Ding Dong Paper : des tirages limités et numérotés chaque mois !

Ding Dong Paper est né en septembre 2015, de l’initiative commune de Damien Aresta et François Godin. Chaque mois, cette petite structure d’édition propose des tirages limités et numérotés, réalisés par des acteurs du graphisme, de l’illustration et du dessin contemporain. L’objectif est de créer un espace de liberté pour les auteurs, qui ont la possibilité de montrer une autre facette de leur travail. Séduit par le concept, nous avons posé quelques questions à Ding Dong Paper, pour cerner au mieux les contours de cette aventure print.

image : Zeloot

Peux-tu présenter l’équipe de Ding Dong Paper et nous expliquer rapidement comment ce projet a été initié ?

Damien Aresta : Nous sommes deux. Damien Aresta (moi-même)(designer graphique et fondateur du studio PLMD pleaseletmedesign, éditeur au sein de L’Amicale Books et Ding Dong Paper, professeur de communication à l’ERG, et accessoirement rockstar (haha) dans le groupe IT IT ANITA et fondateur du label du groupe, LUIK Records) et François Godin (lui-même)(illustrateur, professeur de dessin à Saint-Luc Liège et aussi éditeur au sein de Ding Dong Paper).

Pourquoi ce nom ?

D: Il s’agit simplement d’un « condensé » de l’action qui se déroule lorsque les personnes ont commandé leurs images.
Le facteur arrive, il sonne à la porte (Ding Dong) et leur tend le colis (Paper).

Avez-vous eu recours au financement participatif pour lancer ce projet ?

D: Non, pas du tout. On a démarré sur fonds propres et on construit petit à petit un empire qui va dominer le monde (minimum). Afin de, bien sûr, le rendre plus beau.


Tom Henni


Moolinex

Comment êtes vous équipés ? Quels moyens utilisés vous pour diffuser les prints ?

D: Nous sommes équipés d’un réseau « social » de (vraies) personnes que nous cultivons depuis que nous sommes sortis de l’école (un peu plus de 10 ans). Être soutenus par des gens qui apprécient notre travail – tant dans le domaine de l’illustration que dans le graphisme – est un bon point de départ pour lancer des initiatives.
D’autre part, un réseau « social » de (vraies) personnes (mais sur internet) nous aide aussi à diffuser notre projet.
Et puis parfois on paye Facebook pour que nos publications soient un petit peu plus visibles.

Comment choisissez-vous les graphistes et illustrateurs ? Quelle est votre ligne artistique ?

D: Nous défendons une certaine idée du dessin contemporain, de l’illustration et du graphisme. Nous avons conçu Ding Dong Paper comme un espace de liberté pour les auteurs, ils ont la possibilité d’y montrer une autre facette de leur travail s’ils le veulent.
Le choix se fait selon des coups de cœurs lors de nos pérégrinations virtuelles ou réelles. On contacte les artistes et s’ils adhèrent au projet on le fait. La rémunérations est assez modeste mais honnête. De notre coté, c’était une condition sine qua non, il faut que l’auteur soit rémunéré.

Le projet est-il ouvert aux graphistes internationaux ? Les auteurs ont-ils un brief ?

D: Le projet est ouvert en effet. Nous sommes basés à Liège en Belgique et la première saison s’est vue dotée d’auteurs belges, bien sûr, mais aussi des français, une hollandaise vivant en Allemagne, et pour la saison deux que nous sommes en train de préparer, nous restons ouverts sur l’étranger.
Le brief est simple: ils ont carte blanche pour fabriquer une image qu’ils aimerait avoir sur leur mur. Sachant qu’elle sera également sur le mur d’autres personnes.

Quel est votre regard sur l’édition print aujourd’hui ?

D: Beaucoup d’initiatives sont là depuis un bout de temps, ou émergent, mais en tous cas il se passe des trucs et c’est tout ce qui compte. Il y a même de plus en plus de salons du livre indépendant, des gros trucs mais aussi de plus petits événements. Selon nous, c’est plutôt positif. Même si très dur d’en vivre, on reste néanmoins accroché au fait qu’il faut que ça se fasse. Alors on le fait. Et puis, imprimer ou éditer un objet (livre ou autre) de nos jours est de plus facile, techniquement. On adore le DIY (c’est d’ailleurs une partie de ce qu’on fait avec notre autre maison d’édition L’Amicale Books) mais dans le cadre de Ding Dong Paper, on apporte beaucoup de soin à la sélection des auteurs mais aussi à l’objet imprimé.

Le projet a été lancé en septembre, avec le recul, comment envisagez-vous la suite de Ding Dong Paper ?

