Dimitry Hlinka et Nicolas Pinon réinventent le radiateur

Le designer Dimitry Hlinka et le laqueur Nicolas Pinon ont remporté en 2020 le Prix Liliane Bettencourt pour l’Intelligence de la main. Ils conçoivent un radiateur en mêlant des techniques de modélisation et d’impression 3D, du Kanshitsu – un procédé de laque sèche japonais – et la thermochromie. Les deux créateurs travaillent à présent à l’élaboration d’un second prototype qui pourrait monter jusqu’à 65 °C et qu’ils présenteront au mois de juin.

Entropie. Crédits photo : Etienne Lobelson.


Un second protoype qui pourrait monter jusqu’à 65 °C


Dimitry Hlinka est designer, tandis que Nicolas Pinon est laqueur. Tous deux travaillent en duo sur un projet de conception de radiateur, mêlant impression 3D, Kanshitsu – une technique de laque sèche japonaise – et thermochromie. “Entropie”, tel que les deux créateurs l’ont baptisé, est un radiateur pensé comme une sculpture aux dimensions de 80 x 25 x 60 cm. Grâce à celui-ci, le duo a remporté en 2020 le Prix Liliane Bettencourt pour l’Intelligence de la main. L’enveloppe de 200 000 euros que la fondation leur accorde, leur permet de concevoir un second prototype qui pourrait chauffer jusqu’à 65 °C, contre 50 °C pour le premier. Pour concevoir l’objet, le duo a tout d’abord élaboré une forme pouvant épouser celle d’une résistance. “Nous souhaitions dessiner l’objet d’un seul trait et qu’il prenne la forme d’une boucle. Nous sommes partis de l’élément essentiel à un radiateur : la résistance auto-régulante, le cordon chauffant” précisent Dimitry Hlinka et Nicolas Pinon.

Entropie. Crédits photo : Etienne Lobelson.


Quand la 3D rencontre le Kanshitsu


Dimitry Hlinka modélise dans un second temps en 3D, à l’aide du logiciel Rhinoceros, une trentaine de pièces qui constituent le squelette du radiateur. Imprimées en 3D, en résine produite à partir d’huile de soja, ces pièces sont ensuite tenues ensemble par le procédé de laque sèche Kanshitsu. Cette technique notamment utilisée au Japon, lors de la période Nara au huitième siècle et encore aujourd’hui, consiste à superposer de nombreuses couches de fibres de chanvre imbibées de laque. Ébéniste de formation et diplômé de l’École Boule, Nicolas Pinon s’est rendu au Japon pour être formé à cette technique traditionnelle. Chaque couche doit être poncée méticuleusement pour éviter les défauts. Afin de faciliter le passage de la laque et du ponçage, Dimitri Hinkla a conçu, en fonction du nombre de couches déjà réalisées, des cales en 3D, chacune variant de quelques millimètres. “L’outil 3D permet la création de nouveaux outils, comme les cales, une possibilité que l’on n’avait pas anticipée. On utilise ainsi la 3D non comme une finalité, mais comme un moyen” précise Dimitry Hlinka.


Jeux de couleurs : le procédé de la thermochromie


Le radiateur change aussi de couleur en fonction de la chaleur, passant d’un noir à un rouge tirant sur le brun. Une couche de laque au pigment rouge est recouverte d’une couche thermochrome, noire à froid et devenant transparente à partir de 35 °C. La pièce requiert ainsi près de 400 heures de travail et entre 100 et 150 heures de conception en terme de maquette. Le prototype n’est donc pas pour l’instant reproductible en série, mais est le fruit d’une démarche d’expérimentation. Dimitry Hlinka et Nicolas Pinon envisagent néanmoins d’échanger avec des fabricants de radiateurs, afin d’améliorer leur création. Grâce à la bourse du Prix Liliane Bettencourt pour l’Intelligence de la main, ils investissent dans l’achat d’une fraiseuse afin de mieux travailler la fibre et de réaliser des pièces pouvant servir de moule et de gabarit. Ils s’intéressent aussi à la technique du carton compressé, dans l’optique de développer des formes de réutilisation du papier.

