Gargarismes, riso en tête

Chaque mercredi, étapes et gràffica tirent le portrait d’un créatif de la scène espagnole ou française. Aujourd’hui, rendez-vous à Strasbourg.
Pierre Faedi est impliqué dans les réseaux alternatifs et locaux de la micro-édition, de l’illustration et de l’impression artisanales. Réseaux considérés encore aujourd’hui comme underground, mais néanmoins très actifs, comme autant de petits mains qui font vivre la scène illustrative française.

« Je vais dire quelque chose de cliché mais… je dessine depuis tout petit. »

Après un passage en section images et narrationà l’École supérieure d’art de Lorraine, à Épinal, où il dessine, bien sûr mais se forme aussi à la vidéo, et au son, Pierre Faedi poursuit aux Arts-Déco de Strasbourg. Mais il lui manque alors quelque chose… Une risographie. Ni une, ni deux, il négocie avec l’entreprise Riso France afin que celle-ci lui en prête une. Dès lors, s’esquisse son activité d’imprimeur… découverte lors de son parcours lycéen, en section « métiers d’arts et impressions ».

Après son diplôme aux Arts-Décos, Pierre Faedi choisit de faire un monitorat en vidéo. Un peu plus tard, Central Vapeur (déjà évoqué par Amélie Patin, et Cercle), cherche quelqu’un pour l’accompagner dans ses éditions, ses impressions (affiches de salons)… et çà matche ! Pierre rachète une riso, s’installe au pôle Rotonde (pôle de créatifs à Strasbourg), nous sommes alors en 2014, et il fonde sa maison d’édition Gargarismes.

dessin de Pierre Faedi

Les projets se suivent, à titre personnel, pour Central Vapeur ou pour d’autres auteurs-illustrateurs. La machine riso chauffe pour imprimer Ganymède de l’illustrateur Tom de Pékin Tom de Pékin ou Balade en Caucasie de Margaux Meissonier. Fin 2018, Guillaume Chauchat s’invite à son atelier. Dessinateur et auteur de bandes dessinées, il souhaite imprimer son ouvrage Boom Shaka Lacka, 90 pages, une prouesse éditoriale, les pages s’imprimant une par une. Chaque projet est une collaboration : Pierre Faedi conseille, intervient sur la couleur, suggère tel ou tel papier, travaille parfois le design graphique lorsque ceux qui veulent imprimer sont moins expérimentés sur le sujet.

Ganymède, Tom de Pékin
Balade en Caucasie, Margaux Meissonier

Lorsqu’il en a le temps où l’envie, Pierre imprime aussi pour lui. Fin 2017, il a, accompagné de sa machine Riso, effectué une résidence au Gedok Center à Stuttgart. Avant de reprendre : « à l’été 2018, j’ai insisté avec moi-même, pour me poser, dessiner des journées entières, c’était chouette. » Il remplit ainsi des carnets de « dessinages », illustrant situations absurdes, jeux de mots, ou paysages surréalistes, et en imprime quelques uns en grand format.


Résidence de dessin au Gedok Center

Actif dans le groupe de musique protéiforme -post-punk Année zéro, Pierre Faedi édite à travers le label Urin-Gargarismes des projets musicaux pour lesquels il imprime les pochettes de disque, des vinyles, et des cassettes audio.


Site de Urin-Gargarismes, avec des couvertures de disques imprimées en riso

Le risographe écume les salons dédiés à l’édition indépendante, la bande dessinée et l’illustration : Culture Maison à Bruxelles, Le Monstre à Genève, Vendetta à Marseille… L’occasion de rencontrer du monde, de vendre ses micro-éditions et objets musicaux, et de communiquer sur son travail : « Ces salons sont de plus en plus ouverts, des familles viennent y faire un tour, chiner des livres plus originaux. » Dans l’idée de faire découvrir son travail, il anime des workshops et des ateliers, par exemple à la Semancerie à Strasbourg,

« Les gens posent des questions sur la riso ; comprennent, grâce aux explications, le travail d’impression. »

Alors que Central Vapeur va déménager dans de plus grand locaux plus grands (près du Port du Rhin), le pôle édition, dont Pierre Faedi est donc le responsable, tend à se développer : « cela sera peut-être l’opportunité de multiplier les ateliers de découverte et de renforcer l’élan pris par par l’atelier. »
Il précise : « l’atelier est assez jeune, et les choses évoluent constamment. Je suis satisfait de mon mode de fonctionnement et je veux en faire quelque chose de viable. Je suis assez optimiste, finalement le bouche à oreille marche bien, pas mal de projets arrivent. »

Et il y a de quoi. La risographie, qui a fait ses classes en France dans les syndicats et les mairies, pour imprimer en masse des flyers ou des communiqués, prend une place grandissante dans le coeur des créatifs et auprès du grand public. Pierre confirme : « quand j’ai commencé lancé Gargarismes en 2014, lié à Central Vapeur, nous avons pensé que la risographie allait s’essouffler, mais nous avons eu tort. Au fil des ans, elle connait un essor et devient un outil populaire. Avec la possibilité de suivre la chaine graphique de A à Z, autour d’un petit objet ludique. Les possibilités sont de plus variées, certes la technique d’impression est la même, mais chaque risographe va se l’approprier autrement et produire avec différents papiers, traduire les images différemment que ce soit par la trame, l’aplat, ou le choix des couleurs. »


Travail graphique et impression pour Manon Harrois.

