Comment développer et construire son portfolio ?

Que vous soyez webdesigner, graphiste, directeur artistique, étudiant ou professionnel, un des outils les plus convaincants lorsque vous êtes à la recherche d’opportunité est le portfolio. C’est ce support qui vous accompagne et affirme vos compétences mais aussi votre créativité et votre expérience. Cependant, le portfolio ne s’adresse pas uniquement à des professionnels de l’image, ce ne seront pas les seules personnes à le consulter. Il est donc capital de …


1. Travailler son contenu

Pour répondre à une offre d’emploi, un appel à dossier pour une galerie d’arts ou à une candidature, il faut mettre en avant le travail que vous avez effectué. Il peut s’agir de projets personnels, professionnels, universitaires… Tant que le contenu est qualitatif, vous pouvez inclure ce que vous désirez, en adéquation avec vos domaines de prédilection. Si, par exemple, vous affirmez exercer une dizaine de disciplines, le lecteur peut remarquer un manque de fiabilité ou d’expertise. La polyvalence a du bon mais peut aussi freiner les personnes qui recherchent un profil en particulier. Déterminez vos compétences en étant vous-même et introduisez-vous de manière brève et précise.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes réalisent leur portfolio en ligne en plus d’un book papier. Des sections « profil », « compétences » et « expériences » sont recommandées. Si vous êtes web designer ou photographe, l’importance d’une « galerie » est capitale et donnera un aspect visuel à votre portfolio et votre profil. Vous pouvez incorporer toutes vos créations mais il est préférable de ne privilégier que vos meilleurs performances. Un projet qui n’est pas bon ne fera que retenir la critique négative et laissera une mauvaise impression à celui que le verra.

Inclure un CV et si il y a lieu, la participation à des expositions ou des événements, des prix et des distinctions reçus. N’hésitez pas à partager vos créations sur les réseaux sociaux professionnels. Vous pouvez aussi mettre des liens directs vers les projets auxquels vous avez participé ou contribué. Bien sûr, n’oubliez pas vos coordonnées !

2. Rendre son support attractif

Tout aussi important que le contenu, le support doit attirer l’œil et répondre à des normes en matière de design. Qu’il soit print ou web, le portfolio ne comporte pas les mêmes attentes en termes d’interactivité voire de contenu. Parfois appelé « book » pour le portfolio papier, les projets peuvent être davantage détaillés et étayés sur plusieurs pages. Son format peut tout à fait être original. Même si cela n’entre pas dans le cadre d’un portfolio, vous pouvez nourrir votre réflexion en jetant un œil au projet de Mélissa Zambra qui a eu une intéressante idée de design éditorial interactif.

Pour le web, il y a d’abord des règles de base à respecter, ne serait-ce qu’en termes d’UX et d’UI. Une navigation intelligente et intuitive guidera de plus belle l’utilisateur vers sa recherche. Si vous prétendez travailler dans le milieu de la création visuelle, cela doit aussi se ressentir dans la construction de votre portfolio. Le rendement qualitatif de votre portfolio provient aussi de son apport visuel. En pratiquant de la veille sur les dernières tendances webdesign et le travail des autres graphistes, il est relativement aisé de se diriger vers une interface intuitive, valorisante et cohérente. Bien sûr, tout le monde n’a pas les compétences techniques pour développer ce type de portfolio en ligne, c’est pourquoi il existe des logiciels simples d’utilisation prévus à cet effet comme Adobe Portfolio

Dernier conseil, si vous optez pour un site interactif, laissez le choix à l’utilisateur : si il veut éteindre la musique, il doit pouvoir trouver rapidement le bouton qui lui permet de l’éteindre. Si il veut faire défiler des photos, des images, des projets plus rapidement que ce que vous lui proposez, permettez-lui. Ces options peuvent faire la différence avant qu’un recruteur ne se lasse de votre site et donc de vos projets. Les concepts restent nombreux pour mettre en avant votre travail et votre potentiel. Une chose à retenir : le bon sens prime toujours.

3. Utiliser les réseaux sociaux

Les meilleurs endroits pour partager vos portfolios sont les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn, Branded.me ou Viadeo. Le profil que vous établissez sur ces supports est primordial.

Pour les développeurs web, il est intéressant de renseigner des liens vers votre répertoires publics GitHub ou BitBucket qui augmenteront de façon significative la notoriété de votre portfolio. Cela permettra aux personnes qui le consultent de voir les codes sur lesquels vous avez travaillé ou sur les projets qui vous tiennent à cœur à la façon d’un hobby. De plus, ils pourront assister ou améliorer le code open source si vous en avez.

BeHance ou Connect d’Étapes: sont deux bonnes plateformes pour partager vos projets et vos créations. Elles vous permettent d’avoir une bio et surtout d’être présent sur des sites spécifiquement dédié à la création.

Le portfolio est toute une belle histoire de storytelling à raconter sur le web, de l’image que vous répandez sur la toile, une affaire de personal branding à travailler et à réfléchir en réalisant un véritable travail de recherches en amont.


Par Erwan Le Roch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

15/02 > 01/06 – Expositions au musée des Beaux-Arts Le Locle

Du 15 février au 1er juin, le musée des Beaux-Arts de la ville de Le Locle en Suisse présente 5 expositions autour du graphisme, de l’édition et de l’illustration. Chappatte Le célèbre caricaturiste et dessinateur suisse Chappatte est à l’honneur avec une retrospective de ses meilleurs travaux. À l’heure ou…

20/02 > 22/02 – Lancement et exposition de Temple Magazine #8 CRASH

Temple est un magazine indépendant d’art, de mode et d’expérimentation graphique qui présente des designers et artistes contemporains. Les images sont construites sur un principe d’appropriation, de ré-intervention et de collage réalisés à partir des contributions envoyées. Commissariat de l’expostion par Mathieu Buard et Antoine Grulier. Avec : Keith Boadwee,…

Jusqu’au 7/03 – The Weavers, Xavier Antin au CAC Bretigny

Formé au design graphique, Xavier Antin propose avec «The Weavers» une expérience plastique, résultat de sa résidence au CAC Brétigny. À travers l’agencement de sculptures dans l’espace réalisée à partir de machine à produire du texte, «The Weavers» se profile comme une expérimentation politique. Elle synthétise le travail de l’artiste…

Flux

30 bougies ! Happy Birthday Photoshop !

Logiciel phare du Creative Cloud, Adobe Photoshop fête aujourd’hui ses trente ans ! Cela fait maintenant 3 décennies que le logiciel innove pour aider les créateurs d’images à donner vie à leurs idées. Pour marquer le coup une série de nouveautés vient d’être dévoilée : Cette mise à jour festive concerne aussi…

Ressources

30 bougies ! Happy Birthday Photoshop !

Logiciel phare du Creative Cloud, Adobe Photoshop fête aujourd’hui ses trente ans ! Cela fait maintenant 3 décennies que le logiciel innove pour aider les créateurs d’images à donner vie à leurs idées. Pour marquer le coup une série de nouveautés vient d’être dévoilée : Cette mise à jour festive concerne aussi…

Comment bien foirer sa carrière de créatif

Réussir ou foirer sa carrière, à vous de choisir. Pendant tout le mois de décembre, l’illustrateur Mike Stefanini a convié 24 professionnels de la création à délivrer leur meilleur conseil pour surtout ne pas atteindre ses objectifs. Jérémie Claeys, Geneviève Gauckler, Aurélien Jeanney, Joe La Pompe, Cruschiform ou encore Jack…