D: Nous sommes en train de préparer la Saison Deux pour septembre. La formule va peut être changer mais nous sommes encore en train d’y réfléchir. Six artistes sont en tous cas déjà confirmés mais on va garder le secret pour l’instant.

http://dingdongpaper.com/

Propos recueillis par Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

19 & 20 juin → Festival : Palais Augmenté – Grand Palais (Paris 7)

Les 19 et 20 juin, le Grand Palais et Fisheye proposent Palais Augmenté, festival dédié à la création artistique en réalité vituelle. Plusieurs artistes sont invités à imaginer un monde peuplé de technologies et à multiplier les perceptions du réel. Mélanie Courtinat, Lauren Moffatt, Mélodie Mousset, Manuel Rossner, et Théo…

4 juin → Festival : Festival Incomplet de graphisme (fig.) – En ligne

Initialement prévu en février 2021, le « Festival Incomplet de graphisme » Fig. revient dans un format entièrement en ligne. 10 contributions sont ainsi consultables sur une nouvelle plateforme dédiée, sans limite de temps et d’espace. Les graphistes invités ont investi librement l’un des différents formats proposés par l’équipe du festival :…

10 juin → Conférence : Ann Kern – Centre Culturel Suisse (Paris 3)

Designer indépendante basée à Zurich Ann Kern termine en 2018 son Bachelor en communication visuelle à l’ECAL de Lausanne avec une spécialisation en design graphique. Son projet de diplôme Sounds Like A Choice aborde des sujets comme les privilèges et les problèmes de discrimination systémique. Grâce à lui, elle a remporté le…

Du 10 au 13 juin → Salon : Drawing Now Alternative – (Paris 12)

Pour sa 14e édition, le salon du dessin contemporain Drawing Now investit un lieu convivial à taille humaine renouant ainsi avec son public. Les 34 galeries invitées présentent leur sélection de dessins couvrant les 50 dernières années. Elles sont réparties selon trois espaces : un général rassemblant la majorité des…

27 juin → Atelier : Hypnotypo avec Marc Mantelin – Gaité Lyrique (Paris 3)

La Gaité Lyrique et Marc Mantelin, designer graphique et réalisateur, proposent d’explorer Space Type Generator, un générateur typographique en ligne accessible à toutes et à tous. En jouant avec plusieurs paramètres, Space Type Generator permet d’animer les lettres, les tordre, les étendre, les comprimer, pour créer des animations typographiques surprenantes…

Feed

À Strasbourg, dix—milliards—humains décore le parking Gutenberg de plusieurs centaines de typographies

Dix—milliards—humains, atelier de recherche-création, de développement et conseil en design, est spécialisé dans les travaux d’aménagement urbain. Avec à sa tête Ruedi et Vera Baur, l’atelier mêle les approches de sociologues, d’urbanistes, d’architectes, de paysagistes et de designers dans une perspective transdisciplinaire. Dix—milliards—humains s’est récemment penché sur la question des…

Pour son prochain numéro, la revue fig. recherche des solutions à la technosphère

« Technosphère :  concept créé par Vladimir Vernadsky, qui désigne la partie physique de l’environnement affecté par les modifications d’origine anthropique, c’est-à-dire d’origine humaine ». Au moment où plus rien ne semble arrêter certains hommes dans leur entreprise de destruction du vivant, la revue d’art, d’architecture et de société fig. s’interesse aux…

L’ENSAD publie « Jean Widmer. Une traversée », relecture originale de l’œuvre du maître suisse

À l’occasion des 90 ans du grand graphiste franco-suisse Jean Widmer, pionnier du minimalisme et typographe précurseur, l’École des Arts Décoratifs de Paris publie Jean Widmer. Une traversée. 200 images de créations graphiques, de productions plastiques et de photographies accompagnent les analyses de designers graphiques et d’artistes : André Baldinger,…

Ressources

Prenez en main Sketch en 1 heure grâce à tuto.com

Dans le cadre de son partenariat avec le site tuto.com, étapes: vous offre plusieurs tutoriels normalement diffusés de façon payante. Aujourd’hui, ils portent sur l’application Sketch, outil permettant la création d’interfaces utilisateurs et le travail sur l’expérience utilisateur (UX). Ce tutoriel s’adresse à tous ceux intéressés par le design d’interfaces,…

8 templates de designers dénichés sur Canva

Fondé en 2012 à Sydney par la graphiste Melanie Perkins, ses associés Clifford Obrecht et Cameron Adams, Canva permet de créer rapidement et facilement tout un ensemble d’éléments graphiques. Du flyer à l’affiche en passant par les assets pour les réseaux sociaux et les logos, la plateforme en ligne offre…