Derlon X Veja

Veja collabore avec le street artiste brésilien Derlon et propose une collection capsule de baskets et accessoires dont l’imprimé est inspiré par les fresques de l’artiste.

Originaire de Recife (Brésil), Derlon vit aujourd’hui à São Paulo. Son langage pictural s’inspire aussi bien de la xylographie traditionnelle brésilienne que de Keith Haring. Ses peintures se caractérisent par des figures récurrentes de la culture du Nord-Est brésilien; oiseaux, fleurs, serpents, bateaux, nuages,.. et se déclinent en noir et blanc.

En mars dernier, Derlon était en résidence dans une communauté du Nordeste du Brésil, chez les producteurs de coton biologique avec qui Veja travaille (à retrouver ici : http://vimeo.com/99033103 ). Pendant une semaine, sous forme de fresques monumentales Derlon y a dépeint la vie de ces agriculteurs qui ont décidé, il y a dix ans d’abandonner les pesticides et de s’adonner à l’agroécologie. A travers ses créations, Derlon se fait le messager de l’agroécologie, pratique sociale et agricole innovante.
Capturées par l’objectif du photographe argentin Pablo Saborido, les fresques de Derlon font l’objet, de mai à juin, d’un collage événementiel dans les rues de Sao Paulo, Recife, Rio de Janeiro et Paris.

Derlon, quel est votre parcours ? Quand avez-vous commencé le street art ?

Je suis un street artiste autodidacte. Je dessine depuis l’enfance et du plus loin que je me souvienne j’ai toujours aimé ça.
C’est à l’adolescence que j’ai commencé à peindre dans les rues de Recife, dans le Nordeste brésilien. J’ai commencé au début avec des pinceaux car l’usage de la bombe demande beaucoup de rigueur et de technique.
Cela fait désormais plus de 10 ans que je le pratique.

Aviez-vous déjà travaillé pour des marques (communication ou création originale/collaboration) ?

Je suis parfois contacté par des marques. Concernant la collection réalisée avec Veja il s’agissait d’une volonté mutuelle de travailler ensemble.
Cela va au-delà d’un simple accord commercial, c’est une vraie collaboration à double sens.
J’ai été séduit par le projet derrière la marque, en rapport avec la culture du Nordeste dont je m’inspire pour mes fresques. J’ai été puiser dans un répertoire différent et j’ai enrichi ma pratique de nouvelles figures.

Connaissiez-vous la marque Veja avant de travailler avec celle-ci ?

La première fois que j’ai rencontré François Ghislain et Sébastien Kopp, fondateurs de la marque, j’étais à Marseille. C’était en 2008, à un événement lié au Street art.
Nous sommes restés en contact tout ce temps et sommes devenus amis, en particulier avec Ghislain qui habite désormais à São Paulo. Aujourd’hui je suis très fier de la collection que nous avons réalisée ensemble.
Et surtout de la manière dont les baskets et les sacs sont produits, en coton biologique et équitable.

Pour cette collaboration, qu’avez-vous choisi de montrer ? Quelles ont été vos inspirations?

Nous voulions développer un motif simple « all over », pour couvrir l’ensemble des baskets et des accessoires. Un élément extrait de mes fresques, comme les nuages en clin d’œil au Brésil.
En effet le ciel du Nordeste est souvent chargé de nuages bas, c’est donc une figure que j’utilise parfois. Nous avons testé plusieurs tailles et finalement trouvé la proportion qui fonctionnait.

Quels sont vos projets en cours, ou à venir ?

Début juillet à Paris, j’ai fait un collage géant de mes fresques, peintes dans le Nordeste en résidence chez les petits producteurs de coton biologique avec lesquels Veja travaille depuis près de 10 ans.
Elles sont exposées le long du canal de l’Ourcq tout l’été. De retour au Brésil, j’ai plusieurs expositions à préparer, de grandes peintures murales à faire. Je serais peut être de retour en Europe l’année prochaine.

Un aperçu de l’oeuvre de Derlon, réalisée le 27 juin dernier le long du canal St Martin : http://vimeo.com/100331331

http://www.veja-store.com/
http://derlon.com.br/
https://www.facebook.com/derlon.official

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Le festival des Chatons d’or dévoile le palmarès de son édition 2020

Chaque année depuis 9 ans ans, le festival des Chatons d’or dévoile et récompense une nouvelle portée de contenus inspirants, avec l’ambition de faire émerger les idées et les talents. Dans un contexte de crise sanitaire, où toutes les composantes de notre société sont remises en cause, la manifestation s’est…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…