Addict Galerie

Tin Machines

Crash est devenu une icône de l’art urbain, mais il n’oublie pas ses débuts sur les rames du métro. Pour sa nouvelle exposition, il renoue avec ses origines, sorte de retour à l’esprit de la rue pour redécouvrir des émotions qui l’animaient lorsqu’il peignait, caché dans les entrepôts de trains. Toujours au spray aérosol, il…