étapes: 247

Sur fond de crises écologique et économique, les GAFA continuent leur longue conquête du secteur numérique, quand la numérisation s’insinue chaque jour un peu plus dans notre quotidien. Si la défiance envers ces quelques mastodontes s’est accrue avec plusieurs scandales –citons l’affaire Cambridge Analytica avec la divulgation des données de millions de comptes Facebook, les soupçons d’ingérence de la Russie dans les élections américaines qui ont amené Mark Zuckerberg à s’expliquer devant le Congrès américain, ou encore l’optimisation fiscale des GAFA–, la majorité des utilisateurs y reste subordonnée.

Les innovations technologiques sont rachetées les unes après les autres par une poignée d’acteurs qui détient aussi, grâce à ses réseaux sociaux, un potentiel d’influence massif et international sur le grand public. La réalité augmentée n’échappe pas à la règle. Au-delà des potentialités d’expérimentation qu’elle offre pour les designers, il est sage d’écouter Tim Cook, le directeur général d’Apple lorsqu’il déclare que bientôt, nous ne pourrons plus nous en passer, au même titre que pour nos smartphones.
La question n’est sans doute plus de savoir s’il est vraiment nécessaire d’absorber une nouvelle révolution technologique mais bien de comprendre, s’il est impossible d’y échapper, comment ne pas en devenir esclave, et définir des usages intelligents et respectueux de tous.

Chaque année, on pose en moyenne 100000kilomètres de câbles transportant l’information dans le monde, ceci avec le financement grandissant des géants de l’Internet. Tapies sous les océans, sous des formes apparentes de gratuite et une très discutable « liberté » d’information, les autoroutes de l’information alimentent nos esprits et nos pratiques en flux continu. Mais revenons, à une échelle plus raisonnable, quelques années en arrière et sur la terre ferme…
En 2005, le gouvernement français privatisait les autoroutes du territoire. Aujourd’hui, les «gilets jaunes» sont dans la rue. N’oublions pas que les voies rapides vont parfois plus loin que ce que nos yeux nous permettent de voir.

Par Caroline Bouige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

28/01 – Conférence en ligne du Signe : «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire

Dans le cadre de son cycle de conférences pour l’accompagnement des artistes, Le Signe vous propose d’assister en Facebook Live à la conférence «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire. «L’Atelier Téméraire est un collectif de graphistes-artistes à visages multiples. Une multitude oscillante. Dans cette multitude, nous tentons de…

20/01 – Conférence en ligne du Signe : «Petit vadémécum de l’activité de graphiste professionnel-le: un métier au croisement des savoirs»

Première conférence en ligne pour Le Signe – Centre national du graphisme en cette rentrée. Grégory Jérôme, responsable Formation continue Informations juridiques pour les artistes à le Haute Ecole des Arts du Rhin, intervient ce mercredi 20 janvier à 18h30 sur la page facebook du Signe pour une conférence intitulée…

16/01 – 25/02 – Exposition « Tout un film ! » au Drawing Lab

Pensée avec l’aide de la Cinémathèque, l’exposition « Tout un film ! » fait le lien entre dessin et cinéma. Durant un mois, le Drawing Lab présente une série de storyboards issue des collections de la Cinémathèque, des artistes et leurs galeries. Les liens entre graphie et cinématographie se dévoilent de façons…

20/01 – Journée d’étude : « Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé, 1840-1940 »

« Cette journée d’étude se propose de fédérer les chercheurs, chercheuses et étudiant·e·s francophones dont les travaux portent sur des objets, textuels ou iconiques, imprimés entre la décennie 1840 et la fin de l’entre-deux-guerres. Un des objectifs sera de réfléchir collectivement à la définition d’une culture de l’imprimé qui ne soit…

7/01 > 23/01 – Photo Saint-Germain

La 10ème édition de Photo Saint Germain réunit comme à l’accoutumée une sélection de musées, centres culturels, galeries et librairies pour un parcours photographique. Entre rencontres, projections, signatures et visites d’ateliers, la déambulation dans le quartier mythique de la rive gauche parisienne donne l’occasion d’appréhender les tendances de la photographie…

16/12 – « Écologie des villes », une conférence d’Audrey et Myr Muratet au Signe suivie du lancement du livre « Paris Nord »

À l’occasion de sa ré-ouverture au public, le Signe inaugure l’exposition du photographe Myr Muratet «Zone de Confort», prévue initialement en novembre. Dans un premier temps, vous pourrez assister à la conférence «Écologie des villes», de l’écologue Audrey Muratet et de l’artiste. Cette conférence sera suivie du lancement de l’ouvrage…

Feed

Oripeau diffuse le graphisme dans l’espace public

L’affichage dans l’espace public est rarement gratuit. Mis à part les graffeurs, qui outrepassent les règles pour le bonheur des uns, le malheur des autres et l’indifférence de certains, l’affichage dans l’espace public est toujours réglementé. Certains acteurs locaux (mairies, associations…) tentent malgré cela de faire vivre un vieux principe,…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…

Fedrigoni regroupe tous ses papiers dans la Paper Box

La célèbre marque italienne de papier créatif Fedrigoni vient tout juste de lancer sa Paper Box, un catalogue contenant l’ensemble des papiers créatifs de la marque. Présentée dans le cadre de la Packaging Première Collection, un événement sur deux jours (29 et 30 octobre) consacré au packaging de luxe au…