Elenor Kopka étapes

Elenor Kopka, nuances de noirs et de blancs

Pictoplasma, le seul et unique festival dédié à la création de personnages célébrait cette année sa 15ème édition. Chaque printemps, des centaines de créatifs se rendent à Berlin qui pendant 4 jours, devient l’épicentre de l’animation, du jeu vidéo et de l’illustration . étapes: s’est rendu a Pictoplasma afin de rencontrer ceux qui ont fait de la création de personnage leur obsession.


ELENOR KOPKA

Nous avons retrouvé Elenor Kopka à la sortie de son talk de l’après-midi où elle présentait pour la première fois son travail à une assemblée. L’illustratrice allemande dont les créations oscillent entre animation, illustration et jeu vidéo, travaille aussi bien pour des travaux de commande que des oeuvres plus personnelles. Son univers se caractérise par un grain noir et blanc particulier et un fort penchant pour les fantômes et autres monstres étranges. Celui-ci l’a conduit à créer des courts métrages et des clips vidéos pour des clients allant de MTV à Timber Timbre et récemment, à developper son propre studio de jeu vidéo, Ghostbutter, avec son frère Konstantin.

Retrouvez le travail d’Elenor Kopka sur son site web : http://elenorkopka.de/
et son compte instagram : @elenorkopka

Comment vous sentez vous après votre talk de cet après-midi ?

Soulagée ! Parler devant autant de gens est un honneur pour moi et être invitée ici constitue un gros enjeu également, je ne voulais donc absolument pas dire de choses stupides et je pense que ça s’est bien passé. J’ai eu de la chance de pouvoir montrer beaucoup de choses, ce qui est pratique si l’on ne veut pas trop parler ! (rires)

Parfait ! Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Elenor Kopka, je suis une illustratrice qui fait aussi de l’animation. J’ai fait mes études à Leipzig à l’académie des arts visuels ou j’ai étudié l’illustration et le design graphique, puis à Strasbourg pour me perfectionner dans l’illustration et je suis revenue à Leipzig pour passer mon diplôme.

Qu’est-ce qui vous a conduit du design graphique à l’illustration, puis à l’animation ?

Tout d’abord, je voulais absolument faire de l’illustration. À Leipzig, vous ne pouvez pas étudier l’illustration sans étudier le design graphique. Mais le design graphique n’était pas vraiment mon truc. Aussi loin dont je puisse me souvenir, j’ai toujours passé mon temps à beaucoup dessiner. Je voulais donc d’abord faire ça. Pendant mes études, j’ai réalisé que je voulais m’insérer dans quelque chose qui ait un rapport à la musique et au son, ce qui m’a naturellement guidé vers l’animation.

Elenor Kopka Pictoplasma

En quoi la musique vous paraît-elle être le bon medium pour passer du dessin à l’animation ?

Pour moi la musique a constitué le passage vers l’animation car j’aime la façon dont plusieurs éléments s’assemblent pour créer une œuvre. J’aime quand il ne s’agit pas simplement d’images mais aussi de musique et de sons. Par la suite j’ai commencé à y insérer un peu plus de narration. Mais c’est quelque chose que je suis toujours en train d’expérimenter. Les vidéos clips de musique permettent de créer des univers plus abstraits, abstraits et narratifs. Je travaille actuellement sur un film et la narration y a naturellement une place plus importante, mais cela prend beaucoup de temps.

Quand savez-vous que vous avez le bon personnage pour vos créations ?

C’est difficile à dire mais je pense que c’est quand vous avez le sentiment qu’il appartient à un endroit particulier, qu’il provient d’un univers auquel tous mes autres personnages appartiennent aussi, qu’ils paraissent tous moins artificiels, qu’ils sont tous reliés à un monde. J’ai le sentiment que c’est quelque chose qui me guide en permanence et qui fait que je sens quand le personnage est prêt. En général c’est vraiment très intuitif, j’essaye différents visages, différentes expressions jusqu’à ce qu’elles me parlent.

Vous avez beaucoup parlé du fait de laisser de la place à l’imagination des spectateurs dans vos films, c’est pourquoi vous les imprégnez de beaucoup de mystères. Est-ce que l’utilisation du noir et blanc est pour vous une façon de réaliser cela ?

Certainement oui. Le noir et blanc rend directement tout moins réaliste. Il rend les formes plus abstraites et mystérieuses. Sont-elles des formes plutôt organiques ou plutôt froides ? Il y a intrinsèquement une ambiguïté qui se dégage du noir et blanc qui me plaît. Et puis les sujets des fantômes et du mystère l’appellent de façon évidente. Ils appartiennent à un univers similaire pour moi. Les textures sont aussi très importantes pour créer cela, dans le sens où elles créent des atmosphères plus denses, comme si tout pulsait, bougeait, flottait tout autour. Le grain aussi est très important dans mon travail. Le fait qu’il soit en noir et blanc crée ce bourdonnement particulier, un mouvement constant.

