De visages en villages avec AV&JR

Au détour des 35 416 communes qui constituent le territoire de la France métropolitaine, l’artiste JR et la cinéaste Agnès Varda vont à la rencontre de visages. La démarche est simple, salutaire : les deux artistes proposent aux habitants de les prendre en photo, puis de coller leurs portraits en grandes dimensions sur tout type de support. L’objectif : redonner vie à des villages presque abandonnés.

Ils sont deux. Elle, à 88 ans, n’a plus rien à prouver tant elle est une cinéaste reconnue, icône de la Nouvelle Vague, compère de Jean-Luc Godard et Jacques Demy, son défunt époux. Elle a l’art de sublimer les visages : Cléo dans le film éponyme, la pâleur juvénile de Sandrine Bonnaire dans Sans toit ni loi, et le visage si expressif de Yolande Moreau dans ce même long-métrage. Lui, artiste photographe, veut donner, rendre hommage. Il passe beaucoup de temps à bord de son camion-photomaton d’où sortent des tirages A0. Puis il colle, partout, en étudiant avec précision les supports qui mettront en valeur les sujets pris en photo.

Ce film relate une démarche artistique. Ce documentaire fait la démonstration qu’un entre soi des artistes existe, mais qu’il est très facile de le briser. Puis c’est un reportage sur une rencontre époustouflante. À la fin, nous ne pouvons qu’approuver l’évidence ; celle de la simplicité qui fait du bien.

C’est un film qui nous donne envie, à nous aussi, de partir, de vagabonder sur les routes sinueuses, de nous cogner sur les nids de poules, ou les dos d’ânes ; d’assumer des rencontres houleuses ou hasardeuses. On entend souvent des termes comme « France d’en bas » ou « les oubliés ». Et si c’était vrai ? On ne peut qu’être ému par Jeanine, la résistante de la rue des corons bientôt démolie ; par les carillonneurs, ce type de métiers en voie d’extinction qui continue pourtant d’émerveiller. Ce film parle de la la France avant tout.

Ces deux là aiment regarder les gens. Ils aiment s’observer aussi, se chamailler. Leurs voix nous envoûtent, le ton est caustique, volontiers plaisantin. De villages en villages, sur fond de commentaires naïfs ; on se prend à leur jeu du chat et de la souris, pour une quête qui peut ne jamais se terminer. Car à bien y regarder, on comprend très vite que cette aventure s’étend bien au delà de la simple durée d’un film.

Par Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

17/12 – « Conception à long terme » avec Peter Bil’ak

Le 17 décembre prochain, le cycle de conférences « Entrevue(s) » invite le graphiste et créateur de caractères Peter Bil’ak, à parler de son travail et de la manière dont il conçoit dans une temporalité à long terme. Les rendez-vous « Entrevue(s) », initié par Francesca Cozzolino ont un double objectif. Celui de proposer des rencontres autour d’éminences du design, mais surtout d’entrevoir comment la création contemporaine en design graphique évolue au fil du temps. C’est un espace de réflexion et d’échanges, qui suspend le temps d’une conférence, le rythme de la production pour mieux cerner les enjeux du design et le…

5/12 > 8/12 – Derniers jours de l’exposition « Foncteur d’Oubli » au FRAC Île de France

L’exposition collective sous commissariat de l’artiste Benoît Maire rassemble des artistes, designers et architectes qui réexaminent, à partir de leurs pratiques, les rapports de l’art au design et à l’architecture ainsi que le postulat selon lequel les arts sont libres et les objets de design sont contraints. Le principe de fonctionnalité qui régit l’objet de design ou d’architecture, n’en est pas moins un principe poreux. « Foncteur d’oubli » scrute ainsi le basculement qui peut s’opérer entre ces diverses classifications. En mettant en exergue le caractère non reproductible de certaines pièces de design, l’ambiguïté de notre relation à des objets de design…

7 & 8 / 12 – Les Puces de l’Illu #7, le salon de l’illustration contemporaine

Comme chaque année depuis maintenant 7 ans, le premier week-end de décembre est celui des incontournables Puces de L’Illu. 60 exposants installeront leurs étals au Campus Fonderie de l’Image pour 2 jours de découvertes de l’illustration sous toutes ses formes et ses pratiques. Maison d’édition, collectifs, illustrateurs indépendants, sérigraphes, graveurs, lithographes seront ainsi au rendez-vous les 7 & 8 décembre. On retrouvera Mathieu Pauget (qui réalise l’affiche de cette édition), Groduk & Boukar, Marie-Pierre Brunel, Anna Wanda Gogusey, Maison Tangible, Atelier Bingo et plein d’autres dont vous trouverez la liste exhaustive ICI. L’occasion idéale pour découvrir et chiner la création…

Flux

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

Helen Musselwhite, aux origines du papier

Dans ce film tourné par l’agence d’illustrateurs Handsome Frank, on découvre un petit bout de la vie d’Helen Musselwhite. L’artiste spécialiste du papier découpé construit et déconstruit des éléments inspirés par ses pérégrinations dans la campagne britannique pour se créer son propre univers. Elle nous invite à la suivre dans…

Et la couleur de l’année Pantone 2020 est…

… Le Classic Blue. Cette teinte de bleu immuable succède au living Coral et entend inspirer la sérénité, la confiance et le partage dans vos créations. Chaque année, la couleur de l’année Pantone apporte aux professionnels de la création une tendance colorimétrique répondant aux attentes et enjeux de notre époque.…

Ressources

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

L’image animée dans les interfaces numériques par Ryan McLeod

Voici un nouveau venu dans la série « Best practices for Better Design » proposée par l’outil de maquettage en ligne In Vision. L’ouvrage « Animation handbook » par Ryan McLeod propose de parcourir l’univers de l’animation sur plusieurs coutures. « L’impact de l’animation dans vos créations », « comment rendre un élément unique grâce à l’animation…