étapes: 247

Sur fond de crises écologique et économique, les GAFA continuent leur longue conquête du secteur numérique, quand la numérisation s’insinue chaque jour un peu plus dans notre quotidien. Si la défiance envers ces quelques mastodontes s’est accrue avec plusieurs scandales –citons l’affaire Cambridge Analytica avec la divulgation des données de millions de comptes Facebook, les soupçons d’ingérence de la Russie dans les élections américaines qui ont amené Mark Zuckerberg à s’expliquer devant le Congrès américain, ou encore l’optimisation fiscale des GAFA–, la majorité des utilisateurs y reste subordonnée.

Les innovations technologiques sont rachetées les unes après les autres par une poignée d’acteurs qui détient aussi, grâce à ses réseaux sociaux, un potentiel d’influence massif et international sur le grand public. La réalité augmentée n’échappe pas à la règle. Au-delà des potentialités d’expérimentation qu’elle offre pour les designers, il est sage d’écouter Tim Cook, le directeur général d’Apple lorsqu’il déclare que bientôt, nous ne pourrons plus nous en passer, au même titre que pour nos smartphones.
La question n’est sans doute plus de savoir s’il est vraiment nécessaire d’absorber une nouvelle révolution technologique mais bien de comprendre, s’il est impossible d’y échapper, comment ne pas en devenir esclave, et définir des usages intelligents et respectueux de tous.

Chaque année, on pose en moyenne 100000kilomètres de câbles transportant l’information dans le monde, ceci avec le financement grandissant des géants de l’Internet. Tapies sous les océans, sous des formes apparentes de gratuite et une très discutable « liberté » d’information, les autoroutes de l’information alimentent nos esprits et nos pratiques en flux continu. Mais revenons, à une échelle plus raisonnable, quelques années en arrière et sur la terre ferme…
En 2005, le gouvernement français privatisait les autoroutes du territoire. Aujourd’hui, les «gilets jaunes» sont dans la rue. N’oublions pas que les voies rapides vont parfois plus loin que ce que nos yeux nous permettent de voir.

Par Caroline Bouige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Franchir les murs, festival virtuel et visuel

Dans un contexte sanitaire tendu, le secteur de la culture se mobilise pour continuer de faire vivre diverses expériences au public. Le festival virtuel « Franchir les murs », initiative de la ville de Pau, propose jusqu’au 4 septembre des expositions, films, playlists ou encore illustrations autour des cultures urbaines. Ce parcours…

27/05 > 20/06 – Art Paris Digital by Artsy

Suite au report puis à l’annulation de son édition 2020, la foire d’art contemporain Art Paris, qui devait avoir lieu au Grand Palais, a troqué l’espace de la grande nef pour un espace numérique. Elle lance dès aujourd’hui Art Paris Digital by Artsy, une plateforme flambant neuve accueillant une centaine…

27/05 > 30/05 – « Petit contre-temps » au Studio Fotokino

« Petit contre-temps », exposition au titre visionnaire, qui devait se dérouler pendant le confinement, aura finalement lieu à Fotokino, du mercredi 27 au samedi 30 mai. Trois artistes et designers marseillais, habitués du studio, sont invités à investir l’espace d’exposition de Fotokino pendant 4 jours. Aurélien Débat montrera une…

REPORT OU ANNULATION – 12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

Flux

Le confinement dans la peau d’un ado par le studio Favo

S’il est encore difficile d’imaginer clairement ce que sera l’après pandémie, se pencher avec un peu de recul sur la manière dont nous avons vécu les trois derniers mois est désormais d’actualité. Ce court métrage d’animation, baptisé « Quaranteen, a tale of confinement » et réalisé par le studio portgugais Favo (Louis…

Ressources

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…