étapes: 259

Édito

// Make a move. //

Disparu le 18 octobre 2020, le prolifique Enzo Mari s’est affirmé, toute sa vie en défense d’un design déontologique. À la question « Qu’est-ce qu’un bon design ? », il répondit : « Bon signifie durable, accessible, fonctionnel, bien fait, pertinent émotionnellement, résistant, socialement bénéfique, beau, ergonomique et accessible financièrement ». Celui qui, à travers le projet « Autoprogeazione » mettait à disposition les plans de sa collection, invitant les amateurs à construire eux-mêmes leur mobilier, avait une conviction : rendre l’utilisateur actif dans la production l’engage à en comprendre les principes de fonctionnement et par là même, sa valeur. C’est, sans doute, à ce même principe, que le designer italien souscrit, lorsqu’il immisce le mouvement dans ses œuvres. L’art cinétique, qu’il déploie dans de nombreux objets, donne à l’utilisateur le pouvoir de modifier les formes, de les animer en fonction d’une perspective ou d’un mouvement. En un sens, il ôte à l’artiste une part d’autorité pour la déléguer au spectateur. Dans le texte d’introduction au catalogue d’exposition « Arte programmata », publié en 1962, Umberto Eco avait saisi cet enjeu. « L’art au XXe siècle devait proposer à l’homme la vision de plusieurs formes simultanément et continuellement en évolution parce que telle était la condition à laquelle sa sensibilité était soumise (…) Tant mieux si les géomètres des formes, les planificateurs des poudres de fer, les architectes des sphères juxtaposées, les poètes des moteurs électriques qui mettent en mouvement des rubans colorés, huiles, surfaces de treillis, perspex, feux, plaques, tasseaux, cylindres, auront habitué (le critique artistique du futur) à considérer les formes non pas comme quelque chose qui attend d’être vu, mais comme quelque chose qui se fait tandis que nous le considérons ». Ses paroles, prononcées il y a presque soixante ans, résonnent aujourd’hui dans une société, où l’interaction a pris le pas sur les formes d’expression unilatérale. C’est à travers ce prisme que nous avons souhaité reconsidérer les évolutions optiques et cinétiques dans le design, avec, bien sûr l’humilité de n’en avoir prélevé que quelques échantillons. Nous ne pouvons aussi, dans ses pages ne vous en présenter que des images et donc des points de vue arrêtés. Voilà donc l’occasion de vous avertir que l’œuvre d’Enzo Mari est présentée à la Triennale de Milan jusqu’au 18 avril 2020, et que cette rétrospective sera l’occasion d’observer, sous tous les points de vue, les créations d’un designer révolutionnaire. Suivant les derniers vœux du créateurs italien, ce sera aussi la dernière opportunité d’accéder à son œuvre pour les quarante années à venir. Le mouvement vous appelle !

Par Caroline Bouige

 

Couverture

Création d’Ines Alpha en collaboration avec l’artiste Kaya Kozo. Inspiré par un univers floral mais aussi aquatique, ce maquillage 3D ondule en fonction des mouvements du visage et dévoile des reflets irisés. Interview page 70 de ce numéro. www.inesalpha.space

 

Agenda

Du 7 janvier au 1 avril 2023 → Læ collectiv·f·e Bye Bye Binary – CAC Brétigny (Brétigny)

Communauté rassemblant des graphistes, Bye Bye Binary développe des expérimentations et recherches autour de l’écriture inclusive, non binaire et postbinaire. Le groupement élabore notamment la première typothèque présentant des typographies inclusives et mène différentes actions de pédagogie. Parmi les multiples solutions typographiques permettant une meilleure inclusivité, Bye Bye Binary s’intéresse…

Du 4 février au 15 avril 2023 → Cycle de conférences ‣ Les éléments de l’architecture II – Pavillon de l’Arsenal (Paris)

L’architecte, philosophe, et professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine Richard Scoffier intervient au Pavillon de l’Arsenal dans le cadre d’un cycle de conférences autour des éléments de l’architecture. Le 4 février, de 11h à 13h, il interroge le dispositif de la porte, le 4 mars, l’élément…

Le 2 février 2023 → Conférence ‣ Les nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant – La Contemporaine (Nanterre)

Les graphistes Dugudus et Sébastien Marchal, et le street-artiste Jaëraymie interviennent à La Contemporaine et donnent une conférence autour des nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant. Régis Léger alias Dugudus s’intéresse à la représentation de l’image sociale et politique française. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI),…

Le 2 février 2023 → Conférence Catherine Barluet ‣ graphisme.design – Université Paris 8 (Saint-Denis)

Le cycle de conférences graphisme.design revient pour une nouvelle édition à l’Université Paris 8. La graphiste Catherine Barluet présente le 2 février 2023 à 18h30 quatre projets réalisés ces dernières années : la refonte graphique de la maquette d’un journal, un catalogue d’exposition thématique pour une institution muséale, la direction artistique…

Du 31 janvier au 2 février 2023 → Salon C!Print – Eurexpo (Lyon)

Le salon C!Print de la communication visuelle, de l’impression numérique et des arts graphiques revient pour une dixième édition. Fédérant une communauté de professionnels, il est l’occasion de comprendre les évolutions du marché, de rencontrer ses acteurs clés et de tester de nouveaux supports d’impression ! Personnalisation textile, packaging, signalétique…

Feed

L’écharpe pixels d’Animal Press

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes:, le 271, à paraître en librairie le 21 février et actuellement en précommande, nous publions un article en lien avec notre rubrique « Objets graphiques ». Place aux pixels ! La maison d’édition Animal Press, fondée par Jinhee Han et rejointe par Baptiste…

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Postulez au 30e concours international d’affiches de Chaumont

Le concours international d’affiches, organisé dans le cadre de la Biennale internationale de design graphique, célèbre sa 30ème édition. Créé en 1990, il valorise la création d’affiches dans le domaine du design graphique. Les propositions d’affiches sont à envoyer par la poste avant le 31 janvier 2023, elles peuvent être…

Candidatez aux Type Directors Club Awards !

Créé en 1946, le Type Directors Club est une association internationale dédiée à la promotion de la typographie. Comme tous les ans, elle organise les Type Directors Club Awards. L’appel pour la prochaine édition, la 69ème, est actuellement ouvert jusqu’au 3 mars 2023. Trois catégories sont prévues : “Typography”, “Lettering”…

Ressources

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Les Rad!cales : le design à l’épreuve du vivant

Né en janvier 2020, le collectif Les Rad!cales invite les professionnel·les du design à s’engager pour le vivant dans un contexte d’urgence climatique. Comment concevoir un système soutenable pour les générations présentes et futures ? Telle est l’une des questions soulevée par le mouvement. Le manifeste “Design pour l’environnement” porté…

Les Mardis Graphiques font place à l’éco-conception

Organisés par Pollen Studio, les Mardis Graphiques sont une série de conférences à Rennes, gratuites sur inscription. La dixième table-ronde porte sur la notion d’éco-conception et s’est déroulée le 7 juin dernier. Comment réduire son empreinte environnementale en tant que graphiste, sans renoncer à la communication ? Jeanne Lepoutre, co-fondatrice…