Helvetica fête ses 60 ans !

Pour ses soixante ans d’existence, six décennies de bon et loyaux services aux graphistes, Helvetica se pare de ses plus beaux atouts. Le studio Husmee a invité des artistes à dessiner des affiches en hommage à la fameuse police. Retour sur ce fleuron de la typographie contemporaine.

Comme son nom l’indique, Helvetica est né en Suisse. On la doit à Marx Miedinger, alors employé chez Hass, imprimerie zurichoise. En 1957 il dessine la typographie efficace que nous connaissons tous ; consciemment ou non. Parce que la puissance d’Helvetica c’est d’être tout à la fois ; une typographie de choix pour les grandes marques de luxe, un allié graphique pour des affiches par milliers, ou même un choix par défaut, car comme on le sait tous « Quand tu ne sais pas, mets du Helvetica ». L’hommage ultime : cela fonctionne toujours.

1950 sont les fières années des architectes suisses comme Hannes Meyer du Bauhaus ou Le Corbusier, pendant lesquelles l’esthétisme et le rationalisme se conjuguent à la bonne personne. Les lignes sont faites parce qu’elles doivent exister, sans quoi rien ne fonctionne. Sur le papier, les mêmes préceptes sont adoptés. Sans empâtement, les tiges coupées à l’horizontale, les lignes pures, les pleins et déliées maniés avec parcimonie, elle est la version évoluée, car originelle, d’Arial. En effet, en 1982, Microsoft développe Arial en s’inspirant de l’ergonomie des caractères suisses. Pour des raisons de droits d’auteurs, ce ne sera pas Helvetica qui s’inscrira automatiquement à l’ouverture des logiciels de traitements de texte. Arial est la police de base. Helvetica se revêt plutôt du statut de police de référence pour les professionnels, et bientôt pour les amateurs chevronnés.

Pour ceux alors qui voudraient en savoir plus sur la genèse d’une telle perfection, il existe un documentaire Helvetica de Gary Hustwit. Il y a aussi le petit livre rouge, Helvetica, Hommage to a typeface, paru en 2003 aux éditions Lars Müller, qui prouve que cette typographie peut tout faire.

Pour ses 60 ans, elle fait donc son travail sur des affiches, à admirer en parcourant le site 60helvetica, graphistes par graphistes. C’est une manière de faire la démonstration, une fois encore, des possibilités infinies qu’offre Helvetica.

Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

Je suis un carré ou plutôt un humain complexe

« Je suis un carré », c’est à partir de l’évidence formelle de cette forme géométrique que le designer Benoit Leva a imaginé ce court métrage sur le thème de la complexité de l’individu. Les scènes sont réalisées en papier découpé et s’animent grâce à un patient montage de stop-motion. Le résultat…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…