Challenger sa créativité avec 1 exercice par jour

Pour challenger leur créativité, et se fixer un rythme élevé, de nombreux artistes se lancent le défi de réaliser une oeuvre par jour pendant un laps de temps allant d’un mois, à un an. Colorés, et décalés, voici un petit aperçu de quelques uns de ces projets, qui relèvent le défi avec brio.

Eric Zwierzynski, Audiographa

Le designer Eric Zwierzynski imagine la musique visuellement. Est-ce qu’elle reste compacte et intense, ou, au contraire, emplit l’espace, part dans toutes les directions ? Ainsi, chaque jour pendant un an, il a proposé une illustration de nombreux titres musicaux, vectorisés et générés par ordinateur. De Steve Reich, à George Michael, en passant par Motörhead, the Cranberries ou encore Gorillaz, il a illustré les musiques, en jouant aussi avec les couleurs, inspirées des pochettes d’album des artistes.

Studio JQ, Made You Look

Dans la catégorie Posters, le Studio JQ s’est aussi fixé cet objectif quotidien pendant un an. Des affiches les plus excentriques au plus sobres, l’évolution du projet est représentative de l’inspiration quotidienne de son auteur, qui fait de cet exercice son terrain de jeu. Il joue avec les formes et les couleurs, produisant un travail très varié qui garde cependant une identité qui s’inscrit dans la continuité temporelle.

Le projet entier ici.

Magdiel Lopez, A Poster everyday

Magdiel Lopez, quand à elle, travaille sur le personnage, ou les bras et mains qu’elle place au centre de ses affiches. Son travail se démarque par sa dimension spatiale, dont une part importante met en scène des astronautes, des planètes ou l’univers. Le bleu et le rose, couleurs dominantes, sont déclinées, dégradées et mises en contraste sur fond noir.

Le projet entier ici.

Ross Symons, 365 Day Origamis Project

L’artiste Ross Symons (White on Rice), basé à Cape Town, réalise des pliages pour les marques comme Adidas, Red Bull ou Playstation. Il a choisi de relever le défi dans son domaine, en proposant le « 365 day origami project » sur Instagram. Chaque jour, il poste la photo du petit origami réalisé et mis en scène. Un kangourou face à un ressort de stylo, une chèvre sur un marteau, Yoda faisant voler des chewing-gums ou encore un renard perdu parmis une armée de trombones, les miniatures colorées sont orginales et l’imagination de l’artiste semble inépuisable.

James Curran, Gifathon

Pour rythmer ses séjours à l’étranger (Los Angeles, New York, Tokyo), le directeur artistique et réalisateur de dessin animés James Curran a choisi de proposer chaque jour un Gif amusant, s’inspirant de ce qu’il voit au cours de ses séjours, qui durent généralement un mois. Ipnotiques, ses animations jouent parfois sur la multitude et la répétition d’un objet, personnage ou motif, quand il ne se met pas en scène lui-même.

Benedikt Luft, Daily Drawing

Pour son défi quotidien daily drawing, l’illustrateur et graphiste allemand a capturé des bribes et des détails du quotidien. La série de dessins qu’il a proposé apporte ainsi sa vision décalée, colorée et quelque peu excentrique de la vie de tous les jours.

Andrew Herzog, Draw a Letter a Day

Le designer Andrew Herzog, a quand à lui décidé de faire appel aux internautes, pour réaliser une lettre par jour. Ainsi, l’interface développée permettait à tout volontaire de dessiner la lettre du jour, de la télécharger puis de la poster sur Instagram ou Twitter.

Par Lisa Darrault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

À Turin, les drônes font de l’art

À Turin, dans le cadre du projet UF0-Urban Flying Opera, le studio de design de l’architecte Carlo Ratti a créé une fresque collaborative dont les artistes ne sont ni plus ni moins que des drones. De plus en plus, les nouvelles technologies s’invitent dans l’art. Elles sont le prétexte pour explorer de nouveaux processus de création et pourquoi pas de porter objectivement des messages, tout en impressionant son petit monde. Comme on peut le voir dans ces images, 4 drones ont travaillé pendant une douzaine d’heure pour réaliser cette fresque inédite dans la ville de Turin. Elle est le résultat…

Le calligraphe Said Dokins transforme une ancienne prison mexicaine

Artiste et calligraphe depuis 22 ans, Said Dokins investit l’ancienne prison mexicaine de San Luis Potosî. Jusqu’au 19e siècle elle fonctionnait comme centre de rétention et d’internement. Par la suite, c’est le gouvernement mexicain qui transforma la prison en institution artistique, tout en préservant son architecture initiale. Avec l’exposition « Runaway Writings », Said Dokins investit le Centre d’Arts de San Luis Potosî de son travail calligraphique au pinceau sur béton, pierre, tôles ou encore tissus. Comme à son habitude, il aime jouer et rejouer des formes calligraphiques et géométriques. L’exposition « Runaway Writings » est donc pensé comme un panorama des oeuvres inédites…

Lenny Maughan dessine en courant un portrait de Frida Kahlo

Pour Lenny Maughan, le dessin est une question d’endurance…

L’athlète américain Lenny Maughan a trouvé une manière de faire parler de lui pour autre chose que ses performances sportives. Lors de chacun de ses parcours, le coureur de marathon suit un tracé précis qui permet de faire ressortir dans son GPS des illustrations naïves. L’occasion de dessiner des symboles universels, d’offrir à ses fans une fleur ou encore de rendre hommage à des personnalités comme Frida Kahlo. Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Les Diplômés : Louise Vendel, le doute comme force créatrice

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête. Il n’y a pas de parcours type, le projet de diplôme de Louise Vendel : C’est une lettre de Sol LeWitt à la sculptrice Eva Hesse qui est la planche de salut de Louise Vendel. Dans cette lettre, l’artiste…

Flux

Le calligraphe Said Dokins transforme une ancienne prison mexicaine

Artiste et calligraphe depuis 22 ans, Said Dokins investit l’ancienne prison mexicaine de San Luis Potosî. Jusqu’au 19e siècle elle fonctionnait comme centre de rétention et d’internement. Par la suite, c’est le gouvernement mexicain qui transforma la prison en institution artistique, tout en préservant son architecture initiale. Avec l’exposition « Runaway…

Lenny Maughan dessine en courant un portrait de Frida Kahlo

Pour Lenny Maughan, le dessin est une question d’endurance…

L’athlète américain Lenny Maughan a trouvé une manière de faire parler de lui pour autre chose que ses performances sportives. Lors de chacun de ses parcours, le coureur de marathon suit un tracé précis qui permet de faire ressortir dans son GPS des illustrations naïves. L’occasion de dessiner des symboles…

Ressources

Halvar Typemates étapes

Halvar, une police bien trempée

La fonderie allemande TypeMates a sorti il y a peu une nouvelle fonte linéale, Halvar. Développée dans une version classique et une version stencil de 81 styles chacun allant du black au hairline, elle est structurée en 3 sous-catégories représentant 3 chasses différentes (large, moyenne et étroite). Elle offre ainsi…

Comment retrouver une typographie à partir d’une image ?

Au détour d’une rue, sur un sticker ou encore dans un générique de film, un caractère typographique retient parfois notre attention. Pour les graphistes, en retrouver l’origine peut être une véritable obsession. D’autant qu’aujourd’hui, avec le foisonnement des polices d’écriture, la mission est parfois difficile. Heureusement, plusieurs outils peuvent vous…