Entropie. Crédits photo : Etienne Lobelson.
Entropie. Crédits photo : Etienne Lobelson.
Entropie. Crédits photo : Etienne Lobelson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 7 janvier au 1 avril 2023 → Læ collectiv·f·e Bye Bye Binary – CAC Brétigny (Brétigny)

Communauté rassemblant des graphistes, Bye Bye Binary développe des expérimentations et recherches autour de l’écriture inclusive, non binaire et postbinaire. Le groupement élabore notamment la première typothèque présentant des typographies inclusives et mène différentes actions de pédagogie. Parmi les multiples solutions typographiques permettant une meilleure inclusivité, Bye Bye Binary s’intéresse…

Du 4 février au 15 avril 2023 → Cycle de conférences ‣ Les éléments de l’architecture II – Pavillon de l’Arsenal (Paris)

L’architecte, philosophe, et professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine Richard Scoffier intervient au Pavillon de l’Arsenal dans le cadre d’un cycle de conférences autour des éléments de l’architecture. Le 4 février, de 11h à 13h, il interroge le dispositif de la porte, le 4 mars, l’élément…

Le 2 février 2023 → Conférence ‣ Les nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant – La Contemporaine (Nanterre)

Les graphistes Dugudus et Sébastien Marchal, et le street-artiste Jaëraymie interviennent à La Contemporaine et donnent une conférence autour des nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant. Régis Léger alias Dugudus s’intéresse à la représentation de l’image sociale et politique française. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI),…

Le 2 février 2023 → Conférence Catherine Barluet ‣ graphisme.design – Université Paris 8 (Saint-Denis)

Le cycle de conférences graphisme.design revient pour une nouvelle édition à l’Université Paris 8. La graphiste Catherine Barluet présente le 2 février 2023 à 18h30 quatre projets réalisés ces dernières années : la refonte graphique de la maquette d’un journal, un catalogue d’exposition thématique pour une institution muséale, la direction artistique…

Du 31 janvier au 2 février 2023 → Salon C!Print – Eurexpo (Lyon)

Le salon C!Print de la communication visuelle, de l’impression numérique et des arts graphiques revient pour une dixième édition. Fédérant une communauté de professionnels, il est l’occasion de comprendre les évolutions du marché, de rencontrer ses acteurs clés et de tester de nouveaux supports d’impression ! Personnalisation textile, packaging, signalétique…

Feed

L’écharpe pixels d’Animal Press

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes:, le 271, à paraître en librairie le 21 février et actuellement en précommande, nous publions un article en lien avec notre rubrique « Objets graphiques ». Place aux pixels ! La maison d’édition Animal Press, fondée par Jinhee Han et rejointe par Baptiste…

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Postulez au 30e concours international d’affiches de Chaumont

Le concours international d’affiches, organisé dans le cadre de la Biennale internationale de design graphique, célèbre sa 30ème édition. Créé en 1990, il valorise la création d’affiches dans le domaine du design graphique. Les propositions d’affiches sont à envoyer par la poste avant le 31 janvier 2023, elles peuvent être…

Candidatez aux Type Directors Club Awards !

Créé en 1946, le Type Directors Club est une association internationale dédiée à la promotion de la typographie. Comme tous les ans, elle organise les Type Directors Club Awards. L’appel pour la prochaine édition, la 69ème, est actuellement ouvert jusqu’au 3 mars 2023. Trois catégories sont prévues : “Typography”, “Lettering”…

Ressources

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Les Rad!cales : le design à l’épreuve du vivant

Né en janvier 2020, le collectif Les Rad!cales invite les professionnel·les du design à s’engager pour le vivant dans un contexte d’urgence climatique. Comment concevoir un système soutenable pour les générations présentes et futures ? Telle est l’une des questions soulevée par le mouvement. Le manifeste “Design pour l’environnement” porté…

Les Mardis Graphiques font place à l’éco-conception

Organisés par Pollen Studio, les Mardis Graphiques sont une série de conférences à Rennes, gratuites sur inscription. La dixième table-ronde porte sur la notion d’éco-conception et s’est déroulée le 7 juin dernier. Comment réduire son empreinte environnementale en tant que graphiste, sans renoncer à la communication ? Jeanne Lepoutre, co-fondatrice…