Dans le cadre de cet article, Pierre Faedi a été contacté en octobre dernier. Depuis il s’est baladé dans les salons, comme celui d’Angoulême, a travaillé pour l’artiste Manon Harrois, et prépare actuellement le salon d’illustration Central Vapeur, qui aura lieu fin mars à Strasbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

I.M Pei, l’architecte de la pyramide du Louvre, est décédé

C’est à l’âge de 102 ans que l’architecte qui, contre vents et marées a gratifié le Louvre d’une entrée pour l’époque futuriste, et aujourd’hui emblématique, décède dans la nuit de mercredi à jeudi. « Pour la vie et pour la lumière » En 1981, François Mitterrand fait appel au déjà très célèbre Ieoh Ming Pei à l’occasion du projet international « Grand Louvre ». Cette réhabilitation l’architecte la qualifie de « gros défi ». Il la réalise alors avec ambition et controverses, mais toujours « pour la vie et pour la lumière » dit-il. Pourtant, lorsqu’il présente cette pyramide en verre, sa proposition est loin de faire l’unanimité.…

D&AD a les yeux rivés sur le futur

Le 21 mai 2019, la 57e édition du D&AD festival s’ouvrira pour 3 journées d’échanges, d’expositions et de conférences. Designers et professionnels des industries créatives et de la communication se réuniront à Londres pour questionner la capacité du design à imaginer le futur. « Shaping the future », le thème choisi cette année, sonne donc comme le leitmotiv de tous les designers et donne lieu à nombre d’interprétations. Nous avons demandé à Marian Bantjes et Sagi Haviv, en tant que présidents des jurys de Typographie et de Design Graphique, quelles étaient leurs attentes.  Marian Bantjes, Designer, Typographe et Illustratrice, présidente du jury…

Pursuit of Sound : histoire de tortiller des hanches

Le temps du festival Motion Motion, l’installation Pursuit Of Sound de l’agence Biborg et de l’artiste 20syl pose ses valises à Nantes pour vous faire danser. Présentée pour la première fois lors de la dernière Digital Week à Saint Nazaire, cette expérience interactive s’invite à nouveau auprès du grand public, avec pour ambition, de faire jouer, découvrir et danser, petits et grands. Cette collaboration, issue d’une collaboration fructueuse entre une agence digitale et un musicien, a pour but de croiser les univers pour les rendre plus accessibles. Ici, l’art numérique et la musique sont intrinsèquement liés. L’installation basée sur la…

Chanel étapes:

Les classiques de Chanel illustrés par les enfants !

La fête des mères c’est beaucoup de colliers de nouilles, de boîtes à bijoux et de dessins griffonnés, toujours avec amour. La marque de haute couture Chanel l’a bien compris et s’empare de l’esprit Do It Yourself, entre nostalgie et marketing. Le chef de création digitale, Vincent Fichard, explique que la campagne reprend les créations des enfants de leurs salariés qui, aux bureaux, s’amusent à redessiner les classiques de la marque. Chanel réussit, le temps d’une fête, à s’éloigner de son image haut de gamme pour se tourner vers quelque chose de plus naïf et spontané.

Flux

D&AD a les yeux rivés sur le futur

Le 21 mai 2019, la 57e édition du D&AD festival s’ouvrira pour 3 journées d’échanges, d’expositions et de conférences. Designers et professionnels des industries créatives et de la communication se réuniront à Londres pour questionner la capacité du design à imaginer le futur. « Shaping the future », le thème choisi cette…

Pursuit of Sound : histoire de tortiller des hanches

Le temps du festival Motion Motion, l’installation Pursuit Of Sound de l’agence Biborg et de l’artiste 20syl pose ses valises à Nantes pour vous faire danser. Présentée pour la première fois lors de la dernière Digital Week à Saint Nazaire, cette expérience interactive s’invite à nouveau auprès du grand public,…

LEGO crée des briques en braille pour les enfants malvoyants

La marque danoise de jeux de construction ramène l’amusement, l’apprentissage et l’inclusivité au cœur de ses préoccupations avec son nouveau projet : les LEGO Braille Bricks. Alors que l’Organisation Mondiale pour la Santé estime que 19 millions d’enfants dans le monde son malvoyants, LEGO souhaite accompagner les handicaps en ramenant…

Ressources

étapes: Adobe Gemini

Peindre à l’aquarelle et à l’huile avec Adobe ?

Reproduire les textures et les couleurs des peintures à l’aquarelle et à l’huile sur tablette graphique ? Avec Adobe et le projet Gemini, cela sera bientôt possible ! Présenté en octobre 2018, le programme, pas encore tout à fait terminé, devrait voir le jour cette année, d’abord pour iPad puis…

Helvetica Now étapes

La police reine Helvetica a trouvé sa descendante

Ce 9 avril, Monotype a lancé une nouvelle version de la police de caractères la plus utilisée au monde : Helvetica. Très justement intitulée Helvetica Now, elle répond notamment aux contraintes modernes liées aux nouvelles applications de la typographie à l’écran. Une police de caractères développée en trois tailles optiques…

Print Odyssey : kit de survie pour graphistes et imprimeurs

Le monde de l’impression peut s’avérer être une véritable aventure, et ça Print Odyssey l’a bien compris. Dans son kit à la destination des graphistes et imprimeurs, l’entreprise rassemble tout le nécessaire pour une pratique de l’impression moderne et efficace. Du format, au pliage, à la reliure ou à la…