étapes: 246

Designer ? Oui, mais lequel ?

Tous à bac +5 ? La durée des études s’allonge et celles de design n’échappent pas à la règle. Les ouvertures de post-diplômes se multiplient, voyant fleurir des spécialisations auxquelles, hier encore, le niveau « DNSEP » ou de master semblait apporter une réponse satisfaisante. Il allait alors de soi que l’expérience professionnelle qui suivrait comblerait la formation générique par des compétences spécifiques. Mais dans un marché saturé, compétitif, et face à la volonté croissante des designers d’exercer en indépendant ou dans de toutes petites structures, le gouffre qui sépare le temps des études de l’exercice professionnel devient vertigineux. Et si seule une poignée d’étudiants se permet le luxe d’une ou deux années supplémentaires, on voit aussi des graphistes, rompus à plusieurs années de pratique, retourner à l’apprentissage, prendre une année pour se ressourcer, dès lors qu’ils disposent d’économies suffisantes ou obtiennent un prêt bancaire. Trouver une orientation plus en adéquation avec ses envies, combler sa curiosité, ou juste « faire une pause », les options sont innombrables, mais la qualité de cette expérience personnelle qui ne nécessite aucune rentabilité ne trouve pas toujours d’écho futur dans un projet professionnel. Les designers sont des éclaireurs. Leurs idéaux, pourvu qu’ils s’y accrochent et que ces derniers soient susceptibles de s’inscrire dans un projet de société plus vaste, sont des lanternes qui révèlent – par des images, des objets – des futurs hypothétiques. Le temps de l’expérimentation devrait faire partie de leur quotidien et non prendre fin avec leurs études. Quand la pression du marché incite à une production rapide, peu coûteuse et déconnectée des besoins profonds de la société, leurs projets de recherche regardent vers l’exigence graphique, interrogent le temps qui passe, la finitude, les rapports entre l’être humain et la nature, l’évasion… Avec quarante projets de diplômes, ce numéro oscille entre inquiétudes et idéaux, questions et réponses à ce que pourrait être la profession de designer… bientôt.

Par Caroline Bouige.

http://store.etapes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

14/01 > 01/03 – Signal Bis par Julien Lelièvre et Jean-Baptiste Levée (Production Type) à la Maison de la Culture d’Amiens

Initiée par la Maison de la Culture d’Amiens dans le cadre du Festival Amiens Europe, l’exposition Signal Bis présente parallèlement les travaux de la fonderie Production Type et ceux du graphiste et photographe Julien Lelièvre, en s’articulant autour du projet « Art d’autoroute ». Édité par Building Books l’ouvrage Art d’Autoroute rend visible l’esthétique déconsidérée des autoroutes françaises avec le recensement en image des œuvres d’art présentes aux abords du  réseau routier.  La conception de l’ouvrage s’est accompagnée de la création d’un caractère spécifique, le Signal, développé par la fonderie Production Type. Les équipes de Jean Baptiste levée se sont ainsi penchées sur l’édition et la modernisation  de la…

4/2 – journée d’études « Design & Sécrétions – Vers de nouveaux rituels » à l’EESAB Rennes

À l’initiative de Tony Côme, historien du design, l’EESAB Rennes propose de réunir designers, artistes et anthropologues autour d’une journée d’études sur le thème « Design & Sécrétions – Vers de nouveaux rituels ». C’est du propre. « Pendant des décennies, les designers semblent avoir travaillé pour des usagers dont les corps jamais ne devaient sécréter. Grâce aux “pulsairs” et autres brise-soleil conçus par Le Corbusier, les chemises du Modulor ne risquaient pas, elles, d’être auréolées. Josephine, la femme américaine moyenne inventée par Henry Dreyfuss, n’était pas inquiète de son aménorrhée. Embarqués très tôt dans la course vers le confort, les designers –…

7 > 12/1 – Tout ce temps j’ai cherché

Du 7 au 12 janvier, l’artiste et illustratrice Pauline Furman présente ses dernières réalisations personnelles dans une exposition à la galerie Au Médicis. C’est un véritable écrin de velours que propose la jeune parisienne, qui a fait de cette matière textile, le support de ces expérimentations visuelles. Ses œuvres, douces et oniriques, révèlent des compositions abstraites. Elles se dessinent dans l’assemblage des couleurs et les propriétés de cette matière singulière, d’évoluer avec la lumière. Infos Pratiques : Date : Du 7 au 12 janvier Lieu : Galerie Au Médicis, 5 rue de Médicis, 75006 Paris Lien web : http://bit.ly/2rQ2bOB

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

Flux

Ressources

Comment bien foirer sa carrière de créatif

Réussir ou foirer sa carrière, à vous de choisir. Pendant tout le mois de décembre, l’illustrateur Mike Stefanini a convié 24 professionnels de la création à délivrer leur meilleur conseil pour surtout ne pas atteindre ses objectifs. Jérémie Claeys, Geneviève Gauckler, Aurélien Jeanney, Joe La Pompe, Cruschiform ou encore Jack…