Derrière le Cloud

Dévoiler internet ; ce « visage » fait de souffleries régulières, de fils relâchés, de clignotants en tous coins, de murs froids et silencieux ou d’impressionnantes cuves, réserves d’eau glacée. Un espace aseptisé, à l’âme lointaine, et qui pourtant nous renferme nous tous.

Souffler sur le Cloud et filmer ce qui matériellement se cache derrière. C’est ce qu’à fait le designer Timo Arnall avec son documentaire « Internet Machine » : une réalisation à écran multiples qui nous immerge dans les infrastructures invisibles d’internet, la maison de nos datas.

Dans l’un des plus grands centres de données au monde, situé à Alcalà en Espagne, le réalisateur fait avancer lentement, très lentement, sa caméra dans le ventre de la machine ; dans cette architecture enfouie, cachée, nous laissant le temps de contempler cette étrange vision. Excepté quelques salles de serveurs jugées trop « spectaculaires » par l’administration sur place, Arnall a eu accès à l’ensemble du bâtiment. L’artiste juge primordial le fait d’être conscient de l’énergie qui se déploie dans de tels endroits, pour nos clics et nos données.

« Internet Machine » fait partie d’une exposition plus large, BIGBANGDATA, qui se tient en ce moment à Barcelone – jusqu’au 26 octobre – et se concentre sur l’état de l’interprétation des données aujourd’hui, ainsi la galopante production et l’utilisation de l’information qui en découlent ; des points de vues économiques, politiques, technologiques, culturels et sociaux

http://bigbangdata.cccb.org/en/
http://www.elasticspace.com/

  • design indaba
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    News

    Andymation flipbook

    Le cinéma dans le flipbook avec Andymation

    Andymation rejoue dans un folioscope moqueur la scène finale d’Avengers Infinity War. Les folioscopes, plus communément appelés flipbook, sont des petits livrets de dessins. Feuilletés rapidement, ils donnent à l’œil l’illusion de mouvement. Faciles à réaliser, cela n’a pas empêché le flipbook d’Andymation de devenir viral. Pour rejouer la très raillée séquence « Mr Stark I don’t feel so good », il suffit de se munir d’un crayon, de papiers et de beaucoup de patience. Voir son profil Instagram.

    Guardian weekly children issue on climate change

    Le Guardian Weekly sur le changement climatique illustré par des enfants

    C’est bien connu, la vérité sort de la bouche des enfants. Pourtant, rares sont les occasions de les entendre sur ce que l’on considère comme des « sujets d’adultes ». La semaine dernière, le Guardian Weekly, leur a tendu une perche en leur confiant le design de sa couverture. L’hebdomadaire consacrait une grande partie de ses pages au changement climatique, notamment au travers le regard des jeunes générations. La prise de parole de l’adolescente suédoise Greta Thunberg a marqué les esprits et transmis un message fort au monde entier. L’édition « Kids v Climate Change » lui offre une répercussion. Le directeur artistique de…

    Installation cinétique marque Hem

    Des confettis pour une installation cinétique et colorée

    Pour son arrivée à Los Angeles, la marque de mobiliers suédois Hem a fait appel à Clark Thenhaus. Le designer imagine son identité architecturale et d’un patio bétonnais, en fait une vraie installation graphique. Confettis et serpentins colorés semblent comme y tomber du ciel. Le designer repense l’atrium telle une architecture vivante et cinétique, qui invite à l’échange au sein du nouveau showroom de la marque.

    Flux

    Eunkyoung Son rejoue les scènes de cinéma

    L’illustratrice Eunkyoung Son rejoue le cinéma

    L’illustratrice Eunkyoung Son réinterprète les plus iconiques scènes de cinéma. Sa palette est chaude et son coup de pinceau précis. De Call Me By Your Name à Thelma et Louise en passant par Roman Holiday, les scènes sont reconnaissables entre mille. Sa touche réaliste contraste avec les larges aplats de…

    Les portraits typographiés de Sam Rodriguez

    Le terrain de jeu de Sam Rodriguez s’étend sur toute la ville de San José en Californie. Fort de ses expérimentations en studio, il sait révéler au public le meilleur de ses portraits. Sur les visages, courent et s’implantent comme de nouveaux traits, des lettres hybrides et fluctuantes. Reflets des…

  • design indaba
  • Top news

    Ariel Sun illustration applat

    L’ombre et la lumière dans les illustrations d’Ariel Sun

    Les illustrations d’Ariel Sun font collaborer couleurs, lumière crue et ombres franches. Minimaliste dans l’âme, elle aime offrir des espaces assez aérés pour laisser l’imagination les compléter. Ses environnements colorés fonctionnent comme de doux instants à vivre et à se projeter. Suivre le travail d’Ariel Sun : ici

    Eunkyoung Son rejoue les scènes de cinéma

    L’illustratrice Eunkyoung Son rejoue le cinéma

    L’illustratrice Eunkyoung Son réinterprète les plus iconiques scènes de cinéma. Sa palette est chaude et son coup de pinceau précis. De Call Me By Your Name à Thelma et Louise en passant par Roman Holiday, les scènes sont reconnaissables entre mille. Sa touche réaliste contraste avec les larges aplats de…