Nick Liefhebber

Les illustrations de Nick Liefhebber, à la lisière du psychédélisme

Une chose est sûre, la production du hollandais Nick Liefhebber est prolifique. Pourtant, l’ancien étudiant en design graphique à l’Université des Arts d’Utrecht confie à étapes: avoir souvent pensé que son travail était du « déjà fait » et qu’il « ne marcherait jamais ». Face à la page blanche, il a trouvé sa solution : « produire des choses, juste créer ».


Pour ses designs et ses illustrations, tout commence avec des boites à formes


Nick Liefhebber

L’illustrateur et designer graphique a une constante dans tous les domaines de son travail : le découpage de papier. Il construit autant de formes en papier qu’il a de clients et de projets. « J’aime créer des angles vifs et des bords rugueux. J’aime ces esthétiques et travailler avec mes mains. » Il les accumule, les numérise et les collectionne. À la manière d’un collage entre travail manuel et digital, il utilise Photoshop ou Illustrator pour créer son unité visuelle. Il change leurs couleurs, bouleverse leurs structures.

Nick Liefhebber pense les boites à formes lorsqu’il découvre la sérigraphie et l’impression riso. Ces techniques le stimulent. Une couleur est imprimée à la fois, les couches se succèdent et s’assemblent. Comme ses formes découpées, elles créent des collages toujours différents. L’illustrateur aime la liberté permise par la découpe, et paradoxalement, aime se sentir limiter par ses formes elles-mêmes. A travers leurs assemblages, il raconte des histoires multicolores, souvent abstraites, qui n’ont pas besoin d’être entièrement comprises, mais ressenties.


Nick Liefhebber

Illustrateur, designer ou typographe ?

Le travail de Nick Liefhebber se résume à 40% de design et 60% d’illustration.

Ses conceptions graphiques, il les élabore selon des règles et des formes qu’il a attribué à chacun de ses clients. « Je fais la plupart de mes typographies. J’aime créer des polices de caractère pour chacun de mes projets. C’est une étape tellement importante de l’identité visuelle ! »

Quant à ses illustrations, il les décrit comme « des collages multicolores, légèrement psychédéliques ».

S’il a une préférence pour ses projets personnels qui l’amènent toujours à expérimenter de nouvelles techniques, il insiste sur son l’intérêt pour les commandes et sur ce qu’elles lui apportent : « elles m’aident à étudier de nouveaux thèmes et à créer des œuvres sur des sujets auxquels je n’aurais jamais pensé. »

Pour Nick Liefhebber, cet ancien étudiant en design graphique si critique envers lui-même, différencier le processus de réflexion du processus de création l’a sorti de l’impasse créative. Si les deux processus sont inséparables, il explique que, pour lui, « créer est quelque chose de beaucoup plus subconscient » et cela se ressent dans son travail entre rêves et hallucinations.


Nick Liefhebber
Nick Liefhebber
Nick Liefhebber
Nick Liefhebber
Nick Liefhebber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

> 20/10 – Les étudiants de l’école de Condé exposent à la Fondation Le Corbusier

Encore une dizaine de jours pour contempler le travail des étudiants de l’école de Condé à la Fondation Le Corbusier. Baptisée « La Maison La Roche en trompe-l’œil », l’exposition présente 18 photographies produites par les élèves en 3e année du Bachelor Photographie et image animée. Cette collaboration est le résultat d’un workshop entre les deux institutions sur le thème de la photographie et l’architecture. Les étudiants ont varié les traitements, du grand format argentique au numérique couleur pour répondre aux questions : « Comment photographier un lieu aussi emblématique que la Maison La Roche en se l’appropriant sans trahir…

