D&AD New Blood Awards : 5 projets étudiants à retenir

Les New Blood Awards du festival D&AD récompensent chaque année les « sang neufs » du design. L’occasion de mettre l’accent sur la prochaine génération de créatifs, encore étudiants ou fraîchement diplômés.

Cette année, seize marques internationales ont présenté leur brief aux étudiants et aux écoles. Passage en revue de cinq projets lauréats.

The National Autistic Society — « A moving issue »
Perspectives, M. Lee, G. Jie Wong, K. Ang, M. Khairil

La courte vidéo retranscrit les perceptions sensorielles d’une enfant atteint d’autisme. L’hypersensibilité est traduite en sons juxtaposés et inaudibles. L’entremêlement d’éléments colorés ajoute à l’incompréhension. Les tentatives d’approches d’un tiers sont vues comme une agression.

Respect for Animals Educational Trust — « Fight the fur trade »
Bald Emoji, E. Barni, G. Scolaro, G. Gionevali, T. Porzano, N. Cozzi

La Chine est le plus gros exportateur de fourrure du monde. Tout les ans 20 millions d’animaux sont tués pour leur peau. Pour sensibiliser davantage la population, les illustrateurs interviennent sur un élément de langage universel : l’émoji. Ces nouveaux emojis-animaux perdent leurs poils sur la moitié de leur visage pour éveiller les consciences autours du commerce de fourrure animale.

Monotype — « Type up culture »
Radical Good, Jingwei Liang

Le projet typographique veut sensibiliser, dès le plus jeune âge, sur les inégalités homme-femme en Chine. Le jeu pédagogique est un exercice de composition d’idéogrammes. À partir de deux caractères, l’un masculin, l’autre féminin, l’enfant forme un mot positif, comme « good ».

Adobe — « Show what you know »
Advice for My Younger Sister, Alva Skog

Pour partager son expérience de jeune femme à sa petite sœur et lui communiquer ses propres enseignements, l’illustratrice crée des images animées qui questionnent les diktats de la beauté imposées dès l’adolescence.

Arjowiggins Creative Papers — « Print and pixel Unit »
Colorgram, Jack Welles and Danae Gosset

Matérialiser ce qui est virtuel, immortaliser ce qui est furtif, Colorgram est un programme qui transforme les images Instagram en visuels abstraits et minimales. Ces compositions cubistes peuvent ensuite être imprimées sur du papier de création et exposées sur les murs.

Par Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

14/01 > 01/03 – Signal Bis par Julien Lelièvre et Jean-Baptiste Levée (Production Type) à la Maison de la Culture d’Amiens

Initiée par la Maison de la Culture d’Amiens dans le cadre du Festival Amiens Europe, l’exposition Signal Bis présente parallèlement les travaux de la fonderie Production Type et ceux du graphiste et photographe Julien Lelièvre, en s’articulant autour du projet « Art d’autoroute ». Édité par Building Books l’ouvrage Art d’Autoroute rend visible l’esthétique déconsidérée des autoroutes françaises avec le recensement en image des œuvres d’art présentes aux abords du  réseau routier.  La conception de l’ouvrage s’est accompagnée de la création d’un caractère spécifique, le Signal, développé par la fonderie Production Type. Les équipes de Jean Baptiste levée se sont ainsi penchées sur l’édition et la modernisation  de la…

4/2 – journée d’études « Design & Sécrétions – Vers de nouveaux rituels » à l’EESAB Rennes

À l’initiative de Tony Côme, historien du design, l’EESAB Rennes propose de réunir designers, artistes et anthropologues autour d’une journée d’études sur le thème « Design & Sécrétions – Vers de nouveaux rituels ». C’est du propre. « Pendant des décennies, les designers semblent avoir travaillé pour des usagers dont les corps jamais ne devaient sécréter. Grâce aux “pulsairs” et autres brise-soleil conçus par Le Corbusier, les chemises du Modulor ne risquaient pas, elles, d’être auréolées. Josephine, la femme américaine moyenne inventée par Henry Dreyfuss, n’était pas inquiète de son aménorrhée. Embarqués très tôt dans la course vers le confort, les designers –…

7 > 12/1 – Tout ce temps j’ai cherché

Du 7 au 12 janvier, l’artiste et illustratrice Pauline Furman présente ses dernières réalisations personnelles dans une exposition à la galerie Au Médicis. C’est un véritable écrin de velours que propose la jeune parisienne, qui a fait de cette matière textile, le support de ces expérimentations visuelles. Ses œuvres, douces et oniriques, révèlent des compositions abstraites. Elles se dessinent dans l’assemblage des couleurs et les propriétés de cette matière singulière, d’évoluer avec la lumière. Infos Pratiques : Date : Du 7 au 12 janvier Lieu : Galerie Au Médicis, 5 rue de Médicis, 75006 Paris Lien web : http://bit.ly/2rQ2bOB

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

Flux

Ressources

Comment bien foirer sa carrière de créatif

Réussir ou foirer sa carrière, à vous de choisir. Pendant tout le mois de décembre, l’illustrateur Mike Stefanini a convié 24 professionnels de la création à délivrer leur meilleur conseil pour surtout ne pas atteindre ses objectifs. Jérémie Claeys, Geneviève Gauckler, Aurélien Jeanney, Joe La Pompe, Cruschiform ou encore Jack…