« Imprime la ville » : prendre du temps pour garder une empreinte de notre quotidien

Le monde dans lequel on vit, accompagné par le développement du numérique, va vite, très vite… Parfois, perdu au milieu de cette course effrénée, un peu d’éloge à la lenteur ne fait pas de mal. Redécouvrir la richesse de notre environnement, échanger avec les autres, sont des agissements simples, qui prennent souvent leur source dans l’action locale.

À Lyon, le projet « Imprime la ville », initié par Flavie Lab, valorise cette démarche, s’immisce dans les recoins des villes pour en garder des empreintes de tout genre. Impressions, plâtres, empreintes sonores, des traces de nos passages, aussi éphémères, que rendues éternelles par la volonté de les répertorier dans une carte interactive. Une initiative encourageante, à vocation collaborative, dont on apprend plus dans les réponses qui suivent.

Comment est né votre projet « Imprime la ville » ?

Le projet est né d’une envie de jouer avec les techniques d’impression à l’aide de textures urbaines et végétales.
La première création a été simplement le résultat de griffonnages au crayon à papier sur une feuille blanche d’un banc en bois. C’est un procédé
simple qui apporte une satisfaction immédiate.
Il y avait aussi cette envie de figer l’éphémère. Le banc empreint ne sera peut-être plus là demain, il aura été gravé à nouveau ou aura simplement vécu encore un peu plus. L’envie de garder une trace de notre quotidien.

Au départ, il s’agissait d’une empreinte par ci une empreinte par là. Différentes techniques ont été testées : l’acrylique, l’encre, l’argile, le plâtre, le brou de noix, des empreintes directes ou indirectes ainsi que plusieurs sources d’impression : les végétaux, l’écorce des arbres, le béton, les fissures, les traces de la pluie, les éclaboussures de la fontaine Bartoldi…


Quel en est son objectif ?

L’objectif du projet réside avant tout dans son procédé, sa démarche.
Il s’agit de réapprendre à prendre son temps. Occuper l’espace urbain, se laisser aller par les sollicitations du terrain et des rencontres qui y correspondent.

L’idée est aussi de créer des moments forts. Par exemple, un atelier a été réalisé avec des enfants de la rue en avril dernier et chaque enfant a pu tester la technique d’empreinte directe à l’acrylique et garder ses créations.
Il s’agit de partager cette activité de rue avec les gens qui y vivent (SDF, migrants..). L’idée est de s’approprier un environnement qui peut être hostile et bien sûr partager un moment, échanger, créer des liens autour d’un lieu de passage commun.

Comment souhaitez-vous le rendre collaboratif et quel en est son état actuel ?

Actuellement, il y a déjà trois collections (présentées lors d’une exposition en juin dernier) qui se dessinent. Les quartiers lyonnais de Croix-Rousse et de Vaise – quai de Saône ont été explorés. Il existe aussi une collection réalisée au jardin botanique du Parc de la Tête d’or (Lyon 06).

Chaque série correspond à une ou deux journées et implique des moulages en plâtre, des peintures, des citations de passants.

Prochainement nous allons intervenir dans une école primaire dans le quartier de Vaise afin de partir à la recherche d’empreintes à réaliser avec les enfants.
Chaque expérience est autonome mais forme un tout.

Que deviendront ces empreintes récoltées ? Comment le projet va-t-il évoluer ?

– Faire perdurer la dynamique du projet à travers des collaborations avec des collectivités et lieux d’accueil.
– Exposer «Imprimer la ville » à fréquence, aujourd’hui à réfléchir, en fonction de ces collaborations
– Concevoir une plateforme web avec une carte psychogéographique de Lyon et ses environs pour commencer, y insérer empreintes sonores et visuelles et que chacun puisse y uploader ses images et ses sons afin l’étoffer.

http://www.flavielab.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

28/01 – Conférence en ligne du Signe : «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire

Dans le cadre de son cycle de conférences pour l’accompagnement des artistes, Le Signe vous propose d’assister en Facebook Live à la conférence «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire. «L’Atelier Téméraire est un collectif de graphistes-artistes à visages multiples. Une multitude oscillante. Dans cette multitude, nous tentons de…

20/01 – Conférence en ligne du Signe : «Petit vadémécum de l’activité de graphiste professionnel-le: un métier au croisement des savoirs»

Première conférence en ligne pour Le Signe – Centre national du graphisme en cette rentrée. Grégory Jérôme, responsable Formation continue Informations juridiques pour les artistes à le Haute Ecole des Arts du Rhin, intervient ce mercredi 20 janvier à 18h30 sur la page facebook du Signe pour une conférence intitulée…

16/01 – 25/02 – Exposition « Tout un film ! » au Drawing Lab

Pensée avec l’aide de la Cinémathèque, l’exposition « Tout un film ! » fait le lien entre dessin et cinéma. Durant un mois, le Drawing Lab présente une série de storyboards issue des collections de la Cinémathèque, des artistes et leurs galeries. Les liens entre graphie et cinématographie se dévoilent de façons…

20/01 – Journée d’étude : « Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé, 1840-1940 »

« Cette journée d’étude se propose de fédérer les chercheurs, chercheuses et étudiant·e·s francophones dont les travaux portent sur des objets, textuels ou iconiques, imprimés entre la décennie 1840 et la fin de l’entre-deux-guerres. Un des objectifs sera de réfléchir collectivement à la définition d’une culture de l’imprimé qui ne soit…

7/01 > 23/01 – Photo Saint-Germain

La 10ème édition de Photo Saint Germain réunit comme à l’accoutumée une sélection de musées, centres culturels, galeries et librairies pour un parcours photographique. Entre rencontres, projections, signatures et visites d’ateliers, la déambulation dans le quartier mythique de la rive gauche parisienne donne l’occasion d’appréhender les tendances de la photographie…

16/12 – « Écologie des villes », une conférence d’Audrey et Myr Muratet au Signe suivie du lancement du livre « Paris Nord »

À l’occasion de sa ré-ouverture au public, le Signe inaugure l’exposition du photographe Myr Muratet «Zone de Confort», prévue initialement en novembre. Dans un premier temps, vous pourrez assister à la conférence «Écologie des villes», de l’écologue Audrey Muratet et de l’artiste. Cette conférence sera suivie du lancement de l’ouvrage…

Feed

Oripeau diffuse le graphisme dans l’espace public

L’affichage dans l’espace public est rarement gratuit. Mis à part les graffeurs, qui outrepassent les règles pour le bonheur des uns, le malheur des autres et l’indifférence de certains, l’affichage dans l’espace public est toujours réglementé. Certains acteurs locaux (mairies, associations…) tentent malgré cela de faire vivre un vieux principe,…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…

Fedrigoni regroupe tous ses papiers dans la Paper Box

La célèbre marque italienne de papier créatif Fedrigoni vient tout juste de lancer sa Paper Box, un catalogue contenant l’ensemble des papiers créatifs de la marque. Présentée dans le cadre de la Packaging Première Collection, un événement sur deux jours (29 et 30 octobre) consacré au packaging de luxe au…