Festival figuré.e création graphiques éditions indépendantes

19 > 20/10 – Festival figuré.e #2

Après une session de printemps, le festival figuré.e refait surface à Toulouse le temps d’un weekend. Le 19 et 20 octobre, rendez-vous à l’Espace Bonnefoy pour l’exposition des réalisations produites lors des ateliers du mois de mai, organisés par le Collectif Pépite avec de nombreux collectifs indépendants. Ces deux journées s’articulent donc autour d’un parcours foisonnant de créations graphiques en tout genre. La cinquantaine de collectifs, artistes et éditeurs.trices viennent également nourrir un marché de l’édition indépendante avec leurs dernières productions sorties des presses. Tables rondes et conférences viennent agrémenter l’animation de ce weekend pour une touche plus sérieuse. L’occasion…

12/10 – Comment naissent les couvertures de romans par Manon Bucciarelli

Spécialisée dans la conception de couvertures de romans, la graphiste Manon Bucciarelli viendra échanger lors d’une table ronde organisée à la Librairie Les Jours Heureux  à Rosny-sous-Bois. Forte de son expérience pour différentes maisons d’édition telles que Nil, Anne Carrière, Fayard, ou 10/18, Manon Bucciarelli viendra discuter des étapes, contraintes et enjeux liés à la conception d’une couverture de roman. samedi 12 octobre de 18h30 à 20:30Librairie Les Jours Heureux9 rue du Général Leclerc, 93110 Rosny-sous-BoisEvent FBwww.manonbucciarelli.com / @manonbucciarelli

Immersive art festival

18 > 24/10 – Immersive Art Festival

Pendant les vacances de la Toussaint, l’Atelier des Lumières accueille l’Immersive Art Festival. L’idée est d’inviter des collectifs artistiques à animer l’espace, avec des créations taillées sur mesure pour la pièce. Au total 11 collectifs français et internationaux jouent cette compétition qui s’étale sur 6 soirées. > Spectrelab (France)> Paul Mignot (France)> Les Vandales (France)> Hki (France)> Superbien (France)> Cokau Lab (France)> Ouchhh (Turquie)> Nohlab (Turquie)> Void (Turquie)> Create (Belgique)> Algorithm (Irlande)> Special Guest 2019 (hors compétition) : Cutback  Chaque création est choisie à la fois par un jury de professionnels et par les visiteurs. L’Immersive Art Festival se clôture par…

Flux

icônes gratuites icons8 web design

Des icônes gratuites pour les projets de web design

Le site Icons8 met à disposition des internautes une bibliothèque de 91 000 icônes gratuites. En noir et blanc, couleurs, ou animées, il y en a pour tous les goûts. Faute de budget, de temps ou simplement par raison, chaque détail d’un projet ne nécessite pas des créations originales. Le…

Le garde-manger du web et du design #49

Chaque début de semaine, le garde-manger propose une sélection de liens autour du graphisme et du design. © Illustration de couverture : Tyler Dale Dans sa série consacrée aux grands noms du graphisme et du design, Graphéine revient sur l’incroyable travail de Paul Rand. L’illustratrice Malika Favre fait l’objet d’un…

étapes: 251 spécial typographie

Ressources

icônes gratuites icons8 web design

Des icônes gratuites pour les projets de web design

Le site Icons8 met à disposition des internautes une bibliothèque de 91 000 icônes gratuites. En noir et blanc, couleurs, ou animées, il y en a pour tous les goûts. Faute de budget, de temps ou simplement par raison, chaque détail d’un projet ne nécessite pas des créations originales. Le…

Mise à jour typo avec le Typodarium 2020

Une dose quotidienne de typographie est toujours la bienvenue pour booster son énergie graphique. En 2020, Lars Harmsen de Slanted et l’éditeur Verlag Hermann Schmidt ne dérogent pas à leur désormais tradition du calendrier typographique. Dans cette nouvelle édition du Typodarium, on découvre chaque jour une nouvelle police de caractères.…

Pantone présente 294 nouvelles couleurs

En matière de couleurs, Pantone fait office de référence. Chaque nouveauté est pour les graphistes, la possibilité d’imaginer de nouvelles associations pour leurs projets imprimés. En ce début septembre, la célèbre marque présente sa collection de couleurs la plus complète. 294 couleurs sont ajoutées à son Matching System, portant le…