Gilbert Font, un caractère en hommage au créateur du drapeau LGBT

Les organisations NewFest et NYC Pride ont collaboré avec l’agence new-yorkaise Ogilvy pour, avec l’outil Fontself, créer la police « Gilbert ».

Cette police rend hommage à Gilbert Baker, qui s’en est allé le 31 mars dernier. L’artiste et défenseur des droits LGBT avait dessiné le premier rainbow flag, en 1978, à l’occasion d’une marche des fiertés à Stanford. La typographie reprend les huit couleurs du drapeau originel, dont chacune évoque un concept fondateur de la communauté LGBT : rose pour le sexe, rouge pour la vie, orange pour la guérison, jaune pour le soleil, vert pour la nature, turquoise pour la magie, le bleu pour l’harmonie et le pourpre pour l’esprit.

En travaillant autour de la Gilbert, les créateurs de Fontself, Franz Hoffman, Joël Galeran et Mohamed Ghenania souhaitent développer leur outil simplifié de création de polices. Jusqu’ici, le logiciel, disponible en temps qu’extension pour Illustrator et Photoshop, édite principalement des caractères vectoriels sans couleur, même si des caractères en couleur sont réalisables et utilisables dans Photoshop. Après avoir généré une version vectorielle de la Gilbert, l’équipe d’Ogilvy New York a contacté Fontself pour tenter d’en éditer une version couleur, complétée par d’autres variantes (kerning, graisses, caractères alternatifs). Aujourd’hui, Fontself fait donc face à un nouveau défi : intégrer la couleur dans la génération des polices vectorielles. L’équipe s’est déjà mise au travail pour apporter au logiciel cette sophistication supplémentaire tout en préservant son accessibilité.

La Gilbert est donc prétexte à multiplier les possibilités typographiques. Elle est aussi un outil supplémentaire pour la réalisation des bannières et des affiches lors des rassemblements des militants pro-LGBT. Elle est téléchargeable ici. La version noir et blanc est en OpenType ; la version couleur s’utilise dans Photoshop … en attendant la version 2.0 de Fontself.

Par Stéphanie Thiriet

design indaba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

Andymation flipbook

Le cinéma dans le flipbook avec Andymation

Andymation rejoue dans un folioscope moqueur la scène finale d’Avengers Infinity War. Les folioscopes, plus communément appelés flipbook, sont des petits livrets de dessins. Feuilletés rapidement, ils donnent à l’œil l’illusion de mouvement. Faciles à réaliser, cela n’a pas empêché le flipbook d’Andymation de devenir viral. Pour rejouer la très raillée séquence « Mr Stark I don’t feel so good », il suffit de se munir d’un crayon, de papiers et de beaucoup de patience. Voir son profil Instagram.

Guardian weekly children issue on climate change

Le Guardian Weekly sur le changement climatique illustré par des enfants

C’est bien connu, la vérité sort de la bouche des enfants. Pourtant, rares sont les occasions de les entendre sur ce que l’on considère comme des « sujets d’adultes ». La semaine dernière, le Guardian Weekly, leur a tendu une perche en leur confiant le design de sa couverture. L’hebdomadaire consacrait une grande partie de ses pages au changement climatique, notamment au travers le regard des jeunes générations. La prise de parole de l’adolescente suédoise Greta Thunberg a marqué les esprits et transmis un message fort au monde entier. L’édition « Kids v Climate Change » lui offre une répercussion. Le directeur artistique de…

Installation cinétique marque Hem

Des confettis pour une installation cinétique et colorée

Pour son arrivée à Los Angeles, la marque de mobiliers suédois Hem a fait appel à Clark Thenhaus. Le designer imagine son identité architecturale et d’un patio bétonnais, en fait une vraie installation graphique. Confettis et serpentins colorés semblent comme y tomber du ciel. Le designer repense l’atrium telle une architecture vivante et cinétique, qui invite à l’échange au sein du nouveau showroom de la marque.

Flux

Andymation flipbook

Le cinéma dans le flipbook avec Andymation

Andymation rejoue dans un folioscope moqueur la scène finale d’Avengers Infinity War. Les folioscopes, plus communément appelés flipbook, sont des petits livrets de dessins. Feuilletés rapidement, ils donnent à l’œil l’illusion de mouvement. Faciles à réaliser, cela n’a pas empêché le flipbook d’Andymation de devenir viral. Pour rejouer la très…

design indaba

Top news

Testez vos qualités de designer avec Can’t Unsee

Avez-vous l’âme d’un bon designer ? Can’t Unsee, l’application créée par Alex Kotliarskyi, vous met au défi de choisir la meilleure interface sur les deux proposées. Si l’exercice est prenant, les résultats ne sont toutefois pas à prendre au pied de la lettre. Les questions se concentrent largement sur les…

Les Sorties Graphiques de février #3

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique. Le Brand Day Paris par Monotype, au Showroom République Le spécialiste en identité visuelle, Monotype, organise ce jeudi 21 février, le Brand Day. Rendez-vous international rassemblant des marques de…

Ariel Sun illustration applat

L’ombre et la lumière dans les illustrations d’Ariel Sun

Les illustrations d’Ariel Sun font collaborer couleurs, lumière crue et ombres franches. Minimaliste dans l’âme, elle aime offrir des espaces assez aérés pour laisser l’imagination les compléter. Ses environnements colorés fonctionnent comme de doux instants à vivre et à se projeter. Suivre le travail d’Ariel Sun : ici