DO IT avec Violette Vigneron : la composition florale écologique

Chaque trimestre, le Centre Pompidou accueille dans son FabLab la Fabrique, une série d’ateliers pour adultes. Intitulés Do It, ils sont destinés à la découverte des techniques de design DIY et contemporaine. Ces initiations sont menées par des designers qui manient tout aussi bien les technologies numériques qu’analogiques et démontrent que le design est à la portée de tous. En ce moment et jusqu’au 27 juin, c’est la designer Violette Vigneron qui initie les participants à la composition florale et pas de n’importe quelle manière. étapes: s’est rendu sur place afin de découvrir la technique de conservation innovante mise au point par la designer.

Intitulé « Souci », ce projet résulte des questionnements de la designer quant à l’éco-responsabilité du processus de composition florale. En effet, la culture, la provenance, le conditionnement et la mise en forme des fleurs génèrent une pollution importante. Avec l’aide de la fleuriste Sandra Péchenard et du biologiste Charles Rosenberg, elle développe alors un support fait d’eau et d’agar agar, une algue permettant à l’eau de se gélifier. Le socle ainsi créé a une double utilité. Du point de vue de la composition florale, il permet de se libérer de la contrainte formelle du vase en choisissant soi-même la forme que l’on veut donner au support. Il peut aussi être agrémenté d’encre de couleur afin de lui donner un aspect marbré plus original. La plus grande originalité réside dans les possibilités de conservation permises par ce socle. En effet, l’eau contenue hydrate les plantes et une fois celle-ci bu par les fleurs, il ne reste qu’une matière que l’on peut refondre à l’infini. Esthétique et écologie sont alors réunis.

Une belle prouesse à laquelle nous avons assisté et que nous vous relatons en photo ci-dessous.

À gauche le moule, à droite le mélange d’agar agar et d’eau. Pour 50 cl d’eau, mettre seulement 2 cuillères à café d’agar agar. Le mélange doit ensuite être chauffé jusqu’à atteindre 50°C (au micro-ondes ou au bain-marie), mais pas plus, au risque de faire fondre le moule, lui aussi en agar agar.
On verse ensuite le mélange dans le moule, quasiment jusqu’au bord.
En attendant que le mélange se solidifie, les participants se familiarisent avec la matière et le processus de coloration. Il suffit de déposer le support dans une encre diluée à l’eau et attendre qu’il s’imbibe en fonction du niveau de pénétration de couleur que l’on souhaite avoir.
Ou plus simplement de le peindre à l’encre pure pour des tracés plus précis.
Voici un aperçu des différentes densités de coloration obtenue.
Il faut ensuite sélectionner et découper les fleurs de notre composition.
Et les planter dans le socle !
Revenons à notre socle. Une fois le mélange solidifié, on peut commencer à détacher le moule. Cette étape est très délicate car en voulant décoller le moule, on peut également accrocher des morceaux du support.

Il est possible de tailler le socle avec un cutter. La matière opposant peu de résistance, la lame s’y plante très facilement et permet de le tailler aisément.
On travaille ensuite la composition florale ! Ne pas hésiter à planter les tiges en profondeur pour une meilleure hydratation de la fleur.
Et voici quelques tests.
Et voila le résultat !

Pour en connaître davantage sur le processus de création, inscrivez-vous aux ateliers Do It sur le site internet du Centre Pompidou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

b.v-h doc étapes

10 > 21/09 – Le studio b.v-h expose à DOC!

Dans la poursuite de leur précédente exposition lors de « Une Saison Graphique » au Havre, le studio graphique et typographique formé par André Baldinger et Toan Vu-Huu investit DOC. Le duo, responsable de la création des affiches des expositions et de l’identité visuelle du lieu, y montre 17 affiches ainsi qu’une série de pictogrammes liés à d’autres projets du studio. Sorties de leur contexte, ces affiches dévoilent alors leur caractère expérimental, principalement guidées par des jeux typographiques en phase avec leur sujet. Grands faiseurs de systèmes graphiques, b.v-h expose également deux vidéos ou les identités, logos et pictogrammes réalisés depuis 11…

Neo Makers

19 > 22/09 – Neo Makers, une exposition mêlant artisanat, design et numérique

Dans le cadre de la Nantes Digital Week, LEVEL INNOVATIVE WORKPLACE accueille PRISME EDITIONS pour 4 jours d’exposition du 19 au 22 Septembre 2019. Neo Makers propose de découvrir le travail des artisans et designers nantais et dévoile comment ces derniers, mixent dans leurs ouvrages, savoir-faire, tradition et innovation. C’est également l’occasion de penser les manières de s’approprier les nouvelles technologies et les solutions d’avenir comme les bio-matériaux, le recyclage ou encore l’impression 3D. Date : Du 19 au 22 septembre 2019 – De 10h à 19h Lieu : Level Innovative Workplace – 3 Place Albert Camus, 44000 NANTES Lien…

Porto Design Biennale

19/09 > 8/12 – Porto Design Biennale 2019

Depuis quelques années, Porto se fait remarquer comme un haut lieu du design. Afin d’encourager et promouvoir les pratiques qui y sont liées, la première édition de Porto Design Biennale s’installe dans divers lieux de la ville avec un riche programme d’expositions, de conférences, de workshops et tables rondes. Le thème « Post Millennium Tension » guide ce parcours. Il nous invite à réfléchir sur notre les transformations de notre nouveau millénaire et à observer la place du design dans un monde en perpétuel changement. Un sujet vaste qui soulève autant de questions que de solutions. Lieu : Divers – Porto et…

11 > 16/09 – Tout se transforme

L’innovation est au cœur de la rentrée du Bel Ordinaire. L’exposition TOUT SE TRANSFORME, qui débute dès le 11 septembre, mêle graphisme et technologie, sous la houlette du réputé studio Chevalvert.  Ce parcours, proposé par accès)s( cultures électroniques et monté en collaboration avec Le Signe, centre national du design graphique, s’apparente à une usine, dans laquelle les matières premières, les machines et les gestes de chacun permettent la transformation des éléments. Dans un dédale d’architecture lumineuse, formes et objets se changent en une partition musicale. Le visiteur interagit avec son environnement, à l’aide de son corps, parfois de sa voix, pour devenir le chef d’orchestre de cette expérience visuelle interactive. Au total, le studio Chevalvert met à disposition 4 installations qui explorent les connexions innombrables, entre musique et image.…

Flux

Supermondane met des paroles en formes

Musique et graphisme font souvent la paire. Quand les deux disciplines cherchent à entrer en dialogue, elles donnent aux designers de nombreux possibles en terme d’expérimentation. Pour une exposition baptisée « I know it’s Over », Supermondane s’est emparé du sujet en délivrant une série de 71 affiches. Sur chacune d’entre elles,…

Pâquerette Brice Larrieu chorépgraphie

« Pâquerette », le bal des sentiments humains

« Pâquerette » la dernière réalisation de Brice Larrieu alias Skorpion, fait partie de ces objets visuels hybrides, qui dévoilent leurs multiples facettes après plusieurs lectures. Au delà d’une vidéo de danse, il faut voir dans ce film la volonté de l’artiste de mettre l’accent sur les sentiments, au milieu…

Ressources

Halvar Typemates étapes

Halvar, une police bien trempée

La fonderie allemande TypeMates a sorti il y a peu une nouvelle fonte linéale, Halvar. Développée dans une version classique et une version stencil de 81 styles chacun allant du black au hairline, elle est structurée en 3 sous-catégories représentant 3 chasses différentes (large, moyenne et étroite). Elle offre ainsi…