Retrouvez le travail d’Elenor Kopka sur son site web : http://elenorkopka.de/
et son compte instagram : @elenorkopka

Elenor Kopka Pictoplasma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Le 12 janvier à 10h → Conférence The great history of data representation – Université Paris Panthéon Sorbonne (Paris)

Le 12 janvier à 10h, Paul Kahn, professeur émérite de l’Université Northeastern à Boston, en histoire du design d’information, donne une série de trois conférences intitulée « The great history of data representation ». Trois séquences sont prévues : « Genealogy and Lineage », « Timelines » et « Scientific Explanation ». Ces séances sont ouvertes à tous…

Les 14 janvier, 18 février, 18 mars, 15 avril et 13 mai 2022 → Matrimoine de la BD – Maison des sciences de l’homme (Saint-Denis-la-Plaine)

Organisé par le collectif Les Bréchoises, dédié à la recherche sur les créatrices de bande dessinée, le séminaire « Matrimoine de la BD » vise à mettre en lumière le rôle des femmes dans l’histoire de la bande dessinée française. Sont notamment abordés l’histoire du médium, ses enjeux socio-politiques ainsi…

À partir du 12 janvier 2022 → La Chine des porcelaines du 9e au 18e siècle – Musée national des arts asiatiques – Guimet, exposition 3D en ligne

Le musée national des arts asiatiques – Guimet inaugure sa première exposition 3D « La Chine des porcelaines du 9e au 18e siècle », sous le commissariat de la conservatrice Claire Déléry. Cette expérience immersive dévoile 36 œuvres numérisées de porcelaines de Chine issues de la collection du musée. 1800 m2 ont…

Jusqu’au 24 avril 2022 → Thierry Mugler ‣ Couturissime – Musée des Arts décoratifs (Paris)

Jusqu’au 24 avril 2022, le musée des Arts décoratifs accueille l’exposition « Thierry Mugler, Couturissime », conçue et produite en itinérance avec le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Sont dévoilés par cette rétrospective photographies, vidéos, prêt-à-porter et accessoires de l’artiste, photographe, inventeur de parfum et metteur en scène. Le parcours d’exposition…

Feed

*Duuu radio donne la parole aux artistes et designer·euses

Fondée en 2012, *Duuu est une webradio dédiée à la création contemporaine. Artiste-associée au T2G-Théâtre de Gennevilliers, elle est installée à la Folie N4 du parc de la Villette, où se trouve le studio d’enregistrement. *Duuu cherche à faire entendre des situations de réflexion et de travail dans le monde…

La Dongba New Year Gift Box célèbre l’année du Tigre

Pour fêter l’année du Tigre, débutant le 1er février dans le calendrier chinois, le Daily Studio, structure interne à Tencent, a développé une box festive inspirée de l’écriture Dongba. Cette écriture, usitée par le peuple Naxi dans le Yunnan et les régions tibétaines en Chine, est la seule totalement pictographique…

Candidatez aux D&AD Awards 2022 !

Designer·euses indépendant·es, agences et studios… vous avez jusqu’au 23 mars pour candidater aux D&AD Awards 2022. Ce concours, fondé en 1962 à Londres, récompense des travaux dans les champs du design et de la publicité. Les « Pencils » décernés sont répartis selon 4 grades progressifs : bois, graphite, jaune et noir,…

ReSisters, le roman graphique écoféministe pour un autre monde

Publié aux éditions Tana, filiale d’Editis, « ReSisters » est un roman graphique écoféministe créé par la philosophe Jeanne Burgart Goutal, ainsi que par l’illustratrice Aurore Chapon. En 2030, dans un futur teinté de dystopisme et marqué par un capitalisme autoritaire, la raréfaction des ressources et la pandémie, sept personnages tentent de…

Ressources

Comment animer une typographie sur After Effect ?

Suite à un premier épisode dédié aux bases du motion design sur After Effect, tuto.com et étapes: vous offre un second tutoriel. Celui-ci permet de comprendre les principes de base de l’animation d’un mot ou d’une phrase. Le tutoriel « Exemple animation : animation d’une typo » de tuto.com donne la possibilité…

Initiez-vous au motion design avec tuto.com !

Dans le cadre du partenariat noué entre tuto.com, plateforme de tutoriels permettant de se former à de nombreux logiciels, et étapes:, bénéficiez d’un accès gratuit à un tutoriel d’initiation au motion design sur After Effect ! After Effect est un logiciel de la suite Adobe de composition et d’effets visuels.…

Comment utiliser la fonction flexbox en CSS ?

Étapes: continue sa collaboration avec tuto.com en vous offrant un troisième tutoriel. Après un premier épisode dédié à Sketch, un second sur la fonction création de texte en 3D du logiciel SketchUp Pro, apprenez aujourd’hui à développer correctement une interface numérique grâce au module de création de boîtes flexibles CSS, aussi appelé flexbox. La plupart des…