étapes: 212

« Doucement, cocher, je suis pressé.”

Quand les graphistes constatent une accélération des délais de la commande, que la qualité des productions en pâtît et que les esprits s’épuisent, il peut sembler opportun de s’interroger sur quelques alternatives. D’autres y ont réfléchi avant : philosophes, sociologues, entrepreneurs, cuisiniers ou designers… Les solutions de ralentissement ont toutes pour ambition la préservation de l’environnement, de l’humain et d’une culture épicurienne. La théorie veut que le temps, le plaisir et le soin mis dans la confection d’un objet s’exporte jusqu’à sa réception. Des éleveurs investis affirment bien que le bonheur et la sérénité d’une bête d’élevage se transmettent dans l’assiette qui la contient et le corps qui la consomme. Ce genre de paramètre serait largement sous estimé, voire raillé, dans une société qui nous laisse peu de temps pour nous soucier de l’état de félicité du jambon contenu dans notre club sandwich. Pourtant les esprits progressent. Sur fond de scandales écologiques, sécuritaires et sanitaires, les consommateurs en perte de repères se tournent vers des produits de fabrication traditionnelle, plus qualitatifs. Une autre économie apparaît, plus lente, moins excessive. En matière d’image, des recettes anciennes font aussi leur réapparition et propose des produits solides, durables. Le travail de la main, la création d’outils personnels, l’artisanat refont surface et avec eux, un bataillon de designers et graphistes refusant de produire à l’ordinateur des images lisses et vides de sens. Des images dont la seule fonction est de convaincre celui qui la regarde de mettre la main au portefeuille. Déjà en 1964, le manifeste First Thing First initié par Ken Garland soulignait cette dérive. En 2000, Rick Poynor renchérissait sur une nouvelle dégradation de la commande. Aujourd’hui, alors que le monde continue sa course folle, des designers talentueux ont fait le choix de se désengager d’un système devenu absurde. D’autres ont trouvé dans leur ouverture à la recherche, à l’ingénierie ou aux sciences, des collaborations génératrices d’innovation. Le 1er mars à Bercy, le ministre du redressement productif affirmait : “Le design est une activité qui travaille aux mutations de la société. Ce n’est pas le design pour faire joli… Dans la guerre économique mondiale, ce n’est pas une petite affaire.”(1) Si certains douteront de son engagement réel, de tels discours sur le design sont rarissimes en France, si tant est qu’il y en ait jamais eu un. Et si les logiques économiques poussent régulièrement à la médiocrité des productions, il est alors d’autres voies sur lesquelles avancer et à construire. Des solutions durables qui prennent en compte les besoins réels de l’être humain et des ressources écologiques dont il dépend. Des solutions qui améliorent le quotidien. Le progrès, à portée de tous.

Caroline Bouige et Isabelle Moisy

Pour ne pas le manquer et recevoir chez vous ce troisième numéro de la nouvelle formule, il est encore temps de souscrire à notre offre d’abonnement.

http://bit.ly/11Ssg7j

« Doucement, cocher, je suis pressé.” : Propos empruntés à Charles-Maurice de Talleyrand (1754-1838).
(1) Propos d’Arnaud Montebourg cités dans la lettre Design fax 837 par Jean-Charles Gaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/12 – Le Brief festival s’associe à étapes: pour une édition 50% française et 100% digitale

étapes: s’associe au Brief pour une édition spéciale du festival. Rendez-vous le vendredi 11 décembre à 17h pour suivre les interventions de Margot Lévêque, Olga de la Iglesia, Laurent Fetis,  Ingrid Picanyol, Tyrsa et Koln. La soirée se clôtura avec une performance de la designer Tina Touli accompagné du chanteur ougandais Mwabi. Créé en 2014 à Madrid, le Brief…

18/11 – Brand Talks Connected par Monotype

La bibliothèque de polices en ligne Monotype diffuse ce mercredi 18 novembre, sa dernière conférence Brand Talks Connected. Les Brand Talks rassemblent des designers, des professionnels du marketing et du branding. Ils y examinent les dernières tendances, leurs impacts sur leurs industries et explorent les stratégies concrètes des grandes marques.…

12/11 – Conférence en ligne : Graphisme.design invite Thomas Bellegarde

Le cycle de conférence Graphisme.design revient avec une conférence diffusée sur le compte Instagram @graphismepointdesign. Le 12 novembre, le graphiste Thomas Bellegarde, fondateur de Bureau DGC s’exprime sur son activité principale, le design éditorial. Adepte d’une démarche en partie intuitive, il présente la conception et la production de trois ouvrages…

17/11 – Colloque international de typographie Text and Confused – International Type Symposium – Fonts and Faces #7

Le colloque annuel International Type Symposium revient pour sa 7e édition autour du thème “Text and confused”. Organisé entièrement en ligne par le Campus Fonderie de l’Image et le designer et typographe Simon Renaud, l’événement interroge des créateurs et créatrices sur les questions d’intelligibilité d’un texte. Comment s’affranchissent-ils et elles…

5/11 > Conférence en ligne : Design, éthique et radicalité par Les Rad!cales

Premier temps d’un cycle développé par le collectif Les Rad!cales, l’enjeu de cette conférence est d’allier contexte théorique et applications pratiques d’un processus de design radical. Dans un premier temps, les participant.e.s proposent de définir les différentes écoles de la pensée éthique avant de s’intéresser à la radicalité « comme énergie…

1/10 > 14/11 – Type Director Club #66 à l’Exshop galerie

La sélection annuelle du concours « Type Director Club » s’expose dans la galerie lilloise Exshop galerie jusqu’à la fin du mois d’octobre. Constituée de publications et d’affiches de différents formats, le corpus du TDC célèbre la typographie sous toutes ses formes, dans de multiples langues. Pour l’exposition, les vainqueurs du TDC ont…

Feed

Les filtres Noir & Blanc d’Inès Longevial pour le Grand Palais

À l’occasion de l’exposition Noir & Blanc : une esthétique de la photographie, interrompue en ce moment, le Grand Palais a collaboré avec l’artiste peintre Inès Longevial pour créer des masques animés en noir et blanc, en réalité augmentée, à utiliser dans des stories. Ils sont disponibles depuis le compte…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…

Fedrigoni regroupe tous ses papiers dans la Paper Box

La célèbre marque italienne de papier créatif Fedrigoni vient tout juste de lancer sa Paper Box, un catalogue contenant l’ensemble des papiers créatifs de la marque. Présentée dans le cadre de la Packaging Première Collection, un événement sur deux jours (29 et 30 octobre) consacré au packaging de luxe au…