Hey Studio revisite les fondamentaux de l’image numérique pour Scopitone 2016

Du 21 au 25 septembre 2016, l’établissement culturel nantais Stereolux présentera la 15e édition du festival Scopitone. Comme chaque année, ce rendez-vous incontournable de la création multimédia nous offre une programmation interdisciplinaire, entre musique, design, vidéo, robotique et architecture, dans une dizaine de lieux emblématiques de la ville de Nantes.

Dans la rue, sur les quais de gare, le long des couloirs de métro ou placardée sauvagement sur les surfaces d’immeuble, l’affiche règne sur l’espace public. Support de prédilection des graphistes et médium préféré des institutions culturelles, l’affiche est devenue un événement à part entière, à la fois terrain d’expérimentation graphique et baromètre de tendances visuelles.

Depuis ses débuts, le festival Scopitone suscite l’engouement en confiant son identité à des mains expertes. Dans le cadre de notre partenariat avec l’événement nantais, nous vous proposons de découvrir notre nouvelle rubrique « Affiche en scène », en décryptant le visuel de cette édition 2016.

Chaque année, Scopitone élabore une programmation où les sons électroniques se mêlent aux arts visuels numériques. Expositions, installations, workshops, conférences, projections et activités pour les enfants, le festival s’adresse à un large public et accorde une place privilégiée aux arts numériques. C’est avant tout cet éclectisme que Scopitone souhaite voir transparaître dans sa communication.

Pour concevoir son identité visuelle, Scopitone donne pour chaque édition carte blanche à un studio de création graphique. Après avoir collaboré avec le studio lyonnais Superscript² en 2014, et le collectif londonien La Boca en 2015, le festival a choisi cette année le studio barcelonais Hey Studio dont nous vous parlions déjà ici et . Il en résulte une identité rétro hyper-saturée, qui nous renvoie à l’origine de l’ère numérique.

Hey Studio opte donc pour un retour aux sources, en puisant dans l’ADN du festival et l’histoire du « Scopitone », sorte de jukebox inventé dans les années 1960. Cet ancêtre du téléviseur et de l’image digitale colorisée, associait pour la première fois le son et la vidéo.

Le résultat entremêle références anachroniques et pratiques 2.0 dans un triptyque à huit couleurs. La gamme s’inspire des barres latérales MIRES, ces valeurs standardisées qui s’affichaient sur nos écrans télévisés en l’absence de signal, aujourd’hui devenues le symbole par excellence de l’audiovisuel du 20e siècle.


Ici, le studio casse la rigidité conventionnelle des MIRES. À l’image du glitch art ou du data-bending, mouvements artistiques du début des années 2000, le studio explose l’ordre conventionné et nous révèle une nouvelle image disruptée. L’équilibre parfait des couleurs est rompu au profit des Pantone les plus vifs du spectre. La superposition de pièces géométriques qui s’imbriquent entre elles évoque un procédé génératif. Aléatoire ou automatisée par des algorithmes, cette pratique est à l’origine du Net-art et des travaux de Rafaël Rozendaal.

Mais ne nous y méprenons pas, il s’agit ici d’un hasard contrôlé car chaque visuel a été soigneusement conçu par le studio, suivant des règles de proportions très strictes. Une explosion maîtrisée donc, qui permet aux visuels de communiquer entre eux et de créer cette impression de mouvement perpétuel.

Par Astrid Fedel.

Pour en savoir plus sur la programmation de cette 15e édition du festival Scopitone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

19/03 > 21/03 – Colloque international « In-Between : pour une hybridation des pratiques artistiques et nouvelles pédagogies »

Un « In-Between » se définit comme un entre-deux, un espace interstitiel entre deux composantes, une jonction. C’est en partant de ce postulat sur l’existence d’espaces de cet acabit que le colloque ‘In-between » propose d’explorer ce qui fait l’hybridation, l’échange et la transdisciplinarité entre les arts, l’architecture et le design ainsi que…

26/3 > 36/4 – Amandine Urruty présente « Made in the dark »

La galerie Dorothy Circus accueille l’exposition Made In The Dark d’Amandine urruty du 26 mars au 26 avril. À travers 10 œuvres rassemblées ensemble pour la première fois, l’artiste française rebondit sur le thème de l’année de l’espace d’exposition : « The Year of Love ». L’occasion pour la prodige du dessin de nous livrer sur papier une vision ambigue de l’amour, entre…

Flux

Jusqu’au 26 mars pour envoyer vos projets aux D&AD Awards 2020

Jusqu’au 26 mars à 23h59, designers indépendants, agences et studios peuvent déposer leurs candidatures sur le site des D&AD Awards. Pour rappel, le concours international basé à Londres récompense depuis 1962 les meilleures créations dans 39 catégories, allant de l’animation à la typographie en passant par l’illustration, le branding, la…

Le garde-manger du web et du design #53

Chaque début de semaine, le garde-manger propose une sélection de liens autour du graphisme et du design. Image de couverture : Lola Dupre Un mini site tout en scroll dédié à Andy Warhol. http://waaarhol.com/ L’illustratrice Claire Prouvost raconte comme les réseaux sociaux lui ont permis de transformer sa passion en…

Ressources

30 bougies ! Happy Birthday Photoshop !

Logiciel phare du Creative Cloud, Adobe Photoshop fête aujourd’hui ses trente ans ! Cela fait maintenant 3 décennies que le logiciel innove pour aider les créateurs d’images à donner vie à leurs idées. Pour marquer le coup une série de nouveautés vient d’être dévoilée : Cette mise à jour festive concerne aussi…

Comment bien foirer sa carrière de créatif

Réussir ou foirer sa carrière, à vous de choisir. Pendant tout le mois de décembre, l’illustrateur Mike Stefanini a convié 24 professionnels de la création à délivrer leur meilleur conseil pour surtout ne pas atteindre ses objectifs. Jérémie Claeys, Geneviève Gauckler, Aurélien Jeanney, Joe La Pompe, Cruschiform ou encore Jack…