étapes: 257

Édito

À bon chat, bon rat

Êtes-vous plutôt… caractère de cochon ou poule mouillée ? Appétit d’oiseau ou faim de loup ? Les expressions utilisant les noms d’animaux abondent. Liés depuis toujours à cette grande famille qu’est le règne animal, nous ne cessons de jouer la ressemblance et la distinction avec ces lointains cousins. L’« Hu-main », doté de « mains » et donc d’un pouce préhenseur, est capable de manipuler les objets avec précision et de dessiner son propre monde. Grâce à cette distinction, il quitte sa vile condition, côtoyant le statut divin. L’« ani-mal », lui, selon cette logique lexicale peu scrupuleuse, serait le mal incarné, le mal animé. Sans religion, croyance, sagesse… sans ambition… sans travail, ni d’autre objectif que de survivre et de procréer, un incapable, en somme, bon à se rouler dans la fange, à traînasser… C’est en tout cas ce qu’en pensent quelques petits hommes bien rehaussés dans leurs souliers. Faut-il qu’ils commencent à disparaître en masse que nous leur concédions un tant soit peu de valeur ? N’y a-t-il que le statut de rareté pour susciter l’intérêt et la reconnaissance des hommes ? Comme dans les placements financiers, une denrée en voie de raréfaction attise les investissements, peu importe qui seront les perdants… Braconnage et massacres d’espèces ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Riches en ressources, leurs milieux naturels, déjà fragilisés par la pollution, ne sont pas épargnés. Leur destruction entraîne irrémédiablement celle de nombreuses espèces. « Loups », « corbeaux », « renards » dévoilent d’autres visages, plus familiers. Et les vices dont nous les avions gratifiés se révèlent n’être que les reflets des turpitudes humaines. La Fontaine s’en régalait dans ses fables. Leurs images sont des projections de nous-mêmes. Un puma sur des chaussures de sport, un cheval sur une voiture, un écureuil sur la façade d’une banque, une panthère ou un python sur une campagne de mode… dès les premiers blasons, de nombreuses identités visuelles se sont emparées de leurs symboliques. Accompagnant un renouveau sociétal où tout rapport hiérarchique est remis en question, de nombreuses recherches étayent désormais les similitudes com- portementales entre hommes et animaux. La compréhension de la sensibilité, et des émotions de ceux qui ne détiennent pas le langage fait peu à peu vaciller le statut de subalternes que nous leur avions octroyé. En même temps que nos regards se sont affinés, nos sujets d’observation ont gagné en profondeur. Ce numéro s’attache à regarder l’évolution de l’image animale qui en découle à travers ses différentes utilisations.

Par Caroline Bouige

 

Couverture

Créatrices d’images, Pinar Demirdag et Viola Renate divisent leur activité entre une production artistique et un studio de design. Inspirée par la nature, la mythologie et la science-fiction, l’esthétique qu’elles développent fuit les archétypes de la belle image et entre dans l’expérimentation. En 2010, le duo réalise la série « The Credit Card Collection », présentée page 148.

www.pinar-viola.com

Découvrir les points de vente d’étapes:

Agenda

04/03 – Typographie et jeu-vidéo, comment en faire un mariage réussi ?

Aujourd’hui, chaque jeu-vidéo représente un travail colossal et rien n’est laissé au hasard. Du gameplay au motion design, ce sont des compétences multiples et diverses qui sont sollicitées. Parmi eux, les designers graphiques ont fort à faire, tant les nombreuses informations présentes dans un jeu-vidéo nécessitent différentes organisations et mises…

Feed

Time Book, des serre-livres comme specimen typographique

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître ce mois-ci et disponible en pré-commande ici jusqu’au 15 mars, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». Projet issu du Type Directors Club #66TIME BOOK Quinsay Design, Hangzhou Située dans la ville de Hangzhou, non loin de Shanghai, Quinsay est une agence…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…