Des Signes étoilé par l’Observeur du design 2018

Hier, mardi 5 décembre, a eu lieu la cérémonie de l’édition 2018 de l’Observeur du Design. Le studio Des Signes a été récompensé d’une Étoile pour la signalétique de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine de Charenton. Une distinction symbole de l’ouverture depuis quelques années du Prix aux projets de design graphique.

Depuis sa création en 1999, les Étoiles de l’Observeur du design, organisées par l’APCI, récompensent les réalisations innovantes grâce au design, remarquées dans divers secteurs d’activité. Le graphisme devait donc naturellement en faire partie. L’an dernier, l’identité visuelle de Paris Aeroport avait été remarquée et c’est désormais au tour du studio d’Élise Muchir et Franklin Desclouds de se distinguer.

Le projet en question est une signalétique adaptative qui s’affiche de manière permanente dans les zones publics, mais qui devient modulable dans les zones réservées à l’administration. Une souplesse qui permet de créer des repères, tout en permettant au service d’évoluer. Selon les travaux en cours, les fonctions de l’espace évoluent, le système permet de guider et informer le personnel en temps réel. Le graphisme dans ses ombres, volumes et effets de perspective s’inspire des codes de l’architecture. Quant aux panneaux ils ont été sérigraphiés sur des aimants souples. Une technique d’impression que Des Signes affectionnent particulièrement et maitrise avec finesse.

À noter qu’une exposition itinérante de l’Observeur du design 2018 va se déplacer dans plusieurs lieux emblématiques de la création. Elle sera en accès libre les 6 et 7 décembre 2017 au Centre Pompidou, fera escale à la Galerie des Gobelins (Paris 13ème) du samedi 9 décembre 2017 au dimanche 11
février 2018, puis s’installera successivement Au Design Spot, à l’Université Paris Saclay (du lundi 19 février au vendredi 16 mars 2018) et à l’INPI Courbevoie (du lundi 26 mars au vendredi 27 avril 2018).

Par Charles Loyer

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    News

    Design Indaba x IKEA

    Design Indaba x IKEA

    Preuve de l’émulation générée par  le festival Design Indaba, la collaboration née il y a deux ans au Cap entre IKEA et un groupe de créatifs africains, sera dévoilée lors de la prochaine édition du festival. Överallt, « tout le monde » en suédois, est une collection inspirée par les rituels urbains modernes et les processus de sociabilisation en Afrique, autour de la nourriture et la vie dans et en dehors de chez soi. La réflexion menée par les créatifs les a conduit à designer une série d’objets ayant pour thème le « salon urbain ». Chaque objet y a une fonction spécifique censée…

    Casio et le studio Ghibli célèbrent les 30 ans de Kiki la petite sorcière

    Kiki la petite sorcière a 30 ans. C’est un anniversaire qui se doit d’être fêté, et ça, Casio l’a bien compris. En collaboration avec le studio Ghibli, la célèbre marque de montres sort pour l’occasion une édition hommage. Sur un écran bleu nuit se détache le duo culte : Kiki et son acolyte Jiji. Film à succès avec plus de deux millions d’entrées lors de sa diffusion au Japon, c’est là-bas que la montre anniversaire sera vendue au prix de 126€.

    Au revoir à Tomi Ungerer

    Tomi Ungerer s’est éteint le 9 février dernier, à Cork où vit une partie de sa famille. Né à Strasbourg, il a produit des dessins par milliers, dont certains sont aujourd’hui exposés dans un musée qui lui est dédié, et qui se trouve dans la capitale alsacienne. Il a esquissé pour les petits comme pour les grands, des illustrations de livres (les Trois Brigands, Rufus…) ou des scènes érotiques, également conçu des affiches prônant la tolérance, la paix ou la liberté de la presse. Il a inspiré de nombreux dessinateurs et graphistes. Merci pour tout Tomi Ungerer ! image de…

    Emballages graphiques du studio Caterina Bianchini

    Si l’habit ne fait pas le moine, les design des boites cadeaux de la marque britannique Selfridges & Co nous en font en tout cas douter. Le studio Caterina Bianchini a fait d’un simple emballage de Noël un vrai objet de design. Ayant déjà travaillé pour Levi’s, Reebok, Diesel et Lush, le studio n’a eut de cesse de proposer d’audacieux graphismes. Il réitère l’expérience avec ces 4 illustrations colorées et géométriques et font de ces emballages cadeaux, un présent de plus.

    Flux

    Words We Love, la récréation d’Ibán Ramón

    Chaque mercredi, étapes et gràffica tirent le portrait d’un créatif de la scène espagnole ou française. Ibán Ramón est en Espagne un nom qu’on ne présente plus. Son travail, imaginé dans son petit studio à Valence, est connu au delà des frontières. Aujourd’hui, il échange avec Grafficà sur son dernier…

    Au revoir à Tomi Ungerer

    Tomi Ungerer s’est éteint le 9 février dernier, à Cork où vit une partie de sa famille. Né à Strasbourg, il a produit des dessins par milliers, dont certains sont aujourd’hui exposés dans un musée qui lui est dédié, et qui se trouve dans la capitale alsacienne. Il a esquissé…

  • Top news

    Design Indaba x IKEA

    Design Indaba x IKEA

    Preuve de l’émulation générée par  le festival Design Indaba, la collaboration née il y a deux ans au Cap entre IKEA et un groupe de créatifs africains, sera dévoilée lors de la prochaine édition du festival. Överallt, « tout le monde » en suédois, est une collection inspirée par les rituels urbains…

    Les sorties graphiques de février #2

    Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique. F.A.M.E, Film and Music Experience, à la Gaité Lyrique En cette fin de semaine et pendant tout le week-end, la Gaité Lyrique met cinéma et musique à l’honneur avec…

    Words We Love, la récréation d’Ibán Ramón

    Chaque mercredi, étapes et gràffica tirent le portrait d’un créatif de la scène espagnole ou française. Ibán Ramón est en Espagne un nom qu’on ne présente plus. Son travail, imaginé dans son petit studio à Valence, est connu au delà des frontières. Aujourd’hui, il échange avec Grafficà sur son dernier…