, les intervenants questionneront la conception «avec» et «par»…

18 > 31 mars – 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg

Rare évènement à être maintenu en 2021, les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg auront bel et bien lieu du 18 au 31 mars dans la capitale européenne. Grand rendez-vous dédié à l’Illustration, elles invitent chaque année plusieurs milliers de spectateurs à visiter les expositions réparties entre le Musée Tomi Ungerer,…

Feed

Les éditions Pyramyd fêtent leurs 20 ans !

20 ans que les éditions Pyramyd publient des ouvrages graphiques et artistiques, pédagogiques et didactiques, mais surtout, nous font découvrir le meilleur de la création visuelle ! Parmi les centaines de livres édités, nous nous souvenons du récent Conversation avec Paul Cox de Sarah Mattera, de leur tout dernier Guide…

Les candidatures pour la 52e édition du Club des DA sont ouvertes

Il va sans dire que cette 52e édition du Club des DA sera spéciale. Recueillant les créations parues entre le 1er avril 2020 et le 30 avril 2021, les diverses opérations de communication réalisées pendant cette période ont pour la plupart été impactées par la Covid-19. Il est peut être encore un…

Ressources