Collectionner de l’art numérique grâce à Artsper

Fondé en 2013, Artsper est une plateforme de vente en ligne d’œuvres d’art. Parmi les catégories d’œuvres proposées, se trouve l’art numérique. Se développant depuis les années 1960, ce genre évolue avec le perfectionnement des outils informatiques. Découvrez 5 artistes numériques à connaître présent·es sur Artsper.

Thomas Ruff, Substrat 31 III, 2021


Artsper, plateforme de vente en ligne d’art contemporain


Créée par Hugo Mulliez et François-Xavier Trancart, la plateforme Artsper de vente en ligne d’œuvres d’art est un intermédiaire entre galeries, artistes et collectionneur·euse. Artsper souhaite rendre plus simple et plus accessible l’achat d’art, grâce aux outils numériques. À l’aide d’un algorithme optimisé, la plateforme permet à chacun·e de trouver l’œuvre adaptée non seulement à ses goûts, mais aussi à son budget. Parmi les 200 000 œuvres proposées, issues de 1 800 galeries d’art professionnelles, on retrouve la peinture, la photographie, le street-art ou encore l’art numérique. S’imposant dans les années quatre-vingt, avec le développement grand public de l’ordinateur, l’art numérique recouvre différents types de créations, toutes ayant en commun le fait d’être réalisées grâce à des dispositifs numériques : ordinateurs, interfaces et réseaux.


Les différentes catégories d’art numérique


L’art numérique recouvre en réalité plusieurs sous-catégories d’art, qu’il est bon de connaître afin de mieux s’orienter dans son achat. Le net art, selon la chercheuse Anne Laforêt, regroupe les œuvres créées avec Internet et mobilise des éléments tels que le web, le courrier électronique ou encore les messages instantanés. L’art interactif implique un échange dynamique avec son public ou son environnement. L’art génératif consiste à créer à l’aide d’algorithmes. L’on compte aussi le bio art, l’art robotique, ou encore les performances audiovisuelles tel que le Vjing. Le versant digital de l’illustration, ainsi que de la photographie peuvent faire entrer ces dernières dans le champ de l’art numérique. Les pratiques artistiques numériques sont souvent hybrides. Ainsi, pour préparer ses illustrations digitales, notamment proposées à la vente sur Artsper, l’artiste Trendafila Trendafilova crée tout d’abord des collages à partir de contenus digitaux comme des captures d’écrans. “Je peins par-dessus un collage ou une image digitale, en utilisant le logiciel Procreate” affirme-t-elle.

Trendafila Trendafilova, Romantic plants 3, 2019


De l’esthétique du numérique aux NFTs


Mais, certain·es artistes sont également inspiré·es par l’univers digital sans être complètement identifié·es comme des artistes numériques. Ainsi, Hédy Gobaa, dont les peintures sont vendues sur Artsper, est nourri par l’esthétique du numérique. “Dans mes peintures, je m’intéresse aux phénomènes de manipulation des images et d’espaces simulés” précise-t-il. Tout en utilisant le medium classique de la peinture, il effectue d’abord ses recherches de compositions grâce aux outils numériques, avant de les réaliser sur la toile.

Hédy Gobaa, Tilleul, 2017


Le phénomène des NFTs, jetons non fongibles permettant de lier un·e auteur·trice à tout fichier numérique, y compris relevant du domaine artistique, amplifie aujourd’hui la couverture médiatique de l’art numérique. Il donne aussi de nouvelles possibilités de structuration du marché de l’art. L’œuvre d’art est définie non seulement par son lien avec un·e auteur·trice, marquée par son originalité, mais aussi par sa rareté. Mais le caractère reproductible des créations numériques entre en contradiction avec ces principes. La Robotte, artiste et illustratrice représentée par Artsper, affirme ainsi “commencer à proposer des œuvres en NFT, principalement parce que cela permet l’authentification des œuvres”.

La Robotte, Sorcières, 2017


Néanmoins, les NFTs soulèvent d’autres problématiques. D’une part, toute création associée à un NFT n’est pas nécessairement de l’art. D’autre part, il revient à l’acheteur·euse d’une création identifiée par un NFT le soin de lui donner matière, soit en la stockant sur un disque dur, soit en lui donnant une existence visuelle en la diffusant notamment grâce à un écran.

Si Artsper ne propose pas encore de création authentifiée par un NFT, les œuvres de nombreux·euses artistes numériques, célèbres ou émergent·es, sont présentes sur la plateforme, comme celles de Evelyne Huet, Kaixin Lyu, Nikolas Chasser Skilbeck, Piment Martin ou encore de Sabrina Ratté.


