« Éduquer le client à coopérer avec nous dans la recherche »

Make That Studio est un studio de design d’inspiration architecturale, qui travaille dans divers champs créatifs, de l’art au design, en passant par la communication visuelle, le design produit ou encore le stylisme. Dea Sgarbossa et Nicola Russo ont fondé le studio en 2013 afin de partager leur passion pour les arts visuels et l’architecture, tout en continuant leurs recherches personnelles entre l’espace méditerranéen et l’Asie du Sud-Est. Ils ont répondu à quelques unes de nos quesitons.

Votre studio est pluridisciplinaire et propose une palette large de directions créatives. Avez-vous néanmoins certaines préférences en ce qui concerne les clients ? les types de projet ?

Nous avons plutôt tendance à aimer travailler avec les petites entreprises. Cela nous laisse plus de liberté pour suivre toutes les phases du processus de création et production. D’autre part on peut plus facilement instaurer une relation personnelle avec le client.
Heureusement, l’industrie en Italie est composée d’énormément de petites et moyennes structures. Très souvent derrière ces sociétés, il y a des familles de tradition artisanale, avec la volonté d’établir des relations de travail sur la base des relations humaines.
Les travaux qu’on préfère suivre, sont ceux qui se rattachent aux installations, à travers le papier, le multimédia et l’architecture, on peut faire percevoir le produit à sa juste valeur.

Quand on lance un studio, comment séduire et attirer de nouveaux clients ? Est-il important d’élargir cette base au maximum ?

Nous considérons qu’il n’est pas important de travailler avec beaucoup de clients, pour la simple raison qu’il serait difficile de consacrer à chacun le temps nécessaire pour leur livrer la réponse la plus aboutie possible. C’est une évidence pour nous si on veut concevoir des produits bien pensés tout en coordonnant les différentes étapes de sa conception.

Pensez-vous que votre travail est marqué par une approche particulière ?

Nous essayons, chaque fois que possible, de montrer la création et son processus, car l’un est indissociable de l’autre, les différentes phases d’élaboration étant l’histoire propre du projet. Avec chaque rendu, on livre donc une sorte de documentation, et à travers cela, on essaie de faire passer un message, qui mêle considérations techniques et émotionnelles.

Quel est l’inspiration derrière ce style ?

Très souvent, les idées créatives arrivent en fonction des limites que le client implique. Sur un projet donné, l’inspiration commence avant tout par des recherches approfondies avec le client, dans le but de réinterpréter et décontextualiser les objets, produits et dynamiques qu’il représente.

Y a-t-il des champs créatifs que vous souhaiteriez explorer ? Et quel est votre principal challenge pour les années à venir ?

En ce moment il n’y a pas particulièrement de champs créatifs que nous souhaitons explorer davantage. Néanmoins, nous nous considérons toujours ouverts à de nouvelles expériences, mais le résultat et la technique découlent souvent d’objectifs pré imposés.
Sans aucun doute, le plus grand défi des années à venir sera d’éduquer le client à coopérer avec nous dans la recherche et le champ analytique qui sont trop souvent soustraits au processus créatif.

http://www.makethatstudio.com

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    News

    Design Indaba x IKEA

    Design Indaba x IKEA

    Preuve de l’émulation générée par  le festival Design Indaba, la collaboration née il y a deux ans au Cap entre IKEA et un groupe de créatifs africains, sera dévoilée lors de la prochaine édition du festival. Överallt, « tout le monde » en suédois, est une collection inspirée par les rituels urbains modernes et les processus de sociabilisation en Afrique, autour de la nourriture et la vie dans et en dehors de chez soi. La réflexion menée par les créatifs les a conduit à designer une série d’objets ayant pour thème le « salon urbain ». Chaque objet y a une fonction spécifique censée…

    Casio et le studio Ghibli célèbrent les 30 ans de Kiki la petite sorcière

    Kiki la petite sorcière a 30 ans. C’est un anniversaire qui se doit d’être fêté, et ça, Casio l’a bien compris. En collaboration avec le studio Ghibli, la célèbre marque de montres sort pour l’occasion une édition hommage. Sur un écran bleu nuit se détache le duo culte : Kiki et son acolyte Jiji. Film à succès avec plus de deux millions d’entrées lors de sa diffusion au Japon, c’est là-bas que la montre anniversaire sera vendue au prix de 126€.

    Au revoir à Tomi Ungerer

    Tomi Ungerer s’est éteint le 9 février dernier, à Cork où vit une partie de sa famille. Né à Strasbourg, il a produit des dessins par milliers, dont certains sont aujourd’hui exposés dans un musée qui lui est dédié, et qui se trouve dans la capitale alsacienne. Il a esquissé pour les petits comme pour les grands, des illustrations de livres (les Trois Brigands, Rufus…) ou des scènes érotiques, également conçu des affiches prônant la tolérance, la paix ou la liberté de la presse. Il a inspiré de nombreux dessinateurs et graphistes. Merci pour tout Tomi Ungerer ! image de…

    Emballages graphiques du studio Caterina Bianchini

    Si l’habit ne fait pas le moine, les design des boites cadeaux de la marque britannique Selfridges & Co nous en font en tout cas douter. Le studio Caterina Bianchini a fait d’un simple emballage de Noël un vrai objet de design. Ayant déjà travaillé pour Levi’s, Reebok, Diesel et Lush, le studio n’a eut de cesse de proposer d’audacieux graphismes. Il réitère l’expérience avec ces 4 illustrations colorées et géométriques et font de ces emballages cadeaux, un présent de plus.

    Flux

    Words We Love, la récréation d’Ibán Ramón

    Chaque mercredi, étapes et gràffica tirent le portrait d’un créatif de la scène espagnole ou française. Ibán Ramón est en Espagne un nom qu’on ne présente plus. Son travail, imaginé dans son petit studio à Valence, est connu au delà des frontières. Aujourd’hui, il échange avec Grafficà sur son dernier…

    Au revoir à Tomi Ungerer

    Tomi Ungerer s’est éteint le 9 février dernier, à Cork où vit une partie de sa famille. Né à Strasbourg, il a produit des dessins par milliers, dont certains sont aujourd’hui exposés dans un musée qui lui est dédié, et qui se trouve dans la capitale alsacienne. Il a esquissé…

  • Top news

    Design Indaba x IKEA

    Design Indaba x IKEA

    Preuve de l’émulation générée par  le festival Design Indaba, la collaboration née il y a deux ans au Cap entre IKEA et un groupe de créatifs africains, sera dévoilée lors de la prochaine édition du festival. Överallt, « tout le monde » en suédois, est une collection inspirée par les rituels urbains…

    Les sorties graphiques de février #2

    Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique. F.A.M.E, Film and Music Experience, à la Gaité Lyrique En cette fin de semaine et pendant tout le week-end, la Gaité Lyrique met cinéma et musique à l’honneur avec…

    Words We Love, la récréation d’Ibán Ramón

    Chaque mercredi, étapes et gràffica tirent le portrait d’un créatif de la scène espagnole ou française. Ibán Ramón est en Espagne un nom qu’on ne présente plus. Son travail, imaginé dans son petit studio à Valence, est connu au delà des frontières. Aujourd’hui, il échange avec Grafficà sur son dernier…