étapes: 212

« Doucement, cocher, je suis pressé.”

Quand les graphistes constatent une accélération des délais de la commande, que la qualité des productions en pâtît et que les esprits s’épuisent, il peut sembler opportun de s’interroger sur quelques alternatives. D’autres y ont réfléchi avant : philosophes, sociologues, entrepreneurs, cuisiniers ou designers… Les solutions de ralentissement ont toutes pour ambition la préservation de l’environnement, de l’humain et d’une culture épicurienne. La théorie veut que le temps, le plaisir et le soin mis dans la confection d’un objet s’exporte jusqu’à sa réception. Des éleveurs investis affirment bien que le bonheur et la sérénité d’une bête d’élevage se transmettent dans l’assiette qui la contient et le corps qui la consomme. Ce genre de paramètre serait largement sous estimé, voire raillé, dans une société qui nous laisse peu de temps pour nous soucier de l’état de félicité du jambon contenu dans notre club sandwich. Pourtant les esprits progressent. Sur fond de scandales écologiques, sécuritaires et sanitaires, les consommateurs en perte de repères se tournent vers des produits de fabrication traditionnelle, plus qualitatifs. Une autre économie apparaît, plus lente, moins excessive. En matière d’image, des recettes anciennes font aussi leur réapparition et propose des produits solides, durables. Le travail de la main, la création d’outils personnels, l’artisanat refont surface et avec eux, un bataillon de designers et graphistes refusant de produire à l’ordinateur des images lisses et vides de sens. Des images dont la seule fonction est de convaincre celui qui la regarde de mettre la main au portefeuille. Déjà en 1964, le manifeste First Thing First initié par Ken Garland soulignait cette dérive. En 2000, Rick Poynor renchérissait sur une nouvelle dégradation de la commande. Aujourd’hui, alors que le monde continue sa course folle, des designers talentueux ont fait le choix de se désengager d’un système devenu absurde. D’autres ont trouvé dans leur ouverture à la recherche, à l’ingénierie ou aux sciences, des collaborations génératrices d’innovation. Le 1er mars à Bercy, le ministre du redressement productif affirmait : “Le design est une activité qui travaille aux mutations de la société. Ce n’est pas le design pour faire joli… Dans la guerre économique mondiale, ce n’est pas une petite affaire.”(1) Si certains douteront de son engagement réel, de tels discours sur le design sont rarissimes en France, si tant est qu’il y en ait jamais eu un. Et si les logiques économiques poussent régulièrement à la médiocrité des productions, il est alors d’autres voies sur lesquelles avancer et à construire. Des solutions durables qui prennent en compte les besoins réels de l’être humain et des ressources écologiques dont il dépend. Des solutions qui améliorent le quotidien. Le progrès, à portée de tous.

Caroline Bouige et Isabelle Moisy

Pour ne pas le manquer et recevoir chez vous ce troisième numéro de la nouvelle formule, il est encore temps de souscrire à notre offre d’abonnement.

http://bit.ly/11Ssg7j

« Doucement, cocher, je suis pressé.” : Propos empruntés à Charles-Maurice de Talleyrand (1754-1838).
(1) Propos d’Arnaud Montebourg cités dans la lettre Design fax 837 par Jean-Charles Gaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

19/03 > 21/03 – Colloque international « In-Between : pour une hybridation des pratiques artistiques et nouvelles pédagogies »

Un « In-Between » se définit comme un entre-deux, un espace interstitiel entre deux composantes, une jonction. C’est en partant de ce postulat sur l’existence d’espaces de cet acabit que le colloque ‘In-between » propose d’explorer ce qui fait l’hybridation, l’échange et la transdisciplinarité entre les arts, l’architecture et le design ainsi que…

26/3 > 36/4 – Amandine Urruty présente « Made in the dark »

La galerie Dorothy Circus accueille l’exposition Made In The Dark d’Amandine urruty du 26 mars au 26 avril. À travers 10 œuvres rassemblées ensemble pour la première fois, l’artiste française rebondit sur le thème de l’année de l’espace d’exposition : « The Year of Love ». L’occasion pour la prodige du dessin de nous livrer sur papier une vision ambigue de l’amour, entre…

Flux

Les chaises au fil du temps : de 1800 à nos jours

Une chaise n’est pas un simple objet. À travers sa forme, son look et ses fonctions, elle raconte une époque. L’assise est marquante, sait attirer l’attention, se faire irrésistible. La formidable collection de chaises du Vitra Design Museum en témoigne et le musée à fonds privés en partage une partie dans…

Suivez la 10e édition des Puces Typos directement en ligne

Les Puces Typo, salon annuel de la typographie et de l’édition indépendante, fêtent leurs dix ans. Traditionnellement organisées le temps d’une journée au Campus Fonderie de l’Image, école de design graphique et numérique en alternance et à temps plein située à Bagnolet, les Puces Typo se déroulent cette année entièrement en…

Ressources

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…

Illustrator sur iPad en version Beta pour une poignée de chanceux

Actuellement une poignée d’utilisateurs ont la chance de pouvoir tester une version d’Illustrator sur leur iPad. En effet d’après des messages sur les réseaux sociaux, Adobe lance depuis quelques jours des invitations à une version Beta de l’application. Avec Illustrator sur iPad, la firme américaine poursuit le travail d’adaptation de…