Nos coups de cœur d’art numérique sur Artsper

Evelyne Huet, La Prière, 2018
Kaixin Lyu, Seagul love, 2021
Nikolas Chasser Skilbeck, Red, 2020
Piment Martin, Carreaux bleu, 2021
Sabrina Ratté, Radiances VI, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 7 janvier au 1 avril 2023 → Læ collectiv·f·e Bye Bye Binary – CAC Brétigny (Brétigny)

Communauté rassemblant des graphistes, Bye Bye Binary développe des expérimentations et recherches autour de l’écriture inclusive, non binaire et postbinaire. Le groupement élabore notamment la première typothèque présentant des typographies inclusives et mène différentes actions de pédagogie. Parmi les multiples solutions typographiques permettant une meilleure inclusivité, Bye Bye Binary s’intéresse…

Du 4 février au 15 avril 2023 → Cycle de conférences ‣ Les éléments de l’architecture II – Pavillon de l’Arsenal (Paris)

L’architecte, philosophe, et professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine Richard Scoffier intervient au Pavillon de l’Arsenal dans le cadre d’un cycle de conférences autour des éléments de l’architecture. Le 4 février, de 11h à 13h, il interroge le dispositif de la porte, le 4 mars, l’élément…

Le 2 février 2023 → Conférence ‣ Les nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant – La Contemporaine (Nanterre)

Les graphistes Dugudus et Sébastien Marchal, et le street-artiste Jaëraymie interviennent à La Contemporaine et donnent une conférence autour des nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant. Régis Léger alias Dugudus s’intéresse à la représentation de l’image sociale et politique française. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI),…

Le 2 février 2023 → Conférence Catherine Barluet ‣ graphisme.design – Université Paris 8 (Saint-Denis)

Le cycle de conférences graphisme.design revient pour une nouvelle édition à l’Université Paris 8. La graphiste Catherine Barluet présente le 2 février 2023 à 18h30 quatre projets réalisés ces dernières années : la refonte graphique de la maquette d’un journal, un catalogue d’exposition thématique pour une institution muséale, la direction artistique…

Du 31 janvier au 2 février 2023 → Salon C!Print – Eurexpo (Lyon)

Le salon C!Print de la communication visuelle, de l’impression numérique et des arts graphiques revient pour une dixième édition. Fédérant une communauté de professionnels, il est l’occasion de comprendre les évolutions du marché, de rencontrer ses acteurs clés et de tester de nouveaux supports d’impression ! Personnalisation textile, packaging, signalétique…

Feed

L’écharpe pixels d’Animal Press

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes:, le 271, à paraître en librairie le 21 février et actuellement en précommande, nous publions un article en lien avec notre rubrique « Objets graphiques ». Place aux pixels ! La maison d’édition Animal Press, fondée par Jinhee Han et rejointe par Baptiste…

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Postulez au 30e concours international d’affiches de Chaumont

Le concours international d’affiches, organisé dans le cadre de la Biennale internationale de design graphique, célèbre sa 30ème édition. Créé en 1990, il valorise la création d’affiches dans le domaine du design graphique. Les propositions d’affiches sont à envoyer par la poste avant le 31 janvier 2023, elles peuvent être…

Candidatez aux Type Directors Club Awards !

Créé en 1946, le Type Directors Club est une association internationale dédiée à la promotion de la typographie. Comme tous les ans, elle organise les Type Directors Club Awards. L’appel pour la prochaine édition, la 69ème, est actuellement ouvert jusqu’au 3 mars 2023. Trois catégories sont prévues : “Typography”, “Lettering”…

Ressources

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Les Rad!cales : le design à l’épreuve du vivant

Né en janvier 2020, le collectif Les Rad!cales invite les professionnel·les du design à s’engager pour le vivant dans un contexte d’urgence climatique. Comment concevoir un système soutenable pour les générations présentes et futures ? Telle est l’une des questions soulevée par le mouvement. Le manifeste “Design pour l’environnement” porté…

Les Mardis Graphiques font place à l’éco-conception

Organisés par Pollen Studio, les Mardis Graphiques sont une série de conférences à Rennes, gratuites sur inscription. La dixième table-ronde porte sur la notion d’éco-conception et s’est déroulée le 7 juin dernier. Comment réduire son empreinte environnementale en tant que graphiste, sans renoncer à la communication ? Jeanne Lepoutre, co-fondatrice…