D&AD New Blood Awards : 5 projets étudiants à retenir

Les New Blood Awards du festival D&AD récompensent chaque année les « sang neufs » du design. L’occasion de mettre l’accent sur la prochaine génération de créatifs, encore étudiants ou fraîchement diplômés.

Cette année, seize marques internationales ont présenté leur brief aux étudiants et aux écoles. Passage en revue de cinq projets lauréats.

The National Autistic Society — « A moving issue »
Perspectives, M. Lee, G. Jie Wong, K. Ang, M. Khairil

La courte vidéo retranscrit les perceptions sensorielles d’une enfant atteint d’autisme. L’hypersensibilité est traduite en sons juxtaposés et inaudibles. L’entremêlement d’éléments colorés ajoute à l’incompréhension. Les tentatives d’approches d’un tiers sont vues comme une agression.

Respect for Animals Educational Trust — « Fight the fur trade »
Bald Emoji, E. Barni, G. Scolaro, G. Gionevali, T. Porzano, N. Cozzi

La Chine est le plus gros exportateur de fourrure du monde. Tout les ans 20 millions d’animaux sont tués pour leur peau. Pour sensibiliser davantage la population, les illustrateurs interviennent sur un élément de langage universel : l’émoji. Ces nouveaux emojis-animaux perdent leurs poils sur la moitié de leur visage pour éveiller les consciences autours du commerce de fourrure animale.

Monotype — « Type up culture »
Radical Good, Jingwei Liang

Le projet typographique veut sensibiliser, dès le plus jeune âge, sur les inégalités homme-femme en Chine. Le jeu pédagogique est un exercice de composition d’idéogrammes. À partir de deux caractères, l’un masculin, l’autre féminin, l’enfant forme un mot positif, comme « good ».

Adobe — « Show what you know »
Advice for My Younger Sister, Alva Skog

Pour partager son expérience de jeune femme à sa petite sœur et lui communiquer ses propres enseignements, l’illustratrice crée des images animées qui questionnent les diktats de la beauté imposées dès l’adolescence.

Arjowiggins Creative Papers — « Print and pixel Unit »
Colorgram, Jack Welles and Danae Gosset

Matérialiser ce qui est virtuel, immortaliser ce qui est furtif, Colorgram est un programme qui transforme les images Instagram en visuels abstraits et minimales. Ces compositions cubistes peuvent ensuite être imprimées sur du papier de création et exposées sur les murs.

Par Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

04/03 – Typographie et jeu-vidéo, comment en faire un mariage réussi ?

Aujourd’hui, chaque jeu-vidéo représente un travail colossal et rien n’est laissé au hasard. Du gameplay au motion design, ce sont des compétences multiples et diverses qui sont sollicitées. Parmi eux, les designers graphiques ont fort à faire, tant les nombreuses informations présentes dans un jeu-vidéo nécessitent différentes organisations et mises…

Feed

Time Book, des serre-livres comme specimen typographique

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître ce mois-ci et disponible en pré-commande ici jusqu’au 15 mars, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». Projet issu du Type Directors Club #66TIME BOOK Quinsay Design, Hangzhou Située dans la ville de Hangzhou, non loin de Shanghai, Quinsay est une agence…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…