étapes: 238

Comme un portrait sous-jacent de la jeune garde du design graphique français, ce numéro donne la parole aux professionnels de moins de 35 ans. Contre toute idée de panorama exhaustif, parce que beaucoup de jeunes graphistes talentueux auraient également pu y figurer, cette sélection présente une diversité de postures et de spécialités. Ici, les dessinateurs de caractères, graphistes, studios, collectifs, UX-UI designers, publicitaires, designers hybrides, agents, libraires… ont, dans leurs choix de parcours, imaginé des structures, des méthodologies de travail en accord avec leurs singularités et leurs idéaux. Alors que l’esprit de concision, dont relève l’exercice graphique, valorise le choix, la radicalité d’une réponse, la surabondance de messages textuels et visuels à laquelle est confrontée cette génération l’incite, davantage encore que la précédente, à effectuer un filtrage resserré. Affinage des informations, des formes et même… des postures. Autre avancée notable, les digital natives travaillant dans les petites structures se sont réconciliés avec la commande privée. Appels d’offres jugés trop incertains, marché saturé et maigres rémunérations… le prestige de la commande publique n’a pas suffi à retenir les plus jeunes.

En novembre, la génération Z, succédant à celle-ci, fera son apparition dans le magazine, diplôme en poche. Le site étapes diplômes est désormais ouvert à ceux qui souhaitent soumettre leurs travaux de fin d’étude. En attendant de la découvrir et peut-être d’en déceler quelques traits spécifiques, nous vous souhaitons, à tous, un très bel été 2017.

PAR CAROLINE BOUIGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

24 avril > 5 septembre – Balade en ville, design des bancs

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac) de Lausanne organise plusieurs promenades en ville à la découverte d’un élément central du mobilier urbain : les bancs. Lieux de passage ou de rassemblement, ils sont indispensables à la ville, à ses usagers et doivent avoir une visée avant tout…

19 & 20 avril – Écrire l’intelligence artificielle, deux journées de conférences en ligne

L’ÉSAD d’Amiens propose en ce mois d’avril une dizaine de conférences, trois jours de workshops et une exposition afin d’ouvrir une réflexion sur la thématique : Le champ du signe [Écrire l’intelligence artificielle]. À travers des perspectives créatives, critiques, prospectives et pédagogiques, les intervenants questionneront la conception «avec» et «par»…

18 > 31 mars – 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg

Rare évènement à être maintenu en 2021, les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg auront bel et bien lieu du 18 au 31 mars dans la capitale européenne. Grand rendez-vous dédié à l’Illustration, elles invitent chaque année plusieurs milliers de spectateurs à visiter les expositions réparties entre le Musée Tomi Ungerer,…

Feed

Les candidatures pour la 52e édition du Club des DA sont ouvertes

Il va sans dire que cette 52e édition du Club des DA sera spéciale. Recueillant les créations parues entre le 1er avril 2020 et le 30 avril 2021, les diverses opérations de communication réalisées pendant cette période ont pour la plupart été impactées par la Covid-19. Il est peut être encore un…

Gwen Keraval s’illustre à Chaumont avec Scriptorama

Depuis 5 ans, la petite ville rurale de Chaumont a su tirer son épingle du jeu en se plaçant sur la carte du graphisme français. Grâce au Signe et sa biennale bien évidemment, mais également en accueillant toute l’année une multitude de projets graphiques. C’est notamment le cas de la…

Ressources