Concours : Les 5 conseils pour une affiche réussie

[Mise à jour] À l’occasion de la nouvelle édition de notre concours d’affiches dédié cette année aux nouvelles représentations de l’identité, nous re-publions cet article, truffé de précieux conseils pour concevoir votre affiche !
Participer au concours « Pas mon genre ! »


Depuis plusieurs semaines, étapes: en partenariat avec Adobe Stock invite les étudiants et les jeunes diplômés (-3ans) à soumettre leur affiche pour participer au concours « Pas mon Genre ! ». Nous avons listé 5 conseils pour vous guider dans la dernière ligne droite.


1. Définir les notions clefs
À l’image d’un exercice de dissertation, la première étape de la conception d’une affiche consiste à comprendre les notions clefs relatives au projet. Cécile et Olivier de l’agence Par Hasard expliquent. « Il faut bien définir le mandat, cerner les points forts de l’exposition, ce qui la rend unique, puis, lister ses mots-clés ». Le studio madrilène Koln, insiste sur l’importance de cette étape dans le processus de création. « Nous commençons toujours par faire une première recherche documentaire sur la thématique du projet. Comment se représente-t-il aujourd’hui ou à d’autres époques ? Quels sont les lieux communs et quels sont ses antonymes ? » et d’ajouter, « Plus on se pose de questions, mieux c’est ! ». Au delà des considérations lexicales, Daniel et Pablo conseillent d’analyser en détail les matériaux disponibles.


1er prix du concours d’affiche 2017 : « Nouvel Exotisme » réalisée par Manon Copper

2. Une idée solide
Les interviewés s’accordent tous sur ce point : la définition d’une idée claire à communiquer est le fondement d’une affiche qui fonctionne. Daniel et Pablo mettent en garde. « La plus grande erreur serait de commencer à travailler sans savoir précisément quelle idée on souhaite développer. Cela pénalise le résultat final ». Ce qui nous amène à la deuxième étape du processus de création : l’esquisse. Cécile et Olivier affirment « Esquisser le plus d’idées possibles est essentiel à l’exercice. Cela permet de voir rapidement les concepts qui fonctionnent ou non » et d’ajouter. « Mieux vaut une excellente idée moins bien rendue, qu’une affiche à la mode sans idée. Le piège serait de tomber dans un style tendance, mais sans fondement ». Au delà de sa dimension esthétique, une affiche réussie doit avant-tout raconter quelque chose.

3. Une image impactante et impeccable
Une fois exposée, l’affiche ne dispose souvent que de quelques secondes pour retenir l’attention du public. « Elle doit donc attirer l’attention sans être criarde » avancent Cécile et Olivier. Pour ce faire, l’affiche doit combiner « la puissance du concept à une esthétique et une exécution impeccables ». La rédaction d’étapes:, reprenant les mots de Michel Chanaud, son ancien directeur de publication, conseille : « Soyez créatifs dans la conception du signe et de la composition. Certains projets sont trop dans la tendance. Evitez les clichés et les raccourcis », et d’ajouter « les images les plus impactantes et les plus simples dans leur lecture».

« Il faut que l’affiche soit simple, efficace, et qu’elle puisse vivre sans explications ». Cécile et Olivier, Par Hasard

4. Keep it Simple
Ce qui nous amène au quatrième conseil: la simplicité. A ce sujet, Daniel et Pablo nous confient. « Personnellement nous tentons d’éviter les éléments superflus qui distraient l’attention. Nous aimons être clairs et directs. Cela facilite la déclinaison du message sur d’autres supports ». Cécile et Olivier s’accordent également sur ce point « Il faut que l’affiche soit simple, efficace, et qu’elle puisse vivre sans explications ».


3e prix du concours d’affiche 2017 autour de la thématique « Nouvel Exotisme » : 2033 réalisé par Studio Soupe

5. La typographie
Parmi les premières choses regardées par Michel Chanaud au moment d’apprécier une affiche, se trouvait la typographie. Une composante souvent négligée sur ce type de concours. À ce propos, le studio madrilène explique. « Pour trouver la meilleure typographie, il est important d’avoir identifié les objectifs de communication ainsi que les messages et les tailles que l’on va utiliser. Il faut également définir son intention. Est-ce qu’on souhaite que la typographie soit parfaitement lisible ? Qu’elle incarne un message ou une esthétique particulière ? Enfin, il est important de se documenter sur les usages courants de la typographie que l’on souhaite utiliser.

Vous avez dorénavant toutes les clefs en mains pour réaliser l’affiche parfaite !

Participer au concours « Pas mon genre ! »


Ce concours est organisé en partenariat avec Adobe Stock, Adobe Creative Cloud, Microsoft Surface et Exaprint.

Par Astrid Fedel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Le festival des Chatons d’or dévoile le palmarès de son édition 2020

Chaque année depuis 9 ans ans, le festival des Chatons d’or dévoile et récompense une nouvelle portée de contenus inspirants, avec l’ambition de faire émerger les idées et les talents. Dans un contexte de crise sanitaire, où toutes les composantes de notre société sont remises en cause, la manifestation s’est…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…