étapes: 243

À ceux qui veulent bien, quelques instants, retirer le voile d’indifférence qui les préserve d’un accablement général (ou peut-être de rejoindre l’action), un constat s’impose: notre planète va… très mal… Scandale sur scandale, on assiste, souvent impuissants, aux révélations catastrophiques qui se succèdent chaque année: extinction massive de la biodiversité, mers de plastique, pics de pollution alarmants… la liste est longue. Si elles se vantent de leurs avancées en la matière, les politiques proposent encore des solutions bien trop timides pour faire face à notre double société de croissance (croissance économique, avec l’augmentation de la production pour modèle, mais aussi croissance démographique). Depuis les années 1970, plusieurs théoriciens du design ont appelé la discipline à se réinventer en intégrant la responsabilité écologique. C’est le cas de Victor Papanek, qui désapprouvait le design industriel, arguant que «lorsque la conception est simplement technique, elle détruit le contact avec ce qui est nécessaire aux personnes».
Plus récemment, Ezio Manzini, designer et professeur à l’École polytechnique de Milan, préconisait aussi une révolution de la pratique: «Passer d’une culture du “faire en l’absence de limite” à une culture du faire dans un monde limité appelle un changement profond qui implique l’ensemble des acteurs du système de conception, production et consommation*.»

Avec l’apparition de nouveaux lieux de pratiques (fablabs), ou de collectifs prônant davantage d’éthique, le monde du design objet a déjà entamé sa mutation. Le design graphique, quant à lui, balbutie encore à trouver sa voie. Depuis les matériaux utilisés, les questions de recyclage, de ressources locales, de rationalisation de la production, de l’écologie appliquée au numérique, la pratique est soumise à l’auto-questionnement de sa (ses) nécessité(s). Pourtant, des expérimentations récentes, et de nouveaux enseignements, émergent. Nous avons rassemblé dans ces pages quelques-unes de ces démarches qui, sans doute, en encourageront d’autres… Car, le designer, au coeur des processus de production, endosse la lourde responsabilité de son impact écologique.

PAR CAROLINE BOUIGE

Commander le numéro : http://bit.ly/2HZmPme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Le festival des Chatons d’or dévoile le palmarès de son édition 2020

Chaque année depuis 9 ans ans, le festival des Chatons d’or dévoile et récompense une nouvelle portée de contenus inspirants, avec l’ambition de faire émerger les idées et les talents. Dans un contexte de crise sanitaire, où toutes les composantes de notre société sont remises en cause, la manifestation